PAROLE

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Délimitation d'un champ littéraire en oralité »  : […] Au sein d'une culture donnée, cette délimitation peut se tenter d'un point de vue exogène ou endogène. Beaucoup de recueils adoptent implicitement le premier, en s'intéressant à des genres dénommés par une langue européenne, sans se soucier de savoir dans quelle mesure le champ sémantique de cette dénomination coïncide avec celui du terme de la langue locale pour désigner le même objet. Ces genres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_3982

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vision du monde »  : […] Pour les Dogon animistes, un grand mythe cosmogonique raconte la création du monde par le dieu Amma. Deux jumeaux androgynes furent les premiers êtres créés. L'un, Nommo, maître de l'eau, de la fécondité et de la parole, fut sacrifié pour purifier la création perturbée par l'autre, Yourougou (le Renard pâle), révolté et incestueux, associé à la stérilité et à la mort. Nommo ressuscité descendit du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_3982

ALTRUISME

  • Écrit par 
  • Guy PETITDEMANGE
  •  • 3 312 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La connaissance d'autrui »  : […] Levinas décrit admirablement la percussion d'autrui, révolution post-copernicienne où l'autre a pris la place du soleil. Merleau-Ponty, dans un texte inachevé ( La Prose du monde ), d'une rare et subtile élégance, tente de cerner ce qu'est la connaissance d'autrui et son bien incommensurable. Il part d'un double constat. L'un d'évidence, l'autre de perplexité. D'un côté un li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/altruisme/#i_3982

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « De la parole à la communication »  : […] L’anthropologie de la communication se démarque également des approches plus étroitement linguistiques sur un autre point. Si, entre 1962 et 1964, Hymes passe de l’ethnographie de la parole à l’ethnographie de la communication, c’est pour souligner le fait que celle-ci ne se limite pas à l’échange de messages verbaux. La communication non verbale joue un rôle important dans la vie sociale, même s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-la-communication/#i_3982

ANTIQUITÉ - Naissance de la philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 11 115 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Conditions sociologiques »  : […] Les cités grecques ont ceci de particulier que, si elles ont connu en des temps reculés la concentration des pouvoirs entre les mains d'un seul homme (de ce type était la royauté mycénienne), elles ont été généralement gouvernées à partir des invasions doriennes par des aristocraties non pas héréditaires, mais électives. Ce pouvoir plural, soumis au contrôle périodique de l'élection, dépouillé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-naissance-de-la-philosophie/#i_3982

BRAHMAN & BRĀHMANE

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 990 mots

En sanskrit védique, le terme bráhman , neutre et accentué sur la première syllabe, désigne une puissance d' essence verbale. Masculin et accentué sur la deuxième syllabe, il désigne celui qui la possède, ou est lié à elle. Dans cette dernière acception, brahmán est rapproché du latin flamen . Dans la première, il correspond à l'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahman-et-brahmane/#i_3982

CERVEAU ET LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Jean-François DÉMONET
  •  • 2 863 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bases cérébrales du développement du langage oral »  : […] L’étude des bases fonctionnelles et cérébrales de l’ontogénie du langage s’est effectuée à l’aide de paradigmes issus de la psychologie expérimentale adaptés au comportement du tout jeune enfant, de méthodes de neurophysiologie (potentiels évoqués, imagerie optique) et d’imagerie cérébrale (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, IRMf). Ces travaux ont permis de montrer, à des âges de pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-langage-oral/#i_3982

CHRÉTIEN JEAN-LOUIS (1952-2019)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 109 mots

Philosophe et poète, Jean-Louis Chrétien est né à Paris le 24 juillet 1952. Reçu premier à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (1972) ainsi qu’à l’agrégation de philosophie (1974), il enseigne un temps en province. Revenu à Paris, il est pensionnaire de la fondation Thiers de 1977 à 1980 avant d’obtenir un poste à l’université de Créteil. Il est ensuite nommé à la Sorbonne professeur de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-chretien/#i_3982

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La déconstruction »  : […] On appelle déconstruction les lectures de textes littéraires qui s'inspirent de la réflexion philosophique de Jacques Derrida sur la phénoménologie et le structuralisme, en jouant l'un contre l'autre et vice versa. Le passage au poststructuralisme a lieu par la critique et la radicalisation du saussurianisme, l'insistance sur la textualité et la différence au détriment du prétexte et de la référe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_3982

DE LA GRAMMATOLOGIE, Jacques Derrida - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Didier CAHEN
  •  • 1 246 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le supplément d’origine »  : […] Comme semble l’indiquer son titre, on lira d’abord dans De la grammatologie les prémisses d’un traité de l’écriture. S’y dessine un projet certes philosophique mais aussi culturel, et clairement politique ; il s’agit, dans le contexte particulier de la fin des années 1960, de mettre en question le structuralisme et son modèle linguistique porteur d’une philosophie implicite. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-grammatologie/#i_3982

DERRIDA JACQUES (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Catherine MALABOU
  •  • 3 353 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La présence en question »  : […] La dissémination est une opération réglée par la déconstruction, terme par lequel on désigne aujourd'hui communément la pensée de Derrida. Dans la « Lettre à un ami japonais » (in Psyché, inventions de l'autre ), Derrida évoque son apparition : « ... Je souhaitais traduire et adapter à mon propos les mots heideggériens de Destruktion et d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-derrida/#i_3982

DIALOGUE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Robert MISRAHI
  •  • 4 420 mots
  •  • 1 média

L'entrée en dialogue paraît d'autant plus désirable que le partenaire est plus différent ou plus lointain. Le dialogue répond à une préoccupation éthique – il serait l'antiviolence par excellence – et à un souci politique : comment améliorer la circulation de l'information de manière à orienter les conflits vers un consensus résolutoire ? Pouvoir et parole sont liés dans l'ambivalence : la parole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogue/#i_3982

ÉCRIT ET ORAL (linguistique)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 110 mots

Si l'origine du langage et donc des langues remonte à la nuit des temps, on peut raisonnablement postuler que, il y a 100 000 ans, Homo sapiens sapiens parlait déjà un langage parfaitement organisé. La naissance de l'écriture, quant à elle, remonte à environ 5 000 ans (chez les Sumériens et les Égyptiens). Le fossé entre ces deux ordres de datation suffit à révéler le caract […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrit-et-oral/#i_3982

ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BALPE, 
  • Anne-Marie CHRISTIN
  •  • 10 415 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La nébuleuse alphabétique »  : […] En instaurant une correspondance terme à terme entre chacun des signes visuels écrits et l'un des deux sons, voyelle ou consonne, dont se compose une syllabe, les Grecs ont introduit dans l'histoire de l'écriture une rupture radicale. La rationalisation de l'écrit est parvenue, grâce à eux, à son degré extrême d'abstraction, l'analyse de l'espace graphique en signes trouvant son répondant rigour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture/#i_3982

ENFANCE (Les connaissances) - Enfant et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Colette MISRAHI
  •  • 5 207 mots

Dans le chapitre «  Le symptôme et la parole »  : […] Or, ce symptôme reste à comprendre. C'est ici que se situe la plus importante découverte freudienne, portée à son plus grand développement par Lacan et son école. Le symptôme est une manière de parole, et doit être intégré au « discours de l' inconscient ». Car l'inconscient n'est pas le moins du monde un réceptacle réel, un contenant qui aurait un contenu psychologique, une zone bien délimitée du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-enfant-et-psychanalyse/#i_3982

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Afrique »  : […] En Afrique, où les valeurs de l'oralité sont restées vivantes, l'épopée a gardé sa fonction d'acte de parole à vocation publique, créateur de sens et d'émotion. Sa déclamation est vécue comme un rituel où se trouve ranimée l'identité qui fonde et unit une communauté. L'exaltation est la notion clé de l'éthique et de l'esthétique épiques. Pour la susciter, par-delà le récit, où action et personnag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_3982

FOUCAULT MICHEL (1926-1984)

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 5 262 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une esthétique de l’existence »  : […] Cette étude historique des gouvernementalités fait aussi apparaître dans l'histoire des points de résistance, susceptibles de prendre des formes diverses, de l'ascèse mystique à la revendication des droits fondamentaux de l'homme, jusqu'à cette « attitude critique » repérée chez Kant dans son célèbre texte « Qu'est-ce que les Lumières ? » L'idée de critique comme « refus d'être gouverné », en tant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-foucault/#i_3982

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Grammaire et langage dans l'Inde ancienne

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 3 029 mots

L' Inde a produit une littérature grammaticale très importante par son étendue et par sa profondeur. On peut y distinguer trois catégories d'ouvrages, trois directions d'activité intellectuelle. Tout d'abord, il y a des spéculations philosophiques et religieuses sur la parole attestées dès les Veda  : la faculté de parler est conçue comme une puissance supra-humaine, voire vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-grammaire-et-langage-dans-l-inde-ancienne/#i_3982

HOMME - La réalité humaine

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 14 321 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le débat avec Freud »  : […] On l'a déjà dit : le début du présent siècle a vu mûrir lentement deux tentatives majeures de repenser la condition du sujet et la situation de l'homme dans le monde. Elles diffèrent grandement par leur esprit, leurs moyens, leurs fins immédiates et peut-être lointaines, au point qu'on a relevé entre elles, et avec raison, bien des oppositions. Il semble, cependant, que sous un certain angle de vu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-la-realite-humaine/#i_3982

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Biologie, chirurgie, pharmacie »  : […] La dualité de l'âme et du corps, qui est une notion si familière aux Occidentaux qu'elle leur paraît aller de soi, est aussi présente à l'esprit des savants indiens, mais elle ne leur est pas aussi évidente et s'efface le plus souvent devant un schème beaucoup plus fondamental dans la pensée collective et partout présent dans les textes sanskrits : la triade ou division de la personne humaine en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_3982

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 073 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Applications de l’intelligence artificielle »  : […] Beaucoup de réalisations mettant à profit des techniques d’intelligence artificielle dépassent les facultés humaines. Ainsi, l’ordinateur Deep Blue a vaincu en 1997 le Russe Garry Kasparov , alors champion du monde en titre au jeu d’échecs. Depuis, d’autres machines l’ont emporté sur l’un des meilleurs joueurs de go au monde – le Sud-Coréen Lee Sedol (2016) – et sur d’excellents joueurs de poker ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence-artificielle-ia/#i_3982

INTRODUCTION À L'ŒUVRE SUR LE KAVI, Wilhelm von Humboldt - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 804 mots

Dans le chapitre « « Une activité en train de se faire » »  : […] Il est paradoxal que ce soit dans un livre inachevé, consacré au kavi, la langue littéraire ancienne de l'Indonésie – et notamment dans le fragment intitulé Sur la différence de construction du langage dans l'humanité et l'influence qu'elle exerce sur le développement de l'espèce humaine  –, que Humboldt fasse l'exposé le plus tranché de la première de ces conceptions, illust […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/introduction-a-l-oeuvre-sur-le-kavi/#i_3982

KALĀM

  • Écrit par 
  • Mostafa Ibrahim MORGAN
  •  • 721 mots

L'expression arabe kalām ( ‘ilm al-kalām ), dans l'islam, signifie la science de la parole, notion désignée aussi par ‘ilm uṣūl ad-dīn , science des bases de la religion (ou par al-fiḳh al-akbar , qui s'oppose à al-fiḳh al-aṣghār , la jurisprudence musulmane mineure). Ces trois expression […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalam/#i_3982

LACAN JACQUES (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Patrick GUYOMARD
  •  • 6 767 mots

Dans le chapitre « La structure »  : […] Ce retour aux fondements ne vise à rien de moins qu'à une restauration du concept de l'inconscient. Lacan s'en était donné les prémisses dès 1936 dans sa communication reprise en 1949 sous le titre « Le Stade du miroir comme formateur de la fonction du Je ». Sans qu'y apparaisse une définition de la structure au sens strict, on y trouve un des éléments majeurs de la critique de la psychanalyse am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lacan/#i_3982

ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LES MALENTENDANTS

  • Écrit par 
  • Jacqueline LEYBAERT
  •  • 2 560 mots

Dans le chapitre « Acquisition de la langue parlée, Cued Speech et implant cochléaire »  : […] De 90 à 95 p. 100 d’enfants sourds naissent de parents entendants qui, d’ordinaire, n’utilisent pas la LS, et essaient de faire apprendre à leur enfant la LP. Une telle approche a des résultats très variables. L’acquisition de la LP est retardée de façon significative chez beaucoup d’enfants sourds. Cette acquisition dépend non seulement du degré et du type de déficit auditif, et de l’intelligenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage-chez-les-malentendants/#i_3982

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 748 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du transformisme, l'apparition en diverses régions du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_3982

LÉVIATHAN, Thomas Hobbes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La violence originaire »  : […] Tous les hommes connaissent les mêmes passions (désir, peur, crainte...) même si les objets qu'ils craignent ou convoitent sont différents. La première partie de l'ouvrage traitera donc « De l'homme ». D'emblée, Hobbes refuse la définition traditionnelle de l'homme comme animal politique doué de parole ou de raison. Il choisit de le caractériser par la passion et l'insatisfaction qui le poussent à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leviathan-thomas-hobbes/#i_3982

LINGUISTIQUE ET PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « Relation épistémologique entre science du langage et psychanalyse »  : […] La psychanalyse, prise dans sa forme essentielle, met en cause la constitution historique et logique de la science moderne. Plus exactement, elle se propose de construire la science d'un objet apparemment si exorbitant à ce que la science moderne peut traiter qu'elle doit pousser cette dernière à ses limites extrêmes – sinon hors de ses limites. De ce fait même, elle transforme en problème ce qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-et-psychanalyse/#i_3982

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « L'art et la magie »  : […] Frazer a surtout insisté sur la magie des gestes. Mais il existe aussi une magie de la parole, dont les trois formes principales sont l'incantation, la malédiction et la bénédiction ; celle-ci est si importante qu'il y a rarement des gestes qui ne s'accompagnent de formules, récitées ou chantées. Ainsi, pour retrouver la survivance de la pensée magique, ce n'est pas du côté de la science qu'il fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_3982

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Les mantras, formules sacrées à usage liturgique, rituel, spirituel ou magique, jouent un rôle essentiel dans la tradition socio-religieuse indienne, de l'époque védique (− II e millénaire) à nos jours et, avec le bouddhisme, ils se sont répandus au Tibet, en Asie du Sud-Est et en Extrême-Orient. Les formes et usages des mantras sont très variés ; le nombre en est immense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_3982

MUSICALES (TRADITIONS) - Musique d'Afrique noire

  • Écrit par 
  • Charles DUVELLE
  •  • 9 316 mots

Dans le chapitre « La parole chantée et les instruments qui parlent »  : […] De tous les instruments de musique, il en est un qui occupe une place prépondérante : la voix humaine. Apprendre à chanter est aussi indispensable pour un enfant que d'apprendre à marcher ou à parler. Le chant, qui se pratique dès le très jeune âge au cours des jeux collectifs ou tout simplement dans la solitude, est non seulement un mode d'expression naturel mais un véritable outil nécessaire à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musique-d-afrique-noire/#i_3982

MYTHE - Mythos et logos

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 3 293 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le discours réglé »  : […] Qu'il ait été formé ou non à partir d'une racine signifiant « cueillir », « recueillir », « rassembler », le terme « logos » avait déjà pris en une haute époque le sens de «   récit » ou « parole ». Le logos comme récit est alors qualifié de « sacré », ce qui suppose, par opposition, un récit profane. Mythos et Logos se sont séparés comme se spécifiaient, d'une part, des emplois beaucoup plus tec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-mythos-et-logos/#i_3982

NARCISSISME

  • Écrit par 
  • Michèle MONTRELAY
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Résistance et narcissisme primaire »  : […] Partons de l'hypothèse que les mots introduisent dans le réel une résistance constante. En effet, les mots n'étant pas ce qu'ils disent (par exemple, « tarte aux fraises », dans le rêve d'Anna Freud, n'est pas une tarte aux fraises réelle), aucune satisfaction immédiate ne saurait être apportée par la simple énonciation de ces mots, sauf dans le cas du rêve et du délire, où les mots jouissent d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcissisme/#i_3982

RHÉTORIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 669 mots

La rhétorique désigne l'art du rhéteur, de l'orateur grec : en ce sens, elle engage une définition du langage et de ses pouvoirs. Elle est l'art de bien parler, c'est-à-dire d'agir par la parole sur un auditoire, de le convaincre par l'argumentation, mais aussi par l'émotion. Elle est donc en même temps une pratique (l'éloquence) et sa théorie. Elle tend par là à se présenter comme modèle de la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhetorique-notion-de/#i_3982

LOGOS

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 505 mots

Dans le grec classique, logos signifie une parole ou la parole, et tout rôle qu'elle assume : profane (proposition, définition, exemple, science, opinion particulière, rumeur publique) ou sacré (réponse d'oracle, révélation d'en haut). Ce terme tient une place si considérable dans la langue philosophique que la multiplicité des significations qu'il recouvre oblige à s'enquér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logos/#i_3982

PHONÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE
  •  • 3 557 mots
  •  • 5 médias

La phonétique est définie, à peu près unanimement, comme « l'étude des sons du langage ». Cet accord, sur une formule particulièrement vague, ne suffit pas à masquer les dissensions profondes qui se manifestent lorsqu'il s'agit de préciser l'objet, les méthodes, en somme le statut scientifique de cette discipline et, par là même, les rapports qu'elle entretient avec les sciences connexes. Toute l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phonetique/#i_3982

PHONOLOGIE ARTICULATOIRE

  • Écrit par 
  • Ioana CHITORAN, 
  • Pierre HALLÉ
  •  • 1 039 mots
  •  • 2 médias

La phonologie articulatoire est une théorie phonologique, proposée dans les années 1980 par Cathy Browman et Louis Goldstein, qui s’appuie sur des observations empiriques. Elle a été influencée par les idées de Sven Öhman et de Carol Fowler sur la coproduction (production simultanée) des consonnes et des voyelles. La phonologie articulatoire propose une décomposition du mouvement continu des artic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phonologie-articulatoire/#i_3982

PSYCHOLOGIE DU LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Elsa SPINELLI
  •  • 4 379 mots

Le fait de parler et de se comprendre semble naturel aux interlocuteurs, mais nécessite la mise en œuvre de nombreuses opérations complexes. Le travail des psychologues consiste à examiner les mécanismes responsables de la production et la perception de la parole. Leur tâche est de décomposer les différentes étapes qui permettent au locuteur de passer de l’intention de communiquer à l’articulatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-langage-oral/#i_3982

RECONNAISSANCE DES MOTS À L'ORAL

  • Écrit par 
  • Régine KOLINSKY
  •  • 1 064 mots

Reconnaître les mots prononcés par un autre locuteur paraît naturel et aisé. Pourtant, reconnaître les mots parlés implique la résolution de problèmes complexes liés aux particularités de la parole. Lors d’une conversation ordinaire, l’auditeur doit traiter environ 200 mots par minute et ne dispose donc que de quelques centaines de millisecondes pour apparier chaque mot entendu avec un seul des 5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconnaissance-des-mots-a-l-oral/#i_3982

RESPONSABILITÉ

  • Écrit par 
  • Jacques HENRIOT
  •  • 2 319 mots

Dans le chapitre « L'attitude de responsabilité »  : […] Dans l' avoir à [répondre] transparaissent les caractéristiques formelles de l'obligation. L'obligation oblige quelqu'un : la responsabilité vise un responsable. Sans cet assujetti (sujet à), elle n'aurait ni sens ni réalité. Elle a pu, dans le passé, concerner des objets : ceux-ci n'étaient jugés responsables qu'en tant que médiateurs d'un vouloir mauvais. Pour qu'il y ait r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/responsabilite/#i_3982

RHÉTORIQUE

  • Écrit par 
  • Françoise DOUAY-SOUBLIN
  •  • 6 015 mots

La rhétorique est l'art de dire quelque chose à quelqu'un ; l'art d'agir par la parole sur les opinions, les émotions, les décisions, du moins dans la limite des institutions et des normes qui, dans une société donnée, règlent l'influence mutuelle des sujets parlants. C'est aussi la discipline qui prépare méthodiquement à l'exercice de cet art, en apprenant à composer des discours appropriés à le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhetorique/#i_3982

SIGNE ET SENS

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 769 mots

Dans le chapitre « Signifiant et signifié »  : […] La possibilité de principe de subordonner la notion de sens à celle de signe est contenue dans l'analyse, aujourd'hui classique, du signe par Ferdinand de Saussure dans le Cours de linguistique générale . Un signe est un phénomène à double face qui oppose et relie un signifiant (vocal, écrit, gestuel, etc.) à un signifié corrélatif. Le signifié n'est aucunement une chose, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signe-et-sens/#i_3982

SILENCE

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 553 mots

Il semble impossible de parler de ce qui est absence ou abolition de toute parole. Le silence se présente comme le point zéro à partir duquel s'inaugure tout langage, sans qu'on y puisse faire retour. Pour reprendre une terminologie empruntée à Claude Lévi-Strauss, on peut dire que le silence est la nature pure, donc l'inabordable, la culture étant la rupture définitive du silence. Celui-ci ne sau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silence/#i_3982

SUJET

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 3 607 mots

Dans le chapitre « Sujet, moi et parole »  : […] Et de fait – telle est bien la difficulté de cette conception du sujet – , l'au-delà toujours problématique auquel je n'ai accès qu'à travers les coupures de l'intersubjectivité finit par se résorber dans son lieu de naissance : le « sujet pur », le « creux de recel » des signifiants, l'Autre. Pour donner donc une quelconque surface à ce sujet transmoïque, qui ne cesse de disparaître, Lacan est ob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sujet/#i_3982

TRAITÉ DES PRINCIPES DE LA CONNAISSANCE HUMAINE, George Berkeley - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le rideau du langage »  : […] Œuvre paradoxale : on crut lors de sa parution à une plaisanterie, Berkeley ne voulait pourtant que retrouver le sol ferme du sens commun que les philosophes – Descartes, voire Locke – avaient paru abandonner. Mais comment concilier les exigences du sens commun avec l'affirmation de l'inexistence de la substance matérielle et avec celle de la fallacité des idées générales ? Tout vient, selon Berk […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-principes-de-la-connaissance-humaine/#i_3982

VOIX, physiologie

  • Écrit par 
  • Jean ABITBOL, 
  • Bernard VALLANCIEN
  •  • 4 685 mots

Dans le chapitre « La parole et la voix »  : […] Le vibrateur laryngé de par sa nature et son fonctionnement n'engendre pas des ondes sinusoïdales, mais se comporte comme un générateur de signaux rectangulaires. Si l'ouverture glottique s'établit progressivement, la fermeture est toujours un accolement brutal des muqueuses des lèvres vocales. On obtient ainsi des impulsions successives, dont la fréquence détermine le son fondamental. Ce son de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voix-physiologie/#i_3982


Affichage 

Organes de la parole

dessin

Coupe sagittale schématique des organes de la parole La représentation en trait plein correspond à la position de la langue pour l'articulation de [s] et celle en pointillé à l'articulation de [k] 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Organes de la parole
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin