PARASYMPATHOLYTIQUES

ATROPINE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 414 mots

Substance cristalline, toxique, appartenant à la classe des alcaloïdes. On l'obtient à partir de la L-hyociamine qui est un composant de plantes de la famille des Solanaceae telles que la belladone ( Atropa ), la jusquiame et le datura. Elle est très soluble dans l'eau. Elle forme une série de sels bien cristallisés, parmi lesquels le sulfate est le plus utilisé en médecine. Les effets spécifique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atropine/#i_31822

BELLADONE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 376 mots

De la famille des solanacées, la belladone ( Atropa belladona ) est une plante annuelle, vivace, pouvant atteindre un mètre de hauteur. On en utilise les feuilles, cueillies au moment de la floraison car la teneur en principes actifs y est la plus forte, ainsi que la racine, ramassée en automne pour les mêmes raisons. Ses principes actifs étant des alcaloïdes très toxiques, les principales pharmac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belladone/#i_31822

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Excitabilité corticale, sous-corticale et noyaux gris centraux »  : […] Les substances pharmacologiques, phénobarbital, phénytoïne par exemple, diminuent l'excitabilité du cortex, ce qui justifie leur emploi dans le traitement de l'épilepsie. Au niveau des noyaux gris centraux (thalamus, corps strié), certaines substances permettent d'améliorer les troubles de la maladie de Parkinson, causés par des lésions du locus niger (fig. 5) . La constatation que les substanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_31822

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 1 518 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bronchodilatateurs »  : […] Les bronchodilatateurs ont l' asthme et, en général, le syndrome obstructif pour indication majeure. Au cours de la crise d'asthme allergique, la bronchoconstriction est la conséquence de l'interaction entre un allergène et un anticorps, qui libère des substances spasmogènes telles que l' acétylcholine et l' histamine. En effet, le calibre des bronchioles est sous le contrôle du système nerveux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pharmacologie/#i_31822

SCOPOLAMINE ou HYOSCINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 323 mots

Alcaloïde de formule brute C 17 H 21 O 4 N, extrait des racines de Scopolia atropoides et de nombreuses autres plantes de la famille des solanacées : jusquiame noire, daturas (surtout Datura metel ) et belladone. On trouve ces plantes à l'état sauvage ou bien en culture en Europe ou aux États-Unis. La scopolamine, également appelée hyoscine, est ainsi isolée : les feuilles sont pulvérisées et mise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scopolamine-hyoscine/#i_31822