K.P.D. (Kommunistische Partei Deutschlands) ou PARTI COMMUNISTE ALLEMAND (1918-1946)

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Les oppositions »  : […] La « révolution » de 1918 n'a pas bouleversé les structures sociales de l'Allemagne wilhelminienne : la tentative des spartakistes a échoué, et la République de Weimar est demeurée un État capitaliste. Pourtant, deux mouvements politiques se proclament anticapitalistes. La Sozial-Demokratie a repris en 1925, au congrès de Heidelberg, le programme d'Erfurt de 1891 ; mais ce qui était inspiration ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_88149

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Première réforme agraire »  : […] Ce désir de sécurité est à l'origine de la « révolution antifasciste-démocratique », imposée assurément par les autorités d'occupation, mais réalisée par les « forces antifascistes » allemandes. Dès le 10 juin 1945, plusieurs mois avant les Occidentaux, Joukov avait autorisé la réorganisation des partis politiques. Le lendemain, le Parti communiste ( K.P.D.) lançait un appel au peuple allemand, pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-democratique-allemande/#i_88149

BUBER-NEUMANN MARGARETE (1901-1989)

  • Écrit par 
  • Alain BROSSAT
  •  • 1 032 mots

Margarete Gross est née le 21 octobre 1901 à Potsdam (Brandebourg), dans une famille aisée. Son père, brasseur, était un conservateur bon teint, sa mère était plus libérale. Adolescente, Margarete s'oriente tôt vers les Jeunesses communistes. Son premier mariage, avec Rafael Buber, fils du philosophe juif Martin Buber, dont elle a deux enfants, est un échec. Elle adhère au Parti communiste alleman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margarete-buber-neumann/#i_88149

HAVEMANN ROBERT (1910-1982)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 1 073 mots

Résistant antifasciste, Robert Havemann, savant de réputation internationale, connut tous les honneurs en République démocratique allemande avant de devenir son dissident le plus célèbre. Né le 11 mars 1910 à Munich, il fit des études de chimie aux universités de Munich et de Berlin et entra dès 1932 à l'Institut Kaiser Wilhelm de chimie physique et d'électrochimie à Berlin. Bien que renvoyé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-havemann/#i_88149

KORSCH KARL (1886-1961)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 717 mots

La critique du marxisme telle que la conçoit Korsch s'inscrit dans un courant d'opposition au dogmatisme imposé par l'empirisme politique de la faction bolchevique et par son développement étatique. Le passage de la théorie révolutionnaire à la pure idéologie est au centre de l'analyse de Korsch, mais la part de responsabilité qui incombait à Marx dans la récupération autoritaire du mouvement d'ém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-korsch/#i_88149

LUXEMBURG ROSA (1870-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Née près de Lublin, en Pologne sous domination russe, Rosa Luxemburg est issue d'une famille de commerçants juifs de tradition libérale. Après des études au lycée de Varsovie, elle entre dès 1887 en relation avec des militants socialistes polonais. Obligée de passer à l'étranger à cause de son activité politique, elle s'installe à Zurich, où elle étudie l'économie politique et devient marxiste. Av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosa-luxemburg/#i_88149

SEGHERS ANNA (1900-1983)

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 2 179 mots

Dans le chapitre « Littérature et antifascisme »  : […] Vingt ans plus tôt, en 1928, Anna Seghers (Netty Radvanyi, née Reiling en 1900 à Mayence, morte à Berlin en 1983) s'est fait connaître en publiant une longue nouvelle, Der Aufstand der Fischer von Santa Barbara ( La Révolte des pêcheurs de Santa Barbara ), un texte d'une grande force pour lequel elle reçut, des mains de Hans Henny Jahnn, le prix Kleist et dont Erwin Piscator allait faire en 1934 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anna-seghers/#i_88149

SPARTAKISME

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 1 430 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Constitution du mouvement »  : […] Au sens strict, on serait tenté de dater de 1916 la naissance du spartakisme. Le 20 septembre paraît le premier numéro du journal intitulé Spartakus (douze numéros jusqu'en octobre 1918), mais dès le 27 janvier de la même année la douzième des Politische Briefe (« Lettres politiques ») éditées par le « groupe Internationale » ou groupe Liebknecht portait en épigraphe une phrase signée Spartakus. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spartakisme/#i_88149

STOPH WILLI (1914-1999)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 778 mots
  •  • 1 média

Né à Berlin le 9 juillet 1914, Willi Stoph meurt le 13 avril 1999, dans cette même ville où s'est déroulée sa carrière de dirigeant communiste. Après avoir exercé d'importantes fonctions étatiques dans la République démocratique allemande (1949-1990), il perd tout à la fin de l'année 1989 et connaît ensuite la prison, les procès et la maladie. Issu d'un milieu ouvrier, maçon de formation, il entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-stoph/#i_88149

THÄLMANN ERNST (1886-1944)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

D'origine ouvrière, l'Allemand Ernst Thälmann adhère dès 1903 à la social-démocratie. Après la Première Guerre mondiale, il fait partie des socialistes indépendants et rallie le Parti communiste allemand en 1920. Militant politique et syndical à Hambourg, il monte rapidement dans l'appareil local du parti. Il s'allie avec la gauche berlinoise, conduite par Ruth Fischer, pour combattre Brandler et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-thalmann/#i_88149

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 940 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Mise en place et consolidation du nouveau régime (1933-1936) »  : […] Hitler semble donc avoir pris le pouvoir légalement. Le gouvernement qu'il forme aussitôt n'est nullement composé exclusivement de nationaux-socialistes. Au contraire. Y dominent les représentants de la droite classique. Von Papen est vice-chancelier, Alfred Hugenberg dirige l'Économie et l'Agriculture, Konstantin von Neurath est ministre des Affaires étrangères, le général Werner von Blomberg, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-reich/#i_88149

ULBRICHT WALTER (1893-1973)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 841 mots
  •  • 1 média

Né à Leipzig dans une famille de condition modeste, Ulbricht est d'abord apprenti, puis ouvrier ébéniste. Tôt, il s'affilie à une association de jeunesse socialiste, et entre au S.P.D. (Parti social-démocrate) à dix-neuf ans. Au sein de ce parti, il se lie au courant spartakiste, puis participe en décembre 1918 avec celui-ci à la création du K.P.D. (Parti communiste allemand). Membre du bureau du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-ulbricht/#i_88149

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « L'URSS dans les relations internationales »  : […] Dans une Europe en proie à la montée du militarisme des puissances fascistes, l'URSS stalinienne pratique une politique nationaliste de grande puissance, qui débouche, en août 1939, sur le pacte germano-soviétique, véritable partage de l'Europe orientale entre les deux dictatures. Le VI e  congrès du Komintern (17 juillet-1 er  septembre 1928) constitue une étape importante dans la définition de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_88149

WEHNER HERBERT (1906-1990)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 889 mots

Figure marquante de la social-démocratie en république fédérale d'Allemagne, Herbert Wehner est mort à Bad Godesberg, près de Bonn, le 19 janvier 1990, à l'âge de quatre-vingt-trois ans. Cet homme politique sévère, froid, distant et redouté, qui, à cause de son passé communiste, avait suscité des réactions passionnelles, est parti respecté de tous. Fils d'un cordonnier social-démocrate, il est né […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-wehner/#i_88149

ZETKIN CLARA (1857-1933)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 733 mots

Née à Wiederau dans une famille d'instituteurs polonais, Clara Eisner (devenue, après son mariage, Clara Zetkin) est élève au collège d'enseignement pour jeunes filles de Leipzig, où elle subit l'influence du féministe August Schmidt. Dès cette époque, elle établit des contacts avec le Parti social-démocrate allemand qui vient de se constituer, et elle s'y inscrit en 1881. Institutrice elle-même, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clara-zetkin/#i_88149


Affichage 

Hitler au pouvoir, 1933

vidéo

Le 30 janvier 1933, le président Hindenburg nomme Adolf Hitler chancelier Un mois plus tard, l'incendie du Reichstag fournit le prétexte pour se débarrasser du Parti communiste allemand, le plus puissant d'Europe Les libertés publiques sont suspendues et les premiers camps de concentration... 

Crédits : National Archives

Afficher

Manifestation communiste en Allemagne

photographie

Manifestation communiste à Berlin, au milieu des années 1920 Né du mouvement spartakiste, le KPD constitue une force politique importante tout au long de la république de Weimar, dont il contribue à miner le fragile équilibre 

Crédits : Grandery/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Hitler au pouvoir, 1933
Crédits : National Archives

vidéo

Manifestation communiste en Allemagne
Crédits : Grandery/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie