PARAPHILIES ET TROUBLES PARAPHILIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire du concept : de la notion de perversion à la paraphilie

Au cours de l'histoire, toute société humaine a toujours imposé ses propres limites aux comportements sexuels en définissant ceux considérés comme acceptables ou au contraire comme inacceptables (ou déviants), avec cependant des variations importantes selon les cultures. Ainsi, si toutes les sociétés définissent des comportements sexuels déviants, la notion même de déviance est sujette à des changements d'appréciation. Dans les sociétés au sein desquelles l’influence religieuse est prédominante, on observe davantage de condamnation morale de la sexualité et de ses déviances que dans les sociétés laïques, qui ont généralement une attitude plus libérale à l’égard de la sexualité. De multiples facteurs influencent la perception que chaque société peut avoir des comportements sexuels. Il s'agit en particulier du degré de consentement, de l'endroit où s'exercent ces pratiques, de l'âge des personnes impliquées, de la nature des actes sexuels, de la détresse ou du préjudice pouvant survenir au cours ou au décours d'un comportement sexuel, de la prévalence des différents types de comportements sexuels dans la société considérée et, enfin, de l'importance de l'aversion ressentie par les autres (partenaires sexuels ou non) à l'égard d’un comportement sexuel particulier.

Ce n'est cependant qu'à la fin du xixe siècle que les médecins et surtout les psychiatres commencent à décrire des perversions sexuelles, comme en témoignent notamment la publication en 1857 de l'Étude médico-légale sur les attentats aux mœurs, du Français Ambroise Tardieu, puis celle, en 1886, de Psychopathia Sexualis de l’Allemand Richard von Krafft-Ebing, décrivant une série de comportements sexuels délictueux incluant des meurtres. Krafft-Ebing remaniera, à de multiples reprises, son [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, professeur de psychiatrie et d'addictologie, université de Paris, CHU Cochin, INSERM U1266 - Institut de psychiatrie et de neurosciences de Paris, présidente de l'International association of women's mental health

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Florence THIBAUT, « PARAPHILIES ET TROUBLES PARAPHILIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/paraphilies-et-troubles-paraphiliques/