PARME

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les maisons de Parme et des Deux-Siciles »  : […] Philippe V eut de ses deux mariages, avec Marie-Louise de Savoie et Élisabeth Farnèse, Louis, à qui il abandonna le trône en 1724 pour le reprendre la même année, Ferdinand VI, qui régna de 1745 à 1759, Charles, d'abord roi des Deux-Siciles de 1744 à 1759, puis d'Espagne de 1759 à 1788, et Philippe, duc de Parme et de Plaisance de 1748 à 1765. Au xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/#i_11802

CORRÈGE (1489 env.-1534)

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 1 439 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands ensembles décoratifs »  : […] L'art de Corrège se révèle pleinement avec les fresques de la chambre de Saint-Paul (1519-1520, couvent de Saint-Paul, Parme), qui sont l'affirmation d'un talent exceptionnel. Cette explosion d'un style totalement nouveau pour l'Émilie, cette rapide maturation du vocabulaire formel du jeune peintre sont inconcevables s'il n'a pas connu les grands exemples romains. L'équilibre de la composition, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/correge/#i_11802

ÉMILIE

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 2 411 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Parme et Bologne »  : […] Parme, le fief des Farnèse, ville moderne qui a moins d'unité que Bologne, n'est pas cette cité imaginaire au nom « compact, lisse, mauve et doux » que Proust colorait de douceur stendhalienne et du reflet des violettes. Pourtant c'est un peu dans le monde du rêve que nous transporte Corrège. L'admiration suscitée par Antonio Allegri, dit Corrège, a été presque un lieu commun depuis l'émotion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilie/#i_11802

FARNÈSE LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

Aux xi e et xii e siècles, les Farnèse sont de petits seigneurs, qui s'enrichissent peu à peu au service de communes, telles que Viterbe et Orvieto. Ils sont possessionnés près du lac de Bolsena, autour du Castrum Farneti. Jusqu'au xv e  siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-farnese/#i_11802

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « L'administration des communes »  : […] La participation active des citoyens au gouvernement de leur cité caractérise le mouvement communal. Est citoyen quiconque prend part aux charges de la ville et y réside depuis quelques années. L'assemblée populaire, ou arengo , détient le pouvoir de décision aux premiers temps de la commune. Puis des conseils la remplacent ; ils aident dans leur gestion les consuls, élus en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_11802

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Parme »  : […] Corrège (1489-1534) joua à Parme un rôle analogue à celui d'Andrea del Sarto à Florence. Ses grandes décorations (camera di San Paolo, 1519 ; coupole de San Giovanni Evangelista, 1520-1523 ; coupole du Dôme, 1524-1530) inspirèrent par leur illusionnisme audacieux les décorateurs maniéristes bien avant les baroques. Dans ses madones, l'élégance des gestes, la grâce sont un prélude aux recherches de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_11802

PARMESAN (1503-1540)

  • Écrit par 
  • Augusta G. QUINTAVALLE
  •  • 2 125 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les débuts de Parmesan »  : […] Francesco Mazzola ou Mazzuoli est né à Parme, comme l'indique son surnom de Parmesan ; il doit son éducation artistique à ses oncles paternels, « petits maîtres » encore à l'école de l'art de Venise et de Ferrare de la fin du xv e  siècle. Les œuvres qu'il exécute à Parme et dans les environs, entre seize et vingt ans, témoignent d'une maturité in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parmesan/#i_11802

PETITOT ENNEMOND-ALEXANDRE (1727-1801)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 149 mots

Fils d'un architecte de Lyon, où il travaille pour Soufflot, il remporte le Grand Prix de 1745 et, pendant son séjour à Rome, dessine des fantaisies architecturales proches de Piranèse. Créateur de formes bizarres, Petitot aime mêler dans ses gravures les éléments naturels au vocabulaire architectural ( Suite des vases, publiée en 1764), non sans humour comme pour la célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ennemond-alexandre-petitot/#i_11802

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le courant antiquisant »  : […] Les influences antiques dans l'art roman furent de deux sortes. Les unes apparaissent diffuses. Elles n'en furent pas moins suffisantes pour maintenir la présence d'un certain humanisme dans un art généralement obsédé par le surnaturel et accaparé par la représentation du sacré. On les trouve sous cette forme à toutes les époques et, à des degrés divers, dans la plupart des régions. D'autres manif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_11802