PACEMAKERS

STIMULATEUR CARDIAQUE IMPLANTABLE

  • Écrit par 
  • Christian CABROL
  •  • 313 mots

En 1956, depuis deux ans déjà, Walton Lillehei, à l'hôpital universitaire de Minneapolis (Minnesota), grâce à la mise au point qu'il avait faite d'une circulation sanguine extra-corporelle, avait rendu possible à grande échelle les interventions cardiaques dites « à cœur ouvert ». Malheureusement, au cours de ces opérations, un certain nombre de su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stimulateur-cardiaque-implantable/#i_90146

CARDIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUFILS, 
  • Robert SLAMA
  •  • 4 117 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Pacemakers et défibrillateurs »  : […] En 1952, à Boston, Zoll réactualisait un travail réalisé à Paris en 1872 par Duchenne de Boulogne et eut l'idée géniale de proposer l'entraînement électrosystolique chez l'homme atteint de bradycardie syncopale. En 1959, les premiers stimulateurs –  pacemakers pour les Anglo-Saxons – étaient implantés aux États-Unis et en Suède puis dans le monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cardiologie/#i_90146

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Les systèmes circulatoires des animaux

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 4 514 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le rythme cardiaque »  : […] Quelle que soit sa morphologie, le fonctionnement du cœur est rythmique, avec une alternance de phases de contraction, ou systoles, et de phases de relâchement, ou diastoles. La contraction du muscle cardiaque, comme celle du muscle squelettique, est consécutive à la dépolarisation des membranes cellulaires. Le myocarde est assimilable à un syncy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-les-systemes-circulatoires-des-animaux/#i_90146

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 124 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Arythmies cardiaques »  : […] Le rythme cardiaque normal est lié à la décharge régulière d'un pacemaker, le nœud sinusal, situé à la partie supérieure de l'oreillette droite, et dont les impulsions sont de 60 à 80 par minute chez l'adulte, au repos. Le cœur s'accélère normalement lors de l'activité physique, dans les circonstances physiologiques qui exigent un surcroît de dem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_90146

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  L'électronique médicale »  : […] L 'électronique médicale comprend l'imagerie médicale d'aide au diagnostic, les équipements de soins que sont les irradiateurs (par rayons X, par neutrons, etc.), les équipements destinés à pallier des insuffisances cardiaques tels que les cardiostimulateurs ou les équipements utilisés pour combattre d'autres problèmes du muscle cardiaque tels que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-electronique/#i_90146

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Dérivations globales »  : […] On les classe d'abord en fonction de leur organe d'origine. Ce sont les électro...-grammes , soit, en intercalant le terme qui convient : -cardio- (cœur), -cortico- (écorce cérébrale), -dermo- (peau), -encéphalo- (encéphale), -myo- (muscle), -neuro- (nerf), -oculo- (œil), -rétino- (rétine), etc. D'autres n'ont pas reçu de nom. Les végétaux aussi on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_90146

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Activité électrique cellulaire »  : […] La polarisation membranaire de repos (diastolique) varie selon les tissus : les régions nodales, et en particulier le centre d'automatisme, ont un potentiel diastolique maximal plus faible (de 60 à 70 mV) que le myocarde ou le tissu conducteur (de 70 à 90 mV). Le potentiel d'action des cellules cardiaques se caractérise par sa durée relativement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_90146

PROTHÈSES

  • Écrit par 
  • Pierre RABISCHONG
  •  • 4 293 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] De nombreuses classifications des organes artificiels ont été proposées, tenant compte de la fonction à remplacer, du mode de fonctionnement ou de la localisation à l'extérieur ou à l'intérieur du corps. On peut également reprendre le regroupement correspondant aux quatre sous-programmes de la machine humaine pour établir ce catalogue. Les prothès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protheses/#i_90146

STIMULATION CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 984 mots

L'évolution de la stimulation cardiaque depuis les années 1970 a été marquée tout à la fois par une simplification de la procédure opératoire, une prodigieuse évolution du matériel, le pacemaker , et un redéploiement des études portant sur les indications de cette thérapeutique. Les indications de la stimulation cardiaque proviennent d'atteintes po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stimulation-cardiaque/#i_90146


Affichage 

Pacemaker

photographie

Un pacemaker, en 1968 D'une durée de vie de trois ans, réalisé en résine époxy et alimenté par une pile au mercure, il était fabriqué par une filiale de la Elliot-Automation Continental 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pacemaker
Crédits : Hulton Getty

photographie