PARAMAGNÉTISME

BRILLOUIN LÉON (1889-1969)

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 839 mots

Le père et le grand-père de Léon Brillouin ont été professeurs de physique au Collège de France. Après ses études à l'École normale supérieure, il a passé un an auprès de A. Sommerfeld, à Munich. Pendant la Première Guerre mondiale, il est affecté au laboratoire « de T.S.F. » du général Ferrié, où il rencontre Maurice et Louis de Broglie. Après la guerre, il est professeur à l'École supérieure d'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-brillouin/#i_14463

CHIMIE THÉORIQUE

  • Écrit par 
  • Lionel SALEM, 
  • François VOLATRON
  •  • 4 284 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le paramagnétisme de la molécule d'oxygène »  : […] En très grande majorité, les molécules sont neutres au point de vue magnétique. Placées dans un champ magnétique externe, elles développent seulement un petit moment magnétique induit qui s'oppose à la direction du champ. Cependant, certaines molécules se comportent comme de véritables petits aimants : elles possèdent un moment magnétique permanent. C'est le cas de la molécule d'oxygène O 2  : un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-theorique/#i_14463

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Magnétisme localisé et itinérant »  : […] La description précédente supposait que les électrons responsables du magnétisme étaient bien localisés : c'est effectivement le cas dans les sels ou les oxydes des métaux 3 d (famille du fer) ou 4 f (lanthanides). Dans les métaux, il peut arriver que les moments ne soient plus étroitement localisés sur les atomes. Le magnétisme provient d'électrons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_14463

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 752 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diamagnétisme et paramagnétisme »  : […] La plupart des matériaux réagissent à la présence d’un champ magnétique  H en acquérant une aimantation. En première approximation, l’aimantation est proportionnelle à l’excitation et on appelle susceptibilité magnétique χ m le rapport de proportionnalité. Lorsque cette susceptibilité est négative (et en général très faible), on dit que le corps est « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/#i_14463

MAGNÉTOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jean HOARAU
  •  • 5 364 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Radicaux libres et biradicaux »  : […] Certains composés, appelés radicaux libres, provenant le plus souvent de la dissociation de molécules organiques ou organo-métalliques comportent un nombre impair d'électrons. L'existence d'un électron non apparié conduit à un paramagnétisme de spin caractérisé par une susceptibilité molaire positive qui masque complètement le diamagnétisme : où N , β, k et T représentent r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetochimie/#i_14463

MATIÈRE (physique) - Transitions de phase

  • Écrit par 
  • Nino BOCCARA
  •  • 6 909 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Théorie de Landau »  : […] À la température T, l'état d'équilibre stable, caractérisé par une valeur η du paramètre d'ordre, est tel que l'énergie libre F(T ; η) est minimale. Soit T 0 la température de transition. Si l'on suppose que la phase ordonnée est stable à basse température, on doit avoir η ≡ 0 si T  >  T 0 et η ≠ 0 si T  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-transitions-de-phase/#i_14463

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Structure de la molécule d'oxygène »  : […] Si la configuration 1 s 2 s 2 p 4 est la plus stable qui soit pour les huit électrons de l'oxygène atomique, la structure électronique du dioxygène n'a été définie qu'en 1931 par Linus Pauling. En effet, la répartition des électrons doit tenir compte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_14463

PAULI WOLFGANG (1900-1958)

  • Écrit par 
  • Charles P. ENZ
  •  • 2 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le principe d'exclusion »  : […] Ses recherches dans le domaine de la théorie atomique, commencées avec sa thèse de doctorat, conduisirent Pauli aux centres les plus actifs d'Europe dans son domaine : pendant l'hiver 1921-1922, il fut l'assistant de Max Born à Göttingen et, après un été à Hambourg, il passa une année à Copenhague sur l'invitation de Niels Bohr. Cette année fut le début d'une profonde amitié avec Bohr. Mais elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-pauli/#i_14463

POMPAGE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Alfred KASTLER
  •  • 4 286 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « États Zeeman »  : […] Dans les atomes paramagnétiques qui possèdent, à l'état fondamental, un moment magnétique non nul, l'application d'un champ magnétique décompose l'état fondamental en plusieurs états voisins appelés « états Zeeman ». Dans les champs magnétiques que l'on sait produire, les intervalles d'énergie entre ces états restent petits par rapport à k T, de sorte qu'à l'équilibre thermiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompage-optique/#i_14463

RÉSONANCE MAGNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques COURTIEU, 
  • Maurice GOLDMAN
  •  • 7 306 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Principe de la résonance magnétique »  : […] Chaque électron d'un atome possède une propriété analogue à ce que lui conférerait une rotation autour du noyau atomique, que l'on caractérise par une grandeur vectorielle appelée moment angulaire orbital. Il possède de plus un moment angulaire intrinsèque, analogue à celui d'un gyroscope, appelé spin (de l'anglais spinning top  : toupie). À chaque momen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resonance-magnetique/#i_14463

TRANSITION ORDRE-DÉSORDRE

  • Écrit par 
  • Hubert CURIEN
  •  • 4 690 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Désordre réticulaire »  : […] L'objet de cet article n'est pas de décrire en détail les défauts localisés, mais de s'intéresser aux divers types de désordres non localisés. Considérons donc un composé binaire AB et supposons qu'à l'état solide sa structure cristalline puisse être représentée par la figure  a (structure réduite à un schéma à deux dimensions au lieu de trois, pour simplifier). Si A et B représentent deux ions t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transition-ordre-desordre/#i_14463


Affichage 

Arrangements magnétiques

diaporama

Schémas de quelques types possibles d'arrangements magnétiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paramagnétisme

dessin

Paramagnétisme de l'oxygène : répartition des électrons de valence de la molécule O2 sur les orbitales (la flèche indique la direction su spin de l'électron) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Arrangements magnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Paramagnétisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin