PARTI SOCIALISTE, Japon

DOI TAKAKO (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Femme politique japonaise, chef du Parti socialiste (P.S.) de 1986 à 1991, Doi Takako fut la première femme à prendre la direction d'un parti politique au pays du Soleil levant. Née le 30 novembre 1928 à Kōbe, Doi Takako étudie à l'université Dōshisha, à Kyōto, et, une fois diplômée, y enseigne le droit constitutionnel. Elle est élue à la Chambre des représentants dès 1969. Doi est appelée à prend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doi/#i_29304

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « La montée des doutes »  : […] Les bouleversements du système international provoqués par la disparition de l'U.R.S.S. et l'effondrement du communisme en Europe de l'Est s'accompagnent au Japon d'une instabilité politique et surtout économique nouvelle. En 1992, la bulle spéculative qui a permis au Japon de poursuivre, depuis la fin des années 1980, une croissance exceptionnelle pour un pays développé (près de 6 p. 100), éclat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_29304

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Parti socialiste »  : […] L'électorat du Parti socialiste se recrute essentiellement dans les centres industriels – plus particulièrement chez les employés de bureau et les fonctionnaires – et dans les milieux intellectuels ; il a beaucoup souffert de ses divisions (scission entre socialistes de droite et de gauche ; rivalité ouverte entre les deux grandes centrales syndicales qui soutenaient l'une, les socialistes de dro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-droit-et-institutions/#i_29304

KŌTOKU SHŪSUI (1871-1911)

  • Écrit par 
  • Catherine CADOU
  •  • 442 mots

Pionnier du socialisme japonais, Kōtoku Shūsui (dont le vrai nom personnel est Denjirō) évolua à la fin de sa vie vers l'anarcho-syndicalisme. Il exerça sur le mouvement socialiste du Japon une influence de premier plan par ses brillants écrits. Son nom reste associé au complot de haute trahison de 1910 dont on ne sait s'il exista vraiment, mais qui servit de prétexte à l'exécution de Kōtoku et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kotoku/#i_29304

SAKAI TOSHIHIKO (1870-1933)

  • Écrit par 
  • Catherine CADOU
  •  • 439 mots

Dirigeant du mouvement socialiste du Japon. Sakai Toshihiko, moraliste impénitent marqué par le confucianisme, fort doué pour les contacts humains, est le meilleur représentant de la vieille garde socialiste de ce pays, théorisante et peu portée vers l'action. Sa particularité fut l'absence d'esprit de faction et une influence assez diffuse. Insatisfait de sa position de professeur d'anglais, Saka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakai-toshihiko/#i_29304