PARASYMPATHOMIMÉTIQUES

ÉSÉRINE ou PHYSOSTIGMINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 414 mots

Alcaloïde de formule brute C 15 H 21 O 2 N 3 , extrait de la fève de Calabar ( Physostigma venenosum ), plante de la famille des légumineuses qui se développe de façon sauvage en Afrique, dans la région du Niger. On l'appelle également, évoquant le nom scientifique de la plante, physostigmine . Outre l'ésérine, on isole aussi de cette plante d'autres alcaloïdes comme la génésérine, l'éséridine et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eserine-physostigmine/#i_31821

MUSCARINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 236 mots
  •  • 1 média

Alcaloïde, de formule brute C 9 H 21 O 2 N, que l'on trouve dans divers champignons supérieurs comme l'amanite tue-mouches ( Amanita muscaria ), l'amanite panthère ( Amanita pantherina ) et les inocybes. Ces champignons poussent dans les régions tempérées et sont responsables chaque année de nombreuses intoxications. S'ils ne sont pas mortels, ils sont très dangereux car ils provoquent des troub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muscarine/#i_31821

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Excitabilité corticale, sous-corticale et noyaux gris centraux »  : […] Les substances pharmacologiques, phénobarbital, phénytoïne par exemple, diminuent l'excitabilité du cortex, ce qui justifie leur emploi dans le traitement de l'épilepsie. Au niveau des noyaux gris centraux (thalamus, corps strié), certaines substances permettent d'améliorer les troubles de la maladie de Parkinson, causés par des lésions du locus niger (fig. 5) . La constatation que les substanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_31821

PILOCARPINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 372 mots

De formule brute C 11 H 16 O 2 N 2 , la pilocarpine est un alcaloïde extrait des feuilles de jaborandi, Pilocarpus microphyllus , de la famille des rutacées. C'est un arbuste grêle, à petites feuilles, qui se trouve à l'état sauvage au Brésil. Il existe de nombreux procédés pour extraire cet alcaloïde ; le plus connu est le procédé Hardy : il consiste à épuiser les feuilles (teneur en pilocarpine  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pilocarpine/#i_31821