OXYGÈNE ATMOSPHÉRIQUE

AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 2 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conditions bioénergétiques de l'utilisation d'oxygène »  : […] On peut considérer qu'un être vivant diffère d'un être inerte par sa faculté d' assimilation , c'est-à-dire d'autosynthèse à partir de matériaux, relativement simples, prélevés sur le milieu extérieur : les aliments. L'être vivant possède une organisation extrêmement poussée qui consiste essentiellement en : 1. une machinerie très complexe, constituée de catalyseurs protéique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aerobiose-et-anaerobiose/#i_3095

ATMOSPHÈRE - Chimie

  • Écrit par 
  • Marcel NICOLET
  •  • 3 572 mots
  •  • 5 médias

Le point de départ obligé de la chimie de l'atmosphère terrestre est la dissociation de la molécule d'oxygène, par absorption de la radiation ultraviolette du Soleil, suivie de la formation immédiate de la molécule d'ozone, dans l'air pur et sec constitué essentiellement de 78 p. 100 d' azote, 21 p. 100 d'oxygène et 1 p. 100 d'argon. La chimie atmosphérique présente cependant des aspects différe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-chimie/#i_3095

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 039 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Physiologie des populations bactériennes »  : […] Les cellules bactériennes sont capables de se multiplier dans des milieux de culture liquides ou sur milieux solides artificiels, dans des conditions physico-chimiques approchant les conditions de leur écosystème naturel. Cependant, certaines espèces bactériennes ne sont pas cultivables sur milieux artificiels ; c'est le cas de Mycobacterium leprae , agent de la lèpre, ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteries/#i_3095

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Panorama du métabolisme bactérien »  : […] À l'échelle chimique, même les plus petites cellules sont incroyablement compliquées. La plupart des chercheurs qui s'intéressent aux caractéristiques essentielles de la croissance et de la division cellulaires portent leur attention sur les bactéries. La bactérie la plus communément utilisée en bactériologie expérimentale, Escherichia coli , pèse environ 2 × 10 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_3095

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les phosphorylations oxydatives liées à la respiration »  : […] Une des conséquences du développement de la photosynthèse dans la biosphère fut l'accumulation de l' oxygène (déchet de la photosynthèse) dans l'atmosphère (depuis 2,5 milliards d'années). Les êtres vivants se sont adaptés à ces nouvelles conditions écologiques. Grâce à l'oxygène de l'air, les cellules ont réussi à dégrader complètement les substrats organiques et à récupérer de la sorte toute l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_3095

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'ozone de la stratosphère »  : […] Alors que nous respirons l' oxygène sous forme de molécule diatomique O 2 , cette molécule peut dans certaines conditions être dissociée pour donner des atomes « libres » d'oxygène, capables de s'associer avec une molécule intacte O 2 pour former l'ozone O 3 . Cette réaction peut être le fait d'une décharge électrique ou, dans la stratosphère, d'un rayonnement ultraviolet, comme l'a montré le ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_3095

FORÊTS - Les forêts tempérées

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN
  •  • 5 130 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La forêt, puits de carbone »  : […] Grâce à l'assimilation chlorophyllienne, l'arbre régénère l'atmosphère en fixant le dioxyde de carbone et en rejetant l'oxygène. Un hectare de forêt cultivée peut fixer de 2 à 3 tonnes de carbone par an et en immobiliser ainsi de 75 à 100 tonnes sur pied. Une gestion sylvicole raisonnée conduit à stocker durablement du carbone quand la forêt est régulièrement exploitée pour des produits du bois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-les-forets-temperees/#i_3095

IONOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CERISIER
  •  • 6 798 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les régions ionosphériques »  : […] L'application à l'ionosphère des mécanismes précédents est essentiellement fonction de l'altitude. Il y a lieu de distinguer un certain nombre de couches ou régions dont la séparation, bien que très arbitraire, est à la fois classique et commode  : région D de 60 à 90 km, région E de 90 à 150 km, région F au-delà de 150 km. La région D est la plus basse et la moins connue de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ionosphere/#i_3095

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

L'oxygène (symbole O, numéro atomique 8) peut être considéré comme un des éléments fondamentaux de la chimie et de la biochimie (avec l'azote, le carbone et l'hydrogène), tant en raison de son rôle capital dans la respiration et la nutrition du règne animal et du règne végétal qu'en raison de celui de ses composés (l'eau, les sucres, l'anhydride carbonique). L'ensemble de la croûte terrestre, de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_3095


Affichage 

Couche d'ozone

vidéo

Rôle protecteur de la couche d'ozone Les menaces qui pèsent sur elleL'ozone est une molécule gazeuse composée de trois atomes d'oxygène Il se concentre naturellement dans la stratosphère pour y former une véritable coucheLorsque les rayons ultraviolets touchent l'atmosphère, ils provoquent... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Ozone

dessin

Schéma des réactions de formation et de destruction de l'ozone dans une atmosphère d'oxygène J2 et J3 sont les coefficients de photodissociation respectivement de O2 et de O3 ; k1 est le coefficient de reformation de l'oxygène moléculaire ; k2 et k3 sont respectivement les coefficients de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réactions catalytiques de l'ozone (O3)

dessin

Schéma des réactions catalytiques dans lesquelles sont impliqués le chlore, l'azote et l'hydrogène (atomes et molécules), et qui interviennent directement dans l'équilibre global de l'ozone atmosphérique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Couche d'ozone
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Ozone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réactions catalytiques de l'ozone (O3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin