PALÉOBIOCHIMIE

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'ancienneté du peuplement d'un continent »  : […] Certes, ni les vestiges de la Caverna da Pedra Pintada ni ceux de Boquete ne sont antérieurs à 12 000 B.P. À Santa Elina, si l'ancienneté du niveau moyen tourne bien autour de 10 000 B.P., celle du niveau profond reste à déterminer. Enfin, l'âge de Monte Verde n'excède que de peu la date fatidique. Pourtant, ces découvertes confirment, elles aussi, l'ancienneté du peuplement américain initial. En […] Lire la suite

CHIMIE PRÉBIOTIQUE, en bref

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 239 mots

Dans le numéro daté du 15 mai 1953 de la revue scientifique américaine Science , Stanley L. Miller, doctorant de Harold Urey à l'université de Chicago, relatait le résultat d'une expérience imaginée pour simuler les phases initiales de l'évolution chimique terrestre. L'idée d'une évolution chimique aboutissant à des molécules biologiques à partir de composés simples avait été esquissée par Charles […] Lire la suite

FOSSILES

  • Écrit par 
  • Raymond FURON, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Traces diverses »  : […] Certains animaux n'ont laissé que des traces. Les plus importantes sont les pistes de certains Vertébrés terrestres, celles d'Invertébrés (Trilobites, Limules, etc.). L'étude de ces traces est l'objet d'une science particulière : l'ichnologie. Les Annélides polychètes sédentaires, qui vivent dans le sable ou la vase, dans des galeries, dans des tubes droits ou en U, sont retrouvées sous forme de « […] Lire la suite

MOUSTIER SITE PRÉHISTORIQUE DU, Dordogne

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 1 789 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un squelette presque intact »  : […] Le Moustier 2 est l'un des Néandertaliens parmi les mieux conservés, y compris les adultes. Mais le fait que ce soit un nouveau-né rend moins impressionnant son squelette « mis à plat ». En fonction de son âge au moment du décès – entre la naissance, selon l'estimation de sa stature, et quatre mois selon la calcification des germes de ses dents de lait – un seul autre fossile, le Néandertalien Mez […] Lire la suite

MUNGO SITE PRÉHISTORIQUE DE, Australie

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 402 mots

La région des Willandra Lakes, en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, a livré plusieurs gisements préhistoriques et une importante série de fossiles humains proches de la morphologie des Aborigènes d'Australie. Le site de Mungo a été fouillé en 1968-1969. Plusieurs squelettes y ont été découverts. En 2000, l'un d'eux, L.M. 3, a retenu l'attention car il apporte des données nouvelles sur le premi […] Lire la suite

NÉANDERTALIENS ou NÉANDERTHALIENS ou HOMME DE NÉANDERTAL

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 4 799 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les problèmes actuels »  : […] Les problèmes qui ont été évoqués font l'objet de recherches assidues depuis plusieurs dizaines d'années. Mais, de nouvelles interrogations sont apparues à propos des Néandertaliens à la suite d'une série de mises au jour. Des découvertes importantes ont été faites en Espagne à partir de la fin des années 1970. Elles proviennent de gisements situés dans la zone karstique d'Atapuerca, à proximité d […] Lire la suite

OPARINE ALEXANDRE IVANOVITCH (1894-1980)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 991 mots
  •  • 1 média

Alexandre Oparine est un biochimiste soviétique, né le 2 mars 1894 à Ouglitch, ville située au nord de Moscou sur la Volga, dans l’ oblast de Iaroslav. Il est surtout connu pour avoir formulé, dès 1922, une théorie sur l’origine de la vie qui explicite, dans le contexte de l’environnement terrestre originel, le passage de molécules minérales à une « soupe prébiotique », mélange de molécules de c […] Lire la suite

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Les acides nucléiques »  : […] L'information génétique qui permet la formation d'une cellule fille identique à la cellule mère est contenue actuellement dans les acides nucléiques. Ce sont des chaînes très longues, constituées par la répétition de nucléotides. Chaque nucléotide se compose d'un sucre (le ribose pour l'ARN, doté d'un groupe OH, et le désoxyribose pour l'ADN), d'une base (purine ou pyrimidine) et d'un groupe phos […] Lire la suite

PALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 11 007 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Grandes étapes de la paléobotanique »  : […] Tout échantillon a un intérêt et mérite qu'on s'y attarde, qu'il soit entièrement nouveau ou qu'il se présente comme un spécimen mieux conservé d'une espèce déjà connue. De multiples échantillons sont donc minutieusement décrits et datés, localisés stratigraphiquement en précisant toujours s'il s'agit de fragment récolté in situ (autochtone) dans les sédiments, ou de fragment résultant d'un déplac […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Marqueurs paléobiologiques terpéniques

Marqueurs paléobiologiques terpéniques

dessin

Marqueurs paléobiologiques terpéniques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Marqueurs paléobiologiques terpéniques

Marqueurs paléobiologiques terpéniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin