OZONIDES

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] La réaction de formation étant endothermique : 3 O 2  ⇌ 2 O 3 , ΔH 0  = 284,58 kJ, l'ozone ne serait stable qu'à haute température. Il convient donc de le maintenir dans un état métastable à la température ambiante, car il peut se décomposer parfois brutalement suivant le schéma : O 3  → O 2  + O, ΔH 0  = 102,53 kJ. Ce mécanisme peut être accéléré par la présence d'un tiers corps : c'est le cas du […] Lire la suite