PALAFITTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cités lacustres ou cités de marais

H. Reinerth, à partir de 1920, puis O. Paret, à partir de 1940, à la suite de leurs fouilles sur le Federsee (Wurtemberg) ont commencé à élever de sérieuses objections à l'hypothèse d'habitations construites sur plates-formes au-dessus des eaux. Pour ces auteurs les palafittiques se seraient simplement établis sur le sol mou littoral, préalablement consolidé par les pieux, au cours de deux périodes particulièrement sèches : le Néolithique moyen (2200-1800 av. J.-C.) et la fin de l'âge du bronze (1200-800 av. J.-C.). Avec raison, Paret fait observer que les pieux plantés dans le sol sont trop minces pour supporter les maisons et leurs plates-formes, surtout si on y ajoute les nécessaires étables, bergeries et porcheries que postulent les innombrables ossements d'animaux domestiques trouvés dans les stations. Par surcroît, la partie des piquets exposée à l'air libre n'aurait pu se conserver, ce qui suppose des réparations aussi fréquentes que difficiles. Enfin, ce qui reste ne montre pas trace d'assemblage, pas même de vulgaires troncs fourchus, ce qui paraît, évidemment, étrange. Paret peut donc facilement ironiser sur le retour vespéral des troupeaux franchissant les passerelles branlantes, sur les mères angoissées cramponnées à la ceinture d'enfants turbulents risquant la noyade, sur les bronchiteux et les rhumatisants rêvant d'un sol sec et abrité. En effet, sauf dans les pays tropicaux, on ne voit pas très nettement l'avantage des habitations palafittiques, surtout si on considère l'énormité des travaux nécessaires. Faut-il donc admettre que la totalité des palafittes ne correspondent qu'à des habitats de marais à demi desséchés ou construits sur des littoraux lacustres encore mal égouttés ?

Il semble nécessaire d'examiner d'abord quelques points. Les palafittes ont livré les vestiges des civilisations de Cortaillod (phase ancienne assez rare), de Michelsberg, de Horgen, de la céramique « cordée » et du Bronze final. Le Bronze moyen, seul, manque totalement. La première phase, de Cortai [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur ès science, chargé de cours d'anthropologie à la faculté des sciences de Bordeaux

Classification

Autres références

«  PALAFITTES  » est également traité dans :

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ
  • , Universalis
  •  • 21 355 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'habitat en Europe centrale »  : […] Pour la connaissance des types architecturaux qui succèdent à la maison danubienne en Europe centrale, nous disposons d'une documentation très importante, bien que d'interprétation souvent délicate, avec les villages de tourbière et les habitats de bord de lac (ou stations littorales) qui ont été fouillés en grand nombre dans le sud de l'Allemagne, en Suisse, en Italie du Nord et dans l'est de la […] Lire la suite

PROTOHISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jacques BRIARD
  •  • 3 489 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Civilisations du bronze »  : […] Assimilant rapidement les progrès métallurgiques réalisés au Proche-Orient, la Méditerranée occidentale est le berceau vers l'an 2000 des premières civilisations européennes du bronze. C'est tout d'abord le centre des Cyclades qui produit ces idoles de marbre blanc au visage stylisé représentant des déesses ou des musiciens , de même qu'une céramique originale célébrant la mer et la navigation ave […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raymond RIQUET, « PALAFITTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/palafittes/