P.O.S.D.R. (Parti ouvrier social-démocrate de Russie)

BOLCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 7 566 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le bolchevisme et la IIe Internationale »  : […] Les div ergences et les controverses qui opposaient les différentes fractions de la social-démocratie russe furent considérées longtemps par la plupart des chefs de la social-démocratie occidentale comme des altercations personnelles, caractéristiques du milieu de l'émigration. Le bolchevisme, même après la révolution de 1905, ne représentait pas, à leurs yeux, un courant nouveau, mais une simpl […] Lire la suite

CHLIAPNIKOV ALEXANDRE GAVRILOVITCH (1885-1937)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 463 mots

Issu d'une famille de vieux croyants, Alexandre Gavrilovitch Chliapnikov doit travailler dès son plus jeune âge. Il adhère en 1903 au Parti social-démocrate à Mourom, où il participe à la révolution de 1905. Militant bolchevik, arrêté à Noël 1905, il n'est libéré qu'en 1907 et part pour l'étranger (la France, l'Angleterre, l'Allemagne) où il séjourne jusqu'en 1914. Il est envoyé en 1915 en mission […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Autonomie culturelle et autonomie territoriale »  : […] Dans l'œuvre de Marx et Engels, le problème national est exclusivement conçu comme le produit et non pas comme le facteur explicatif du développement historique des sociétés humaines. Les conflits nationaux seraient le fruit de l'exploitation capitaliste des peuples les moins avancés par la bourgeoisie des nations modernes, voire plus simplement encore une manifestation de la lutte de la civilisat […] Lire la suite

IOFFE ADOLF ABRAMOVITCH (1883-1927)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 382 mots

L'un des grands noms de la jeune diplomatie soviétique, Ioffe fut l'un des plus fidèles amis de Trotski. Issu d'une grande famille bourgeoise de Crimée, il adhère au P.O.S.D.R. alors qu'il est encore lycéen. En 1903, il part étudier à Berlin où il séjourne avec des interruptions jusqu'en mai 1906, date à laquelle il est expulsé pour son activité révolutionnaire. Il est l'un des quatre membres du b […] Lire la suite

ISKRA

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 1 018 mots

Journal du Parti social-démocrate ouvrier russe (P.O.S.D.R.), l' Iskra ( L'Étincelle ) paraît du 11 décembre 1900 au 8 octobre 1905. En tout 112 numéros seront publiés à un rythme mensuel puis bimensuel à partir de 1902. Son histoire se confond avec celle de la social-démocratie russe, et l'on doit distinguer la vieille Iskra , dirigée conjointement par Lénine et Plekhanov (jusqu'au numéro 52 du 1 […] Lire la suite

LÉNINE (1870-1924)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 879 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les débuts d'un militant révolutionnaire »  : […] Né à Simbirsk en 1870, fils d'un inspecteur de l'enseignement primaire, Vladimir Ilitch Oulianov commence des études de droit à l'université de Kazan, d'où il est vite expulsé après des manifestations étudiantes ; son frère aîné, Alexandre, est exécuté en 1887 pour sa participation à un complot contre la vie du tsar Alexandre III. Vladimir Ilitch s'installe à Saint-Pétersbourg, y termine sa licen […] Lire la suite

MARTYNOV ALEXANDRE SAMOÏLOVITCH PIKER dit (1865-1935)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 180 mots

Fils de commerçants, Martynov adhère au mouvement populiste Narodnaïa Volia (la Volonté du peuple) en 1884. Condamné à quatre ans de prison en 1887, il adhère au Parti social-démocrate ouvrier, dans lequel il anime le courant dit « économiste » pour lequel l'avènement du socialisme en Russie est inéluctable si la société russe parcourt la série des étapes qu'a connues l'Europe occidentale depuis l […] Lire la suite

MENCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 2 710 mots
  •  • 1 média

Tout comme la dénomination de bolchevisme, celle de menchevisme est issue du II e congrès du Parti ouvrier social-démocrate de Russie ( P.O.S.D.R.) qui siégea pendant un mois à Bruxelles puis à Londres en août 1903 et établit un nouveau clivage fondamental à l'intérieur du mouvement ouvrier russe. Les mencheviks ( menchinstvo = minorité) doivent ce qualificatif au fait d'avoir été mis en minorit […] Lire la suite

PLEKHANOV GUEORGUI VALENTINOVITCH (1856-1918)

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 1 598 mots

Dans le chapitre « L'« Iskra » et le IIe congrès du P.O.S.D.R. (1900-1903) »  : […] En mars 1898 se tient à Minsk le premier congrès du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (P.O.S.D.R.) : l'union des forces encore dispersées, la lutte contre l'économisme nécessitent la création d'un organe central de propagande. En août 1900, Lénine se rend à Genève pour en organiser avec Plekhanov la publication : à la suite de discussions très serrées (Plekhanov veut se réserver le contrôl […] Lire la suite

POLITBURO

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 240 mots

Créé à la réunion du comité central du Parti ouvrier social-démocrate russe (P.O.S.D.R.) du 10 au 23 octobre 1917 sur la proposition de Dzerjinski, le bureau politique est un organe permanent formé de membres du comité central qui se doit d'assurer la direction politique du parti entre les plénums du comité central. En fait, il commença à fonctionner comme tel à partir du VIII e congrès du parti […] Lire la suite

RYKOV ALEXEÏ IVANOVITCH (1881-1938)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 360 mots

Fils de paysans, né à Saratov, Alexeï Ivanovitch Rykov s'engage dans le mouvement révolutionnaire dès le lycée et adhère en 1900 au Parti ouvrier social-démocrate de Russie (P.O.S.D.R.) à Kazan'. Il joue un rôle de premier plan dans le bolchevisme naissant. Chargé de diverses missions à l'étranger, mais surtout en Russie, il est élu au comité central dès le III e  congrès à Londres en 1905 où il s […] Lire la suite

TCHITCHERINE GUEORGUI VASSILIEVITCH (1872-1936)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 414 mots

Issu d'une famille aristocratique, personnage à part dans le milieu socialiste et communiste russe, Tchitcherine fut l'un des grands diplomates du jeune État soviétique. Entré en 1896 comme archiviste au ministère des Affaires étrangères, il émigre en 1904 à Berlin où il se rapproche du Parti social-démocrate allemand et devient un ami de Karl Liebknecht, puis adhère au groupe de Berlin du Parti o […] Lire la suite