N.S.D.A.P. (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei) ou PARTI NATIONAL-SOCIALISTE DES TRAVAILLEURS ALLEMANDS

ACCESSION D'HITLER AU POUVOIR

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Le 30 janvier 1933, Adolf Hitler est nommé chancelier, dans la légalité républicaine définie par la Constitution de Weimar. À ce moment-là, son parti, le Parti ouvrier allemand national-socialiste (N.S.D.A.P.) ou Parti « nazi » qui veut tenter, après Mussolini, une synthèse du nationalisme et du socialisme dans le cadre d'un État raciste à construire, est le plus important d'Allemagne depuis les é […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Les oppositions »  : […] La « révolution » de 1918 n'a pas bouleversé les structures sociales de l'Allemagne wilhelminienne : la tentative des spartakistes a échoué, et la République de Weimar est demeurée un État capitaliste. Pourtant, deux mouvements politiques se proclament anticapitalistes. La Sozial-Demokratie a repris en 1925, au congrès de Heidelberg, le programme d'Erfurt de 1891 ; mais ce qui était inspiration ma […] Lire la suite

HITLER ADOLF (1889-1945)

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 4 747 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'idéologue et le politique »  : […] À partir de 1920, la vie d'Adolf Hitler se confond avec son action politique – sa vie privée, tenue hors des projecteurs, n'eut jamais de réelle épaisseur. Le petit parti auquel il avait adhéré en septembre 1919 prit le nom, l'année suivante, de Parti ouvrier national-socialiste allemand (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, N.S.D.A.P.). Hitler en assuma rapidement la direction et lui […] Lire la suite

NAZISME

  • Écrit par 
  • Johann CHAPOUTOT
  •  • 4 758 mots
  •  • 2 médias

Le terme « nazisme » s’est formé à partir de Nazi , sobriquet méprisant adopté par les sociaux-démocrates et communistes allemands pour désigner, par abréviation, de nouveaux adversaires surgis lors des élections législatives de 1928, sous la République de Weimar : les députés du N.S.D.A.P., Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei , le parti national-socialiste des travailleurs allemands. […] Lire la suite

NUREMBERG (LOIS DE)

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 707 mots

Conçues par Adolf Hitler, approuvées à l’unanimité par le Reichstag le 15 septembre 1935 et proclamées à l’occasion du septième congrès du N.S.D.A.P. à Nuremberg, les lois de Nuremberg sont les premières normes juridiques à instaurer une discrimination raciale dans le III e  Reich en privant les Juifs allemands de leurs droits civiques. Lois d’exclusion, elles incarnent une législation antisémite […] Lire la suite

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 940 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le national-socialisme et la conquête du pouvoir »  : […] Le Parti national-socialiste (en allemand : Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei , littéralement, Parti ouvrier allemand national-socialiste ; abréviation : N.S.D.A.P.), ou Parti nazi, n'a pu s'emparer du pouvoir que parce qu'il avait réussi à devenir un parti de masse, flanqué d'organisations paramilitaires puissantes, telles les sections d'assaut ( Sturm-Abteilungen , ou S.A.) qui on […] Lire la suite


Affichage 

Adolf Hitler au siège de son parti

Adolf Hitler au siège de son parti

photographie

Le nouveau chancelier Hitler, entouré des deux autres membres nazis du gouvernement, le 31 janvier 1933, à l'hôtel Kaiserhof de Berlin, siège du parti : Hermann Göring, ministre sans portefeuille, et Wilhelm Frick (assis), ministre de l'Intérieur 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Défilé nazi, 1933

Défilé nazi, 1933

photographie

Défilé des membres du parti nazi à Nuremberg, en 1933 Leurs étendards portent l'emblème du Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei : le svastika, connu sous le nom de croix gammée 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess

photographie

De gauche à droite, trois des principaux dirigeants nazis en 1935 : Joseph Goebbels (1897-1945), en charge de la propagande, Heinrich Himmler (1900-1945), chef des SS, et Rudolf Hess (1894-1987), organisateur du parti au côté d'Adolf Hitler 

Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Adolf Hitler au siège de son parti

Adolf Hitler au siège de son parti
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Défilé nazi, 1933

Défilé nazi, 1933
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie