PALÉOGÉOGRAPHIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Reconstruire la paléogéographie

La reconstitution des géographies du passé fait appel à plusieurs méthodes et disciplines. À la suite des premières observations sur les concordances géométriques des côtes de part et d’autre d’un océan, sont intervenues celles des similitudes géologiques ou biologiques relevées sur des territoires séparés, similitudes qui permettent de supposer une connexion passée entre ces territoires.

Après ces différents types d’observation, la connaissance des fonds océaniques et de leurs dorsales ainsi que l’étude du champ magnétique terrestre passé (paléomagnétisme) ont fait progresser de manière importante l’analyse paléogéographique. Devenu une discipline à part entière, le paléomagnétisme, qui s’appuie sur l’étude de l’aimantation naturelle fossile conservée par les roches, permet de suivre les déplacements passés des pôles magnétiques et de situer les territoires les uns par rapport aux autres pour une époque donnée. Outil devenu essentiel, le paléomagnétisme fournit des informations sur lesquelles peuvent se fonder les autres disciplines.

Dorsale médio-atlantique 

Dorsale médio-atlantique 

Photographie

Cette image représente les fonds sous-marins de l’océan Atlantique avec en son centre la dorsale médio-atlantique. C’est au niveau de cette dernière que la croûte océanique se crée (en rouge pour la plus récente ; en bleu pour la plus ancienne qui peut dépasser 170 millions... 

Crédits : E. Lim and J. Varner, CIRES & NOAA/ NGDC

Afficher

La paléontologie apporte également de précieuses informations. Après des observations plus ou moins empiriques, l’arrivée du cladisme (ou cladistique) – méthode qui permet de reconstituer la phylogénie, c’est-à-dire les relations de parenté entre les êtres vivants – a mené à des analyses plus strictes. L’histoire phylogénétique des groupes animaux ou végétaux, ainsi reconstruite, permet de détecter des phénomènes paléogéographiques. Une dichotomie dans l’arbre phylogénétique, c’est-à-dire l’apparition de deux groupes frères, correspond souvent à la division d’une aire de répartition (vicariance géographique). Cette division peut résulter de la séparation de continents ou d’un événement beaucoup plus local (fragmentation d’une étendue d’eau, déforestation, etc.). Si l’âge des fossiles considérés ne corrobore pas une vicariance, il [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages



Médias de l’article

Faille Almannagjá, Islande

Faille Almannagjá, Islande
Crédits : Arctic-Images/ Corbis

photographie

Dorsale médio-atlantique 

Dorsale médio-atlantique 
Crédits : E. Lim and J. Varner, CIRES & NOAA/ NGDC

photographie

Paléogéographie : la Pangée

Paléogéographie : la Pangée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Paléogéographie : dislocation de la Pangée en deux grandes masses continentales

Paléogéographie : dislocation de la Pangée en deux grandes masses continentales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 7 médias de l'article





Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Claude RAGE, « PALÉOGÉOGRAPHIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/