DÉMOCRATIQUE PARTI, histoire romaine

CICÉRON (106-43 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MICHEL, 
  • Claude NICOLET
  •  • 5 896 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Défenseur de la légalité »  : […] En 77, il épouse Terentia, d'une famille de la noblesse, et aborde la carrière des honneurs. Il est élu questeur en 76, à l'âge légal, et exerce cette magistrature en Sicile : c'est le début d'une magnifique carrière d'homme nouveau, qui doit l'essentiel de sa réussite au mérite personnel et non au jeu des clientèles. Le parti démocratique, décimé et battu depuis 82, mais soutenu par une partie d […] Lire la suite

CINNA LUCIUS CORNELIUS (mort en 84 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 331 mots

La vie publique de Lucius Cornelius Cinna permet de retracer les grandes phases de la lutte qui opposa à Rome, au commencement du i er siècle avant J.-C., le parti populaire dont il était l'un des chefs au parti sénatorial, Marius à Sylla, la démocratie totalitaire au conservatisme d'une oligarchie. Lutte qui, entre ~ 87 et ~ 83, prit l'aspect d'une guerre civile implacable. Élu consul en ~ 87, C […] Lire la suite

PAPIRIA GENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 517 mots

Célèbre famille romaine, la gens Papiria s'est divisée au cours de l'histoire de la République en plusieurs branches, les unes patriciennes, les autres plébéiennes. Deux de ces branches, Cursor et Carbo, ont passé à la postérité car elles ont été illustrées par des consuls et des généraux dont Tite-Live, en particulier, fait mention. Lucius Papirius Cursor prend part à la deuxième guerre contre le […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les Gracques et l'échec des réformes agraires »  : […] Un mouvement visant, par des réformes éclairées, à combler un peu le fossé qui se creusait toujours davantage entre les optimates (les aristocrates de la République à son déclin) et les populares (le parti populaire, démocratique) se dessine avec l'action généreuse et difficile des Gracques. Une chance est ainsi donnée à la République romaine : elle n'a pas su la saisir. La question agraire dev […] Lire la suite