PACIFISME

ALAIN ÉMILE CHARTIER, dit (1868-1951)

  • Écrit par 
  • Robert BOURGNE
  •  • 4 551 mots

Dans le chapitre « Journalisme et politique »  : […] L'élément dans lequel l'écrivain Alain opère sa pensée est la plénitude de la langue naturelle. En cela l'écriture ne vient pas orner la méditation : elle a une fonction philosophique, car elle signifie et actualise le nécessaire débordement de la pensée logique, et elle explicite le rejet du formalisme en quoi se retranche la rationalité scientifique sous l'aspect linguistique ou épistémologique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain/#i_14320

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 224 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La contestation »  : […] En dehors de la presse et des forces patronales, syndicales et religieuses, la république fédérale d'Allemagne a vu s'affirmer, dès la fin des années soixante, la contestation des étudiants, dont une minorité choisit la violence comme forme d'expression politique pour condamner la dépendance allemande vis-à-vis des États-Unis d'Amérique engagés au Vietnam et rompre avec la société capitaliste. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-federale-d-allemagne-jusqu-a-la-reunification/#i_14320

AMSTERDAM-PLEYEL MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • François BROUSSE
  •  • 536 mots

Le 27 mai 1932, Henri Barbusse et Romain Rolland, deux écrivains français qui avaient déjà manifesté leur opposition à la guerre de 1914-1918, lancent un appel pour un Congrès mondial contre la guerre. Cette initiative, dont la paternité historique revient à Barbusse, était encouragée, sinon suscitée par le Parti communiste français. De cette origine témoigne le contenu de l'appel qui, s'il fixe c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-amsterdam-pleyel/#i_14320

BECHER JOHANNES ROBERT (1891-1958)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 702 mots

« Ce jeune fils de bourgeois criant sa révolte dans un expressionnisme débridé », comme le décrit A. Abusch, ce militant acharné de la paix, engagé dans l'action communiste, après la Première Guerre mondiale, devient, après 1945, l'un des fondateurs de la politique culturelle de la République démocratique allemande. Né à Munich de père juriste, il fait des études de lettres et de médecine à Berlin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-robert-becher/#i_14320

BERGERY GASTON (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 649 mots

Né à Paris, Gaston Bergery fait des études de droit avant d'entrer dans le monde de la politique en 1918, comme secrétaire de la commission des Réparations. Il garde de ce premier poste un vif attrait pour les affaires extérieures qui resteront, sa vie durant, au centre de ses préoccupations politiques. Chef de cabinet d'Édouard Herriot au ministère des Affaires étrangères de 1924 à 1925, il se dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bergery/#i_14320

BERRIGAN PHILIP (1923-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 177 mots

Militant pacifiste américain. Mobilisé en 1943, Philip Berrigan sert sur le front européen comme officier d'artillerie. Entré au séminaire des joséphites à Baltimore, ordonné prêtre en 1955, il soutient la lutte pour les droits civiques des Noirs. Opposé à la guerre du Vietnam, il brûle publiquement, le 17 mai 1968, avec huit autres personnes dont son frère Daniel (jésuite), les dossiers militair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-berrigan/#i_14320

BLUM LÉON (1872-1950)

  • Écrit par 
  • René GIRAULT
  •  • 2 227 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le sage et le recours »  : […] Au début de la Seconde Guerre mondiale, Léon Blum est redevenu simple chef d'un parti, en perte de vitesse, déchiré par le problème du pacifisme. Il se situe parmi ceux qui veulent « résister », sans exclusives, mais sans concessions. Très meurtri par la défaite de juin 1940, il est à l'avance condamné par les dirigeants de Vichy, régime qui se veut la « revanche » sur le Front populaire. Dès sept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-blum/#i_14320

COBDEN RICHARD (1804-1865)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 366 mots
  •  • 1 média

Industriel et homme d'État anglais. Né dans une petite famille de fermiers du Sussex, Richard Cobden est un type de self-made man. D'abord employé, puis représentant de commerce, il devient à partir de 1832 un industriel prospère de Manchester, spécialisé dans la production de cotonnades imprimées. Quelques années plus tard, il se lance dans l'action politique et attache son nom à deux grandes ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-cobden/#i_14320

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 805 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La guerre et la faillite de la IIe Internationale »  : […] C'est alors que le débat se concentre sur l'angoissante question de la paix, dans le contexte explosif des guerres balkaniques (1912). La II e  Internationale semble tétanisée. La menace d'un recours à une action concordante du prolétariat en cas de conflit n'empêche pas la guerre mondiale d'éclater, en août 1914, en lieu et place de la révolution mondiale attendue. Appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_14320

LES DERNIERS JOURS DE L'HUMANITÉ, Karl Kraus - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 1 309 mots

L'écrivain et publiciste viennois Karl Kraus (1874-1936), directeur et auteur de la revue Die Fackel ( La Torche ) fut sans doute le plus virtuose des satiristes et polémistes de langue allemande. Pour lui, les faits de langue étaient le révélateur le plus sûr de la constitution éthique et esthétique d'une culture et d'une personnalité. Depuis l'été 191 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-derniers-jours-de-l-humanite/#i_14320

EINSTEIN ALBERT (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 6 510 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le savant dans la cité »  : […] Cela ne l'empêcha pas, toutefois, de prendre part aux problèmes de la cité. Opposant de toujours au militarisme allemand, les années de la Première Guerre mondiale le virent assumer des positions pacifistes. Après la chute du Reich, il soutint la République de Weimar ; ami du premier ministre Rathenau, il mit, à la demande de ce dernier – qui devait être assassiné en 1922 –, son prestige au servic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-einstein/#i_14320

EST-OUEST RELATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques HUNTZINGER, 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Confrontation et crises imbriquées (1980-1983) »  : […] Tout comme à l'époque de la guerre froide (1947-1953), puis lors de la deuxième crise de Berlin (1958-1961), l'affrontement Est-Ouest se recentre sur l'Europe entre 1979 et 1983. Après les grandes manœuvres périphériques des années 1970, la confrontation se déroule à nouveau sur son terrain initial. Si les deux crises de Berlin ont été voulues, mises en scène par Moscou, les intentions soviétiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-est-ouest/#i_14320

FAURE PAUL (1878-1960)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 478 mots

Né à Périgueux, Paul Faure vient très jeune au socialisme et adhère au Parti ouvrier français de Jules Guesde. Élu à la direction du parti, il y représente la Haute-Vienne, dont la fédération est des plus actives : en 1904, son organe, Le Populaire du Centre , est le seul journal fédéral qui soit quotidien. Pendant la Première Guerre mondiale, Faure est minoritaire au sein de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-faure/#i_14320

FÉNELON FRANÇOIS DE SALIGNAC DE LA MOTHE- (1651-1715)

  • Écrit par 
  • Jeanne-Lydie GORÉ-CARACCIO
  •  • 3 168 mots

Dans le chapitre « Le penseur politique »  : […] Précepteur, Fénelon s'inscrit dans la lignée des pédagogues politiques inaugurée par Aristote, précepteur d'Alexandre, et illustrée, parmi d'autres, par saint Thomas écrivant pour Lusignan, roi de Chypre, le De regimine principum ou par Machiavel, secrétaire des Médicis, rédigeant Le Prince en songeant au défunt César Borgia. Pour le grand public du te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fenelon-la-mothe/#i_14320

GIONO JEAN (1895-1970)

  • Écrit par 
  • Laurent FOURCAUT
  •  • 6 230 mots

Dans le chapitre « Giono et la politique »  : […] Malgré ces réticences, Giono s'est engagé à gauche dès 1934. Le retentissement considérable de Que ma joie demeure a deux conséquences. L'essai Les Vraies Richesses (1936) réaffirme l'idéal d'une communauté rurale autarcique, mais contient un appel à la révolte contre la société industrielle capitaliste qui asservit le travail et « détruit les vraies r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-giono/#i_14320

GRANDE GUERRE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CRONIER
  •  • 3 535 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une société sous tension »  : […] Cette société mobilisée pour l’effort de guerre et la victoire finale est traversée par des tensions importantes, qui soulignent les failles du consensus et de « l’union sacrée » au fil d’un conflit exigeant et interminable. Dans l’armée française de la Première Guerre mondiale, plus d’un soldat sur deux a été mobilisé dans une arme non combattante, comme les transports ou l’administration. C’est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-guerre-et-societe/#i_14320

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mutineries et désobéissances collectives

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 2 953 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des mutineries d’intensité croissante »  : […] Alors que les désobéissances individuelles et collectives sont éparses et discrètes dans les deux premières années du conflit, on observe à partir de l’hiver 1916-1917 une montée de l’indiscipline dans toutes les armées et sous toutes ses formes. Il faut relier cette hausse des séditions, désertions et protestations aux impasses militaires – après les batailles de Verdun, de la Somme et l’offensiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-mutineries-et-desobeissances-collectives/#i_14320

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Le pacifisme »  : […] Au début des hostilités, l'élan patriotique avait emporté les pacifistes et, avec eux, l'Internationale : les militants révolutionnaires avaient couru à l'ennemi, comme tout le monde. Peu d'entre eux eurent conscience qu'ils étaient parjures à leurs serments ; quelques émigrés russes, par exemple, qui avaient rompu tous les liens avec la société. Encore certains d'entre eux, tel Plekhanov, jugeaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_14320

HERVÉ GUSTAVE (1871-1944)

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 629 mots

D'origine relativement modeste, Gustave Hervé commença sa carrière dans l'enseignement comme surveillant, puis comme professeur d'histoire à Rodez en 1897. Son militantisme dreyfusard et son anticléricalisme, ses opinions ultra-démocratiques lui valurent d'être deux fois muté. Professeur au collège de Sens en 1900, il collabora au Travailleur socialiste , feuille ouvrière loc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-herve/#i_14320

HUYSMANS CAMILLE (1871-1968)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 392 mots

Né à Bilzen dans le Limbourg, Huysmans suit les cours de l'École normale des humanités, rattachée à l'université de Liège. Socialiste convaincu, il milite dès l'âge de dix-sept ans. Licencié ès lettres, spécialiste des langues germaniques, agrégé enfin, il n'exerce que peu de temps le professorat ; en 1897, le ministère le révoque en raison de ses opinions politiques. Il se consacre, dès lors, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-huysmans/#i_14320

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « Le miracle économique »  : […] Le taux de croissance, remarquable, de 11 p. 100 par an en moyenne que le Japon connaît dans les années 1960 et au début des années 1970 permet de doubler le revenu moyen de la population en moins de dix ans. Le Japon est désormais considéré comme un « miracle économique », conjuguant haute productivité et taux d'épargne élevé. La croissance est soutenue par les directives du M.I.T.I., qui orient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_14320

JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT, 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 6 400 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Diplomatie et doctrine de paix »  : […] Lors de son premier voyage en Pologne, en 1979 , Jean-Paul II attire de telles foules qu'il inflige au régime communiste un véritable camouflet. Solidarność, le syndicat libre né des accords de Gdansk signés entre les grévistes et le gouvernement en août 1980, brandit comme s'il s'agissait de forces alliées les représentations de la Vierge de Czȩstochowa et du pape. Pour la première fois, dans ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-jean-paul-ii/#i_14320

JEAN XXIII, ANGELO RONCALLI (1881-1963) pape (1958-1963)

  • Écrit par 
  • John COGLEY
  •  • 3 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pontificat »  : […] En tant que cardinal, Roncalli devient immédiatement éligible à l'un des grands archevêchés italiens. Nommé patriarche de Venise à l'âge de soixante et onze ans, il pense une fois encore avoir atteint le sommet de sa carrière. Mais à la mort de Pie XII le 9 octobre 1958, il est élu pape, à l'étonnement de tous, au douzième tour de scrutin. En raison de son âge avancé, il représente manifestement u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angelo-jean-xxiii/#i_14320

JE SUIS PARTOUT

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 290 mots

Fondé en 1930 par les éditions Arthème Fayard, l'hebdomadaire Je suis partout a pour vocation principale de donner un compte rendu des événements internationaux. Parmi les premiers collaborateurs, on relève Pierre Gaxotte, Miguel Zamacoïs, Jean Giraudoux, Lucien Rebatet, Robert Brasillach, Claude Roy, Pierre Halévy, Drieu La Rochelle. Peu à peu le ton et l'orientation de l'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/je-suis-partout/#i_14320

KIENTHAL CONFÉRENCE DE (1916)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 918 mots

La première conférence des socialistes opposés à la guerre s'était tenue à Zimmerwald, en septembre 1915. Malgré l'opposition de la direction de l'Internationale socialiste et des partis socialistes ralliés à la politique d'union sacrée, malgré la censure des gouvernements engagés dans le conflit, elle connaît un retentissement considérable ; en Allemagne, en décembre 1915, vingt députés sociaux-d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-kienthal/#i_14320

KING MARTIN LUTHER (1929-1968)

  • Écrit par 
  • David L. LEWIS
  •  • 3 336 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Combats des dernières années »  : […] Les premiers signes d'opposition aux méthodes de King au sein du mouvement pour les droits civiques apparaissent en mars 1965, lors des manifestations organisées à Selma (Alabama) pour mettre en lumière la nécessité d'une loi fédérale sur le droit de vote offrant un cadre légal à l'émancipation des Noirs dans le Sud. King organise une première marche de Selma à Montgomery, qu'il ne dirige pas lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther-king/#i_14320

LIEBKNECHT WILHELM (1826-1900)

  • Écrit par 
  • François IGERSHEIM
  •  • 649 mots

D'une famille de fonctionnaires, Wilhelm Liebknecht fait des études de théologie, de philologie et de philosophie aux universités de Giessen, de Berlin, de Marburg. Il se rend à Paris dès le déclenchement de la révolution de février 1848, puis participe aux soulèvements républicains du pays de Bade en 1848-1849. Se réfugiant à Genève, il y rencontre Friedrich Engels. Secrétaire de l'Association ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-liebknecht/#i_14320

LIU XIAOBO (1955-2017)

  • Écrit par 
  • Marie HOLZMAN
  •  • 1 391 mots
  •  • 1 média

Le 8 octobre 2010, l'opposant Liu Xiaobo est le premier citoyen chinois à obtenir le prix Nobel de la paix. Sa mort, survenue le 13 juillet 2017, sans que le gouvernement chinois le laisse terminer ses jours en liberté à l’étranger, a provoqué une émotion intense et des réactions au plus haut niveau, tant aux États-Unis qu’à la Commission européenne et dans les différents cabinets ministériels et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-xiaobo/#i_14320

MENNONITES

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 198 mots

Les « assemblées » mennonites tiennent leur nom de Menno Simons (1496-1561) ; ce prêtre frison se convertit, en 1536, à l' anabaptisme pacifique dans une de ses versions néerlandaises proche de l'anabaptisme pacifique suisse né à Zurich en 1525. Il devint l'un des chefs et le réformateur de ce courant religieux, en Hollande et jusqu'en Allemagne. Son influence s'étendit en fait, excepté la branche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mennonites/#i_14320

MONUMENTS AUX MORTS

  • Écrit par 
  • Oonagh HAYES
  •  • 3 289 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Quelques exceptions »  : […] Les monuments aux morts à caractère pacifiste, condamnant explicitement la guerre et/ou en désignant les responsables, sont des exceptions notables . Il faut, à ce titre, citer celui de la commune de Gentioux (Creuse), devant lequel les troupes qui gagnaient le camp militaire voisin de La Courtine avaient, jusque récemment, ordre de détourner la tête, mais aussi ceux d’Équeurdreville (Manche), de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monuments-aux-morts/#i_14320

MOZI [MO-TSEU] (env. 479-env. 390 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Léon VANDERMEERSCH
  •  • 1 133 mots

Dans le chapitre « L'initiateur d'une doctrine antiféodale »  : […] Le ressort originel de la réflexion de Maître Mo fut sa répulsion pour la guerre sous toutes ses formes, intérieures et extérieures, telle qu'elle sévissait de son temps en prenant des proportions terrifiantes. Il se sépare d'abord des confucianistes sur le reproche qu'il leur fait de prêter la main, pour arriver au pouvoir, à des complots générateurs de guerre civile ; et lorsqu'il entre lui-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozi-mo-tseu/#i_14320

NÉGATIONNISME

  • Écrit par 
  • Nadine FRESCO
  •  • 7 516 mots

Dans le chapitre « Du pacifisme au négationnisme : Paul Rassinier »  : […] Le fait est que les prémices du négationnisme apparaissent chez Rassinier alors qu'il est encore inscrit dans un univers politique fort éloigné de celui de l'extrême droite. Fils d'un petit paysan du Territoire de Belfort, l'instituteur Rassinier milite activement au Parti communiste de 1923 à 1932, puis, à partir de 1934, au parti socialiste S.F.I.O. « Munichois » acharné, de la tendance de Paul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negationnisme/#i_14320

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Guerres mondiales et récessions »  : […] Lors de la Première Guerre mondiale se développe un sentiment national qui permet à la Nouvelle-Zélande de prouver son indéfectible loyauté au Royaume-Uni et à son Empire, tout en consolidant son identité singulière. Sur la base du volontariat puis de la conscription obligatoire à partir de 1916, le pays mobilise plus de 123 000 hommes pour une population de 1,1 million d'habitants, envoyés massi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/#i_14320

OFFENSTADT NICOLAS (1967- )

  • Écrit par 
  • Paula COSSART
  •  • 1 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Guerre, paix et pacifisme »  : […] Nicolas Offenstadt travaille d’abord sur l’entre-deux-guerres et les questions de guerre, de paix et de pacifisme. Dans ses premières publications, il montre que la question de la paix est utilisée par divers groupes cherchant à démontrer dans l’espace public leur capacité et légitimité à en parler : un thème qu’il développera plus tard, celui de la paix comme ressource discursive. En 2001, il so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-offenstadt/#i_14320

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 041 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La montée du pacifisme »  : […] Bientôt, une vague pacifiste allait mobiliser des millions d'Européens dans des manifestations hostiles au déploiement des euromissiles américains et provoquer l'éloignement du Labour britannique et du S.P.D. allemand du consensus prévalant depuis la fin des années 1950 sur la défense de l'Occident. Elle s'inscrit dans le contexte d'une nouvelle et grave crise de l'Alliance, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_14320

PAIX MOUVEMENT DE LA

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 674 mots

Ligue internationale formée peu après la Seconde Guerre mondiale en raison de la crainte générale que provoquaient les tensions de la guerre froide et de la crainte que les États-Unis ne recourent aux armes atomiques. Dans ces conditions, à l'exemple de Romain Rolland et de Barbusse (Amsterdam, 1932), les auteurs de l'appel pour la tenue à Paris d'un « Congrès mondial des partisans de la paix » — […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-de-la-paix/#i_14320

PARIS DE BOLLARDIÈRE JACQUES (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 762 mots

Né le 16 décembre 1907 à Châteaubriant (Loire-Atlantique), sorti de Saint-Cyr en 1930, capitaine à la Légion étrangère lors du débarquement de Norvège en mars 1940, Jacques Paris de Bollardière s'évade de France à son retour et gagne l'Angleterre le 21 juin à bord d'un chalutier. Il rejoint à Londres la 13 e  demi-brigade de la Légion, ralliée au général de Gaulle. Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-paris-de-bollardiere/#i_14320

PAULING LINUS CARL (1901-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 388 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lutte contre les essais nucléaires »  : […] En pleine guerre froide, la lutte de Pauling contre les essais nucléaires dans l'atmosphère eut deux aspects : l'action du citoyen militant pour leur cessation, dans un esprit de pacifisme et de désarmement généralisé, et l'analyse scientifique des arguments avancés par les tenants des essais d'armes nucléaires. Ces derniers minimisaient les effets nocifs des retombées radioactives. Ils s'efforça […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linus-carl-pauling/#i_14320

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le consensus à l'épreuve de la crise (1980-1982) »  : […] Le début des années 1980 fut en effet marqué aux Pays-Bas par une crise multiforme. L'accumulation des déficits atteignit alors un point de rupture. La situation fut aggravée par l'impact du deuxième choc pétrolier de 1979-1980. Le PNB recula en 1981 et 1982 et les investissements chutèrent en dessous du niveau de 1970. La « stagflation » caractérisait la situation, avec une hausse des prix attei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_14320

POLÉMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri GIÈS
  •  • 3 837 mots

Dans le chapitre « Fondements de la polémologie »  : […] La démarche de G. Bouthoul s'inscrit en réaction contre les penseurs et les hommes politiques qui ont tenté d'obtenir une éradication de la guerre par sa « mise hors la loi ». Niant la « pseudo-évidence » de la guerre, il veut faire de celle-ci un objet d'études. Les pacifistes n'ont jamais opposé aux guerres qu'une pétition de principe selon laquelle elles constitueraient un état pathologique, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polemologie/#i_14320

RAPOPORT ANATOL (1911-2007)

  • Écrit par 
  • David AUBIN
  •  • 938 mots

Au printemps de 1945, capitaine de l'armée de l'air américaine stationné en Inde, Anatol Rapoport se désigne comme « pianiste (concert) ; mathématicien (Ph. D.) ; sémanticien ». C'est pendant la Seconde Guerre mondiale qu'il se convainc que le mode de pensée scientifique serait le seul moyen de débarrasser l'humanité de la guerre. Tour à tour biologiste, psychologue et spécialiste de la résolutio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatol-rapoport/#i_14320

RUSSELL BERTRAND lord (1872-1970)

  • Écrit par 
  • Philippe DEVAUX
  •  • 6 112 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le moraliste et le militant politique »  : […] Né à Rovenscroft, fils cadet de lord et lady Amberley, Bertrand Russell fut très tôt orphelin et, en dépit des dernières volontés exprimées par ses parents agnostiques, placé sous la tutelle austère de sa grand-mère lady John Russell, à Richmond. Préceptorat, université de Cambridge et fellowship à Trinity College lui donnent une éducation d'aristocrate. D'une ouverture d'esprit peu ordinaire, pol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-russell/#i_14320

SUTTNER BERTHE VON (1843-1914)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

La romancière autrichienne Berthe von Suttner fut l'une des premières grandes pacifistes. Elle aurait incité Alfred Nobel à créer le prix Nobel de la paix, qu'elle recevra en 1905. Son principal roman, Die Waffen nieder ! (1889, Bas les armes ! ), a souvent été comparé, par sa popularité et son influence, à l'ouvrage d'Harriet Beecher Stowe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berthe-von-suttner/#i_14320

TOLLER ERNST (1893-1939)

  • Écrit par 
  • Marie-Claude DESHAYES
  •  • 435 mots

Fils d'un commerçant juif, de la partie de la Pologne annexée alors par la Prusse, Ernst Toller s'engage volontairement lors de la Première Guerre mondiale. Réformé pour sa mauvaise santé, il devient un ardent antimilitariste et sa révolte remet radicalement en cause toutes les valeurs de la génération des pères : « La jeunesse allemande s'est engagée volontairement, sincèrement convaincue qu'elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-toller/#i_14320

UNRUH FRITZ VON (1885-1970)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 986 mots

C'est en 1957, et préfacé par Einstein, que paraît l'un des derniers ouvrages de Fritz von Unruh, un recueil de discours pacifiques intitulé Armés, vous n'êtes guère puissants ( Mächtig seid ihr nicht in Waffen ). On a reproché à l'auteur l'emploi d'un pathos abusif : l'efficacité du livre en aurait souffert. Pourtant, ce témoignage couronne de manière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-von-unruh/#i_14320

VIVES JUAN LUIS (1492-1540)

  • Écrit par 
  • Alain GUY
  •  • 1 343 mots

Dans le chapitre « La réforme politique et sociale »  : […] Partisan de l'égalité et même de la souveraineté populaire, Vives est souvent intervenu auprès de Henry VIII, de Charles Quint, du pape Adrien, de l'inquisiteur Manrique, etc., pour obtenir la paix entre les peuples. Dénonciateur des nouvelles armes (les bombardes) et du militarisme, ce fut un pacifiste intégral, qui prêcha à ses contemporains le refus de l'orgueil et de la cupidité, principaux f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-luis-vives/#i_14320

ZIMMERWALD CONFÉRENCE DE (1915)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 939 mots

L'Europe est en guerre depuis treize mois lorsque s'ouvre le 5 septembre 1915 à Zimmerwald, près de Berne, la première conférence socialiste internationale depuis l'effondrement de l'Internationale socialiste en août 1914. Les tentatives de renouer des liens internationaux ont été nombreuses ; elles venaient soit de partis socialistes de pays neutres ou non engagés dans le conflit (conférence ital […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-zimmerwald/#i_14320


Affichage 

Albert Einstein aux Etats-Unis

vidéo

Au début des années 1930, Albert Einstein effectue plusieurs voyages aux États-Unis, où il participe notamment à des congrès d'astrophysique au California Institute of Technology de Pasadena Depuis le début des années 1920, le scientifique mais aussi le personnage, immédiatement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guerre du Vietnam et mouvement antiguerre

vidéo

En mars 1965, les Marines débarquent au Vietnam Pour le président Johnson, les conseillers américains auprès des Sud-Vietnamiens ne suffisent plus L'intervention directe des États-Unis est indispensable pour endiguer le communisme Mais l'engagement de plus en plus massif des Américains dans... 

Crédits : National Archives

Afficher

Albert Einstein aux Etats-Unis
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Guerre du Vietnam et mouvement antiguerre
Crédits : National Archives

vidéo