PANGÉE

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Individualité et unité du continent américain »  : […] Au sens géologique, l'individualité et l'unité du continent américain sont relativement récentes. En effet, à la fin des temps carbonifères, il y a 280 millions d'années (million d'années : Ma), les deux Amériques étaient partie intégrante de la Pangée, qui rassemblait la totalité des continents, par opposition à la Panthalassa, qui formait un domaine océanique unique autour du futur océan Pacifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_37465

ATLANTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 8 380 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'ouverture »  : […] Le tracé des zones de fracture (encore appelées failles de raccord, ou transform faults en anglais) est donc l'un des éléments qui permettent de reconstituer le mécanisme de l'ouverture de l'océan. D'autres données sur le mécanisme, et les bases de la chronologie, sont fournies par la stratigraphie des sédiments océaniques, telle qu'elle résulte des levés en réflexion sismiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-atlantique/#i_37465

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Reconstituer les géographies anciennes »  : […] Le botaniste Leon Croizat, dans sa Panbiogeography (1958), définit des tracés biogéographiques réunissant les lieux d'endémisme d'espèces proches parentes. Pour chaque composant des biotes, il trace une piste ( track ) entre les lieux où vivent les espèces endémiques d'un même genre ou les genres endémiques d'une même famille. Constatant que ces tracés i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biogeographie/#i_37465

CARBONIFÈRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 167 mots

C'est dès le xviii e  siècle que Richard Kirwan a introduit le terme carbonifère pour désigner des roches productrices de charbon et le mot a désigné les dépôts houillers de Grande-Bretagne et d'Europe occidentale à partir du xix e  siècle. Aujourd'hui, le Carbonifère représente un système de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonifere/#i_37465

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Fin du Paléozoïque : l'Europe incluse dans la Pangée »  : […] Dernier épisode de l'orogenèse hercynienne, le plissement de l'Oural (« phase saalienne ») soude l'Asie à l'ensemble déjà constitué par la réunion du continent euraméricain et du Gondwana. Toutes les masses de croûte continentale du monde sont alors pratiquement réunies en une Pangée unique. Dans ce mégacontinent, le domaine océanique s'avance en coin depuis l'est jusque dans le futur domaine a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_37465

GONDWANA

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK, 
  • Michel WATERLOT
  •  • 2 441 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Reconstitutions et fragmentation du Gondwana »  : […] Dans l'esprit de nombreux géologues contemporains, le Gondwana était constitué d'un bloc compact autour du pôle (Sud) du Paléozoïque supérieur, rassemblant, comme on vient de le voir, Amérique du Sud, Afrique, Arabie, Madagascar, Inde, Australie et Antarctique. Cependant, à la suite des nombreux travaux réalisés notamment en Asie méridionale et autour du Pacifique, il s'avère que la réalité est be […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gondwana/#i_37465

JURASSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 087 mots

Succédant au Trias et précédant le Crétacé, le Jurassique correspond au deuxième système du Mésozoïque (ère secondaire), qui s'étale de — 199,6 (± 0,3) millions d'années (Ma) à — 145,5 (± 4) Ma, soit une durée d'environ 55 Ma. Le terme « Jura Kalkstein », proposé par Alexander von Humboldt en 1799 pour désigner des dépôts sédimentaires carbonatés du Jura, fut repris en 1829 par Alexandre Brongnia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurassique/#i_37465

MERS RETRAITS ET AVANCÉES DES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 3 910 mots

Dans le chapitre « L'influence de la tectonique globale »  : […] Du fait de leur radioactivité, les roches profondes sont une source de chaleur. Celle-ci est responsable des mouvements de convection au sein du manteau et de l'émission de roches crustales nouvelles au niveau des dorsales océaniques. La théorie de la tectonique des plaques considère donc les dorsales océaniques comme des zones d'accrétion où la croûte nouvellement créée compense celle qui est pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retraits-et-avancees-des-mers/#i_37465

MÉSOGÉE

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 1 770 mots

Le nom de Mésogée (au milieu des terres) a été donné en 1900 par Henri Douvillé à une mer chaude, caractérisée par des organismes particuliers et ayant occupé, durant le Mésozoïque et jusqu'à l'Éocène, une position moyenne, intertropicale, entre la Laurasie et la Gondwanie (ou Gondwana ; cf.  gondwana ), du Pacifique aux Antilles. La Mésogée est une entité géographique, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesogee/#i_37465

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Évolution paléogéographique et tectonique »  : […] D'un point de vue paléogéographique, le Mésozoïque est marqué par la fragmentation de la Pangée, supercontinent caractéristique de la période permo-triasique, résultat des collisions et orogenèses qui se sont succédé au cours du Paléozoïque supérieur (cf.  paléozoïque ). Cette masse continentale unique est restée stable durant environ 40 millions d'années, période calme d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesozoique-ere-secondaire/#i_37465

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les cycles orogéniques »  : […] On appelle cycle orogénique le laps de temps pendant lequel se prépare, se développe, s'achève, s'érode une chaîne de montagnes. Sont donc inclus non seulement les temps de déformation, d'orogenèse, mais aussi : les temps de sédimentation, de lithogenèse antérieurs et les temps d'érosion. Parti de la pénéplaine du cycle précédent, chaque cycle retourne à une pénéplaine ; le cycle alpin n'est donc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_37465

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Les limites géologiques de l'Océanie sont marquées par des zones de subduction qui se traduisent morphologiquement par les profondes fosses des Tonga-Kermadec, des Mariannes, du Japon et des Kouriles, à l'ouest, par la fosse des Aléoutiennes, au nord, par la côte nord-américaine et la fosse du Pérou-Chili, à l'est. On admet que la limite sud est constituée par la dorsale océanique Pacifique-Ant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_37465

PALÉOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 4 974 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des configurations passées au monde actuel »  : […] Au cours de l’histoire de la Terre, les masses continentales se sont plusieurs fois réunies pour former des supercontinents. Ces derniers rassemblaient toutes les étendues continentales, ou presque. Les supercontinents ainsi formés se sont ensuite fragmentés, donnant naissance à plusieurs nouveaux continents. Les trois derniers supercontinents, les mieux connus, sont la Rodinia, qui a existé entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/#i_37465

PALÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VALET
  •  • 5 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La dérive des continents »  : […] Si les continents ont subi une dérive au cours du temps, les positions successives des pôles vont tracer une courbe appelée courbe de dérive apparente du pôle . Les paléomagnéticiens ont rapidement remarqué que les formations récentes du Quaternaire et du Tertiaire présentaient un pôle magnétique effectivement confondu avec le pôle géographique. En revanche, pour les époques plus reculées (antér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleomagnetisme/#i_37465

PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 10 606 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Cadre paléogéographique et géodynamique »  : […] Le cadre paléocontinental global du Paléozoïque est totalement différent de l'actuel ; parti d'un supercontinent fini-protérozoïque, la Pannotia, il évolue vers un autre supercontinent unique à la fin du Permien, la Pangée. Au début du Paléozoïque, un supercontinent austral nommé Gondwana faisait face à un ensemble de continents « septentrionaux » séparés – les blocs Baltica (Europe du Nord), Sib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleozoique-ere-primaire/#i_37465

PERMIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 051 mots

C'est au xix e  siècle que Roderick Murchison, en tournée dans la Russie impériale, introduit le terme Permien pour désigner un ensemble de terrains affleurant de la Volga à l'Oural et de la mer Blanche aux steppes d'Orenburg. Ce terme est issu de celui de l'ancien royaume finno-hongrois Permya et non de la ville de Perm. Le Permien représente le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permien/#i_37465

SUPERCONTINENTS

  • Écrit par 
  • Nicolas COLTICE
  •  • 888 mots
  •  • 1 média

La dérive des continents est la manifestation de la dynamique interne de la Terre. Les mouvements de la croûte sont l’expression en surface de la convection du magma du manteau terrestre : les roches profondes se déforment à la manière d’un fluide très visqueux pour transporter la chaleur interne vers la surface. Les déplacements crustaux sont très importants et observables . Alfred Wegener propo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supercontinents/#i_37465

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La dérive des continents »  : […] La première idée qui vint à l'esprit des géologues est celle de la stabilité des continents et des océans, suivant en cela la sagesse populaire qui accorde au roc la fermeté éternelle . Il appartint à Wegener, dans un livre demeuré fameux par les idées qu'il a semées et les controverses qu'il a soulevées ( Die Entstehung der Kontinente und Ozeane , 1915), d'attirer l'attentio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_37465

TÉTHYS

  • Écrit par 
  • Olivier MONOD
  •  • 5 214 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] C'est à Melchior Neumayr que l'on doit, en 1885, l'identification d'un domaine marin, continu au Jurassique, disposé équatorialement et en partie superposé à la chaîne alpine. Ce domaine, désigné comme « Zentrales Mittelmeer » , séparait plusieurs masses continentales, situées au nord, d'un grand continent « brésilien-éthiopien » et « indo-malgache », situé au sud, préfiguration du futur Gondwana. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tethys/#i_37465

TRIAS

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 966 mots

Le Trias représente le premier système du Mésozoïque (ère secondaire) et s'étale de — 251 (± 0,4) millions d'années (Ma) à — 199,6 (± 0,3) Ma, soit une durée de quelque 52 Ma. Ce terme a été défini pour la première fois par Friedrich August von Alberti pour désigner trois formations connues dans le sud de l'Allemagne et constituant le « Trias germanique » : le Bundsandstein, constitué de grès rou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trias/#i_37465

VARISQUES CHAÎNES ou CHAÎNES HERCYNIENNES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  • , Universalis
  •  • 1 289 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Signification des chaînes varisques dans la tectonique globale »  : […] Les données paléontologiques, structurales, paléomagnétiques et géochronologiques ont permis de reconstituer à la surface du globe les positions relatives des océans et des continents au cours du Paléozoïque. Ces données s'accordent pour distinguer des plaques majeures Laurentia, Siberia, Baltica et Gondwana et d'autres plaques intermédiaires plus petites comme Avalonia ou Iberia-Armorica (fig. 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varisques-chaines-hercyniennes/#i_37465


Affichage 

Mésozoïque : paléogéographie

carte

Évolution de la paléogéographie au Mésozoïque Au cours de cette ère géologique, la Pangée (en 1, Trias supérieur), supercontinent hérité du Paléozoïque, va se démanteler, avec l'ouverture de l'océan Atlantique central, pour donner, au Nord, la Laurasia, et, au Sud, le Gondwana, cette... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paléo-océan téthysien

carte

Schéma de la naissance du paléo-océan téthysien La Pangée est le vaste continent réuni à la fin de l'ère primaire, vers 250 millions d'années, par l'orogenèse hercycienne ; elle est représentée selon le modèle de R S Dietz et J C Holden (1970) L'océan téthysien s'ouvre en ciseau vers... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paléozoïque : paléogéographie

carte

Évolution de la paléogéographie au Paléozoïque Au cours de cette période, un ensemble de continents, le Gondwana (rassemblant l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Antarctique, l'Inde, Madagascar, l'Australie), localisé dans l'hémisphère Sud, va finir par former, avec les différents blocs... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pangée à la fin du Carbonifère

carte

À la fin du Carbonifère, la Pangée rassemblait tous les blocs continentaux Les positions paléo-magnétiques des pôles Nord d'Europe et d'Amérique du Nord et des pôles Sud d'Afrique, d'Australie, d'Inde et d'Amérique du Sud ont été représentées À la Pangée s'oppose une Panthalassa,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Terre archéenne

dessin

La Terre archéenne Le globe, il y a 2 milliards d'années, n'avait qu'un rayon de 4 300 km selon Dearnley À un ensemble continental indivis, la Pangée – dans lequel une disjonction transversale se prépare –, s'oppose une zone océanique formée par le futur océan Pacifique, relié par un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mésozoïque : paléogéographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Paléo-océan téthysien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Paléozoïque : paléogéographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pangée à la fin du Carbonifère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Terre archéenne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin