OXYDATION

ALCANES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Oxydation et combustion »  : […] Stables vis-à-vis de l'oxygène à température ordinaire, les alcanes subissent, à partir de 150  0 C, des réactions d'oxydation qui conduisent à des mélanges très complexes de produits oxydés dans lesquels prédomine l'acide acétique dont c'est un des procédés de fabrication (cf.  acide acétique ). La réaction est radicalaire en chaîne et fait intervenir la formation d'hydroperoxydes ROOH dont les r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcanes/#i_28433

ALCOOLISME

  • Écrit par 
  • Marie CHOQUET, 
  • Michel CRAPLET, 
  • Henri PÉQUIGNOT, 
  • Alain RIGAUD, 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 10 033 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Oxydation »  : […] L' alcool est oxydé en fournissant 7 calories par gramme (environ 700 calories pour un litre de vin à 11 0 ). Les preuves de cette oxydation sont solides. L'alcoolémie baisse, sans que l'alcool soit excrété au-dehors pour plus de 1 à 2 p. 100 de la quantité ingérée. L'alcool marqué au carbone radioactif donne lieu à la production de CO 2 marqué et d'un peu d'acides gras. L'abaissement du quotient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcoolisme/#i_28433

ALCOOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 863 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Réactions de déshydrogénation et d'oxydation »  : […] Le méthanol, les alcools primaires et secondaires subissent une déshydrogénation sous l'action de catalyseurs comme le nickel, le platine, le cuivre réduits. Cette réaction, réalisée en phase gazeuse, est réversible. On peut la rendre totale en la combinant à une oxydation ménagée par l'air. Il se forme un dérivé carbonylé : le méthanal dans le cas du méthanol, un aldéhyde dans le cas d'un alco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcools/#i_28433

ALDÉHYDES ET CÉTONES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 7 354 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Oxydation des aldéhydes et des cétones »  : […] Outre quelques réactions limitées aux aldéhydes, déjà décrites (réaction de Cannizzaro, polymérisation), la propriété qui les différencie fondamentalement des cétones est leur caractère réducteur. Cette spécificité, liée à la présence d'un hydrogène sur le carbone fonctionnel, se manifeste dans leur oxydation facile par des oxydants doux comme le nitrate d'argent ammoniacal (AgOH,(NH 3 ) 2 ) [ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldehydes-et-cetones/#i_28433

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 350 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Superalliages »  : […] Le développement des turboréacteurs d'avion a entraîné, dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'élaboration d'alliages capables de résister à des efforts mécaniques intenses dans un domaine de température où tout ce qui était connu à l'époque avait une forte propension à fluer et/ou à s'oxyder de façon catastrophique. Dans le même temps, Superman devenait un héros de télévision, et certains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliages/#i_28433

AMINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 247 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Réactions propres aux amines tertiaires »  : […] Toutes les réactions dans lesquelles l'amine intervient comme nucléophile sont possibles pour les amines tertiaires, cependant l'absence d'hydrogène fonctionnel oriente ces réactions d'une manière différente de celle des amines primaires et secondaires. Alkylation  : l'alkylation d'une amine tertiaire conduit à un cation ammonium quaternaire. Les sels de ce dernier sont bien cristallisés et génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amines/#i_28433

AMINOACIDES ou ACIDES AMINÉS

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 4 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Désamination oxydative »  : […] La désamination des acides-α-aminés est pratiquement toujours effectuée par oxydation avec formation d'acide α-cétonique et d'ammoniac suivant la réaction simplifiée 5. La nécessité d'un apport d'oxygène a été démontrée : un atome d'oxygène est consommé par molécule d'aminoacide oxydé, et la quantité d'ammoniac libérée est équi-moléculaire de celle de l'acide-α-cétonique formé. La vitesse de désa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amino-acides-acides-amines/#i_28433

AMMONIAC

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 051 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] Il convient de distinguer les propriétés du gaz ammoniac de celles de ses solutions aqueuses (ammoniaque). Dans la molécule à l'état gazeux, l'azote est au degré d'oxydation minimal (–3), ce qui explique ses propriétés réductrices. La présence d'un doublet libre, qui traduit une non-saturation de la molécule, se manifeste par des réactions d'addition ; enfin certaines réactions de substitution lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ammoniac/#i_28433

ANTIOXYGÈNES

  • Écrit par 
  • Robert PANICO
  •  • 2 343 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Autoxydation »  : […] On désigne généralement par « autoxydation » une oxydation lente qui peut être effectuée par l'oxygène atmosphérique à des températures peu élevées, le plus souvent en phase liquide, par opposition aux processus rapides de combustion ou d'inflammation qui nécessitent des températures élevées. Ce terme ne s'applique pas au phénomène d'oxydation biologique (respiration) ni à l'oxydation des métaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antioxygenes/#i_28433

AUTOTROPHIE & HÉTÉROTROPHIE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 501 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Chimiosynthèse »  : […] D'autres bactéries autotrophes, non colorées, n'utilisent pas la lumière, mais obtiennent l'énergie qui leur est nécessaire en oxydant le plus souvent en aérobiose diverses substances minérales : sulfures ou soufre des eaux sulfureuses, sels d'ammonium et nitrites des sols. Leur source d'énergie est chimique, on les dit chimiolithotrophes. La synthèse de leurs constituants protoplasmiques à l'aid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autotrophie-et-heterotrophie/#i_28433

BARTLETT NEIL (1932-2008)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 726 mots

Chimiste américain d'origine britannique, Neil Bartlett est né le 15 septembre 1932 à Newcastle-upon-Tyne (Royaume-Uni), et mort le 5 août 2008 à Walnut Creek (Californie). Sa découverte majeure consiste en l'obtention du tout premier composé d'un gaz rare. Sa vocation naquit dès l'âge de douze ans, lorsqu'il obtint de superbes cristaux par réaction de l'ammoniaque (NH 3  + H 2 O) avec du sulfate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neil-bartlett/#i_28433

BENZÉNOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 547 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Oxydation »  : […] Les hydrocarbures aromatiques, sans chaîne latérale, sont oxydés par différents agents : l'oxydation du benzène est difficile, elle est réalisée par l'oxygène à 450  0 C sur pentoxyde de vanadium et conduit à l'anhydride maléique ; celle du naphtalène, plus facile, se produit sous l'action du permanganate en milieu alcalin, on obtient l'anhydride phtalique ; celle de l'anthracène est encore plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benzenoides/#i_28433

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le métabolisme intermédiaire »  : […] Nos aliments sont constitués de molécules relativement stables : glucides, protides, lipides... Prenons le cas des premiers. On peut les faire brûler, c'est-à-dire obtenir, par oxydation, de l'énergie calorifique. Notre organisme réalise aussi des oxydations qui peuvent aboutir aux mêmes résultats matériels : formation de gaz carbonique et d'eau. Lavoisier comparait avec raison la respiration à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_28433

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Rôle du mécanisme de défense »  : […] Il existe trois mécanismes de défense : la lutte contre les agents d'oxydation (espèces actives de l'oxygène), le stress oxydatif provoquant l'apparition d'agents anti-oxydants et d'enzymes qui neutralisent ou détruisent les agents d'oxydation ; la réparation des lésions de l'ADN ; l'élimination par la mort (notamment par un mécanisme d'apoptose) des cellules dont l'ADN a été lésé ou muté (cf. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_28433

CARBONE

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Henry BRUSSET
  •  • 8 318 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] Le carbone réagit avec un bon nombre de corps simples. À des températures ne dépassant pas 2 000 K, il s'unit à l' hydrogène pour donner du méthane ; à des températures supérieures, on trouve, dans les produits de la réaction, de l'acétylène et des radicaux libres CH 3 ⦁, CH 2 ⦁, CH⦁ et H⦁ à côté du méthane. Le carbone réagit au rouge avec le soufre pour donner du sulfure de carbone : La réacti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbone/#i_28433

CARBOXYLIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 532 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Oxydation »  : […] L'eau oxygénée oxyde les anhydrides en peroxydes de diacyle. L'anhydride acétique, traité par le peroxyhydrate de métaborate de sodium, se transforme en peroxyde de diacétyle, un liquide incolore qui explose au chauffage. Dans des conditions voisines, l'anhydride benzoïque est transformé en peroxyde de dibenzoyle. Ces peroxydes d'acyle ou d'aroyle sont des initiateurs de réactions radicalaires. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-carboxyliques/#i_28433

CATALYSE

  • Écrit par 
  • Henri Jean-Marie DOU, 
  • Jean-Eugène GERMAIN
  •  • 8 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grandes familles de catalyseurs solides »  : […] Les catalyseurs solides sont en général des métaux ou des composés binaires ou ternaires de ces métaux avec des éléments non métalliques et, de façon plus générale, des solides à point de fusion élevé, indiquant de fortes liaisons chimiques entre leurs atomes ou ions. Comme le note Langmuir (cf. chap. 4, Catalyse hétérogène ), le clivage de tels solides crée une surface hautement insaturée au poin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalyse/#i_28433

CHAPEAUX OXYDÉS

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 983 mots

Initialement, le mineur désignait par chapeaux de fer les masses de limonites formées par altération des gisements renfermant de la pyrite et/ou d'autres sulfures de fer. Puis, par extension, on parle de chapeaux de fer des gisements métalliques sulfurés, c'est-à-dire la zone où s'effectue l'oxydation de ces sulfures. Cette zone, dont la puissance varie d'une à plusieurs dizaines de mètres (900 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapeaux-oxydes/#i_28433

CHIMIOSYNTHÈSES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 601 mots
  •  • 3 médias

La chimiosynthèse est l'élaboration, par les êtres vivants, des constituants de leur protoplasme. Ils utilisent à cette fin des matériaux divers et se servent, pour en combiner les éléments, de l'énergie chimique. La chimiosynthèse s'oppose ainsi à la photosynthèse réalisée par les végétaux et par quelques bactéries à chlorophylles qui utilisent l'énergie de la lumière. Prise dans son sens le plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiosyntheses/#i_28433

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 556 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure et propriétés chimiques »  : […] Les chlorophylles sont les pigments verts des végétaux capables de photosynthèse. On en trouve également dans diverses bactéries qui utilisent aussi l'énergie lumineuse. Les chlorophylles les plus communes sont les chlorophylles a et b , présentes dans les chloroplastes des cellules de tous les végétaux de couleur verte : plantes à fleurs, fougères, mousses, algues vertes. Les algues brunes ( Fuc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorophylles/#i_28433

COMBUSTION

  • Écrit par 
  • Michel LUCQUIN
  •  • 4 682 mots
  •  • 13 médias

La combustion recouvre des phénomènes très variés. La définition même du terme répond à deux tendances différentes. La première lui donne un sens très général. Elle englobe « combustion vive » et « combustion lente ». La combustion de l'air dans les poumons, celle de l'hydrogène dans une pile à combustibles et un grand nombre de réactions chimiques et biochimiques mettant en jeu l'oxygène sont con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/combustion/#i_28433

CONSERVATION ET RESTAURATION DES COLLECTIONS PHOTOGRAPHIQUES

  • Écrit par 
  • Anne CARTIER-BRESSON
  •  • 2 185 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Matériaux et principaux types d'altération »  : […] La complexité de la conservation-restauration des photographies, dans un monde où la reproduction des images est pratiquement infinie, est avant tout liée à la diversité des procédés techniques – ainsi qu'aux ambiguïtés de terminologie et aux difficultés d'analyse de la fonction patrimoniale de ces objets. La nature des supports, des couches sensibles, des couches protectrices additionnelles ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservation-et-restauration-des-collections-photographiques/#i_28433

CORPS GRAS

  • Écrit par 
  • Eugène UCCIANI
  •  • 5 064 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Propriétés de la chaîne carbonée »  : […] La chaîne saturée présente une relative inertie chimique. Par contre, la chaîne insaturée peut être le siège de nombreuses réactions au niveau de l'insaturation. Nous ne rappellerons ici que les principales. Parmi les réactions d'addition, on trouve une transformation importante, l' époxydation  : Une autre réaction est l'addition d'hydrogène ou hydrogénation catalytique , qui est appliquée à g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-gras/#i_28433

CORROSION

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER, 
  • Jean TALBOT
  •  • 5 140 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Lois cinétiques d'oxydation des métaux »  : […] Le paramètre important pour étudier quantitativement les phénomènes d' oxydation est la variation de l'épaisseur Δ e de la couche d' oxyde ou la variation Δ m du poids de l'échantillon en fonction du temps t pour une température et une pression données. Plusieurs théories (Wagner, Mott et Cabrera, Hauffe et Ilschner) ont été proposées pour traduire quantitativement l'oxydation des métaux. Dive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrosion/#i_28433

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Minerais oxydés »  : […] Les minerais riches peuvent être réduits directement au waterjacket. Les minerais ordinaires sont traités au four réverbère. Dans les deux cas, le produit obtenu est un cuivre blister. À partir de ce stade, le blister, qu'il provienne de minerais sulfurés ou oxydés, doit être raffiné. Lorsque l'électricité est bon marché sur les lieux de production, on peut mettre en solution le minerai oxydé dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuivre/#i_28433

FERMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 3 943 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mécanismes des fermentations anaérobies »  : […] L'ensemble des très nombreuses réactions biochimiques rendant compte de la transformation des sucres en produits de fermentation est difficile à décrire dans ses détails, mais on peut faire les commentaires d'ordre général suivants : 1. Le processus fondamental consiste en une oxydoréduction interne du sucre métabolisé sous l'action d'enzymes. Des réactions d' oxydation (III, 1, 11) portent sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermentations/#i_28433

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 646 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Voie des pentoses »  : […] La glycolyse joue un rôle très important dans la production d'énergie, soit en aérobiose, soit en anaérobiose. Cependant, certains micro-organismes (notamment Acetobacter suboxydans ) ne possèdent pas tous les enzymes nécessaires pour que cette voie soit fonctionnelle, et d'autre part, certains inhibiteurs peuvent bloquer la voie des trioses sans interrompre la consommation du glucose. Ces obser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glucides/#i_28433

INTERFACES

  • Écrit par 
  • Simone BOUQUET, 
  • Jean-Paul LANGERON
  •  • 8 284 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interphases »  : […] La solidification de mélanges liquides donne souvent naissance à la juxtaposition de plusieurs phases avec les interfaces correspondantes que l'on appelle aussi interphases. Il en est de même lors du refroidissement de solutions solides homogènes sursaturées qui conduit à la précipitation de nouvelles phases. Le rôle des interphases devient essentiel dans le cas des eutectiques (à partir du liqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interfaces/#i_28433

LIPIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Bernard ENTRESSANGLES, 
  • Paul MANDEL, 
  • Jean-Claude PROMÉ
  •  • 6 802 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Acides insaturés »  : […] Les acides mono- et polyinsaturés sont dégradés par β-oxydation à partir du carboxyle jusqu'au voisinage de la première double liaison . Par exemple, l' acide oléique (1) (cis-octadécène-9- oïque) est catabolisé en ester β,γ-insaturé cis-dodécène-3-oïque (2) ; ce dernier est transformé par une isomérase en trans-dodécène-2-oate (3), intermédiaire de la β-oxydation dans l'hélice de Lynen. La suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lipides/#i_28433

MAGNÉSIUM

  • Écrit par 
  • Maurice HARDOUIN, 
  • Michel SCHEIDECKER
  •  • 4 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques chimiques »  : […] Dans la classification périodique, le magnésium appartient au groupe II A ; il est caractérisé par le seul degré d'oxydation + II ; l'ion Mg 2+ est incolore et de saveur amère. Les propriétés chimiques sont dominées par la très grande réactivité du métal qui se rapproche, sur ce point, des métaux alcalino-terreux. La chaleur d'oxydation est très grande, ce qui en fait un réducteur très énergique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnesium/#i_28433

MANGANÈSE

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Jacques FAUCHERRE, 
  • Gil MICHARD, 
  • Clotilde POLICAR, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 467 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Degré d'oxydation + III »  : […] La structure électronique du Mn(III) (4 s 0 3 d 4 ) donne la préférence à une géométrie octaédrique, avec une E.S.C.L. de -6 Dq, déformée par une stabilisation supplémentaire due à l'effet Jahn-Teller. Le théorème de Jahn-Teller spécifie que si l'état fondamental d'une molécule non linéaire est dégénéré pour l'orbitale, alors cette molécule subira une déformation de telle sorte que la dégénéresc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manganese/#i_28433

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Bilan du cycle et chaînes d'oxydoréduction »  : […] Le bilan d'un « tour » de cycle est le suivant (fig. 2)  : 1. Élimination de deux atomes de carbone sous forme de deux CO 2 , lors des décarboxylations de l'isocitrate et de l'α-cétoglutarate. Toutefois, il faut remarquer que, du fait de l'action dissymétrique de l'aconitase sur le citrate, les deux atomes de carbone éliminés au cours des étapes décarboxylantes ne proviennent pas de l'acétyl-CoA, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_28433

MÉTALLOGRAPHIE - Macrographie et micrographie optiques

  • Écrit par 
  • Gérard WYON
  •  • 3 983 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Oxydation superficielle »  : […] L'oxydation peut être obtenue par chauffage en atmosphère contrôlée (sous une pression partielle d'oxygène plus ou moins élevée), par l'action d'un réactif chimique oxydant, par électrolyse ou par bombardement ionique. Dans le cas de l'oxydation gazeuse, l'oxyde peut être sous forme de « germes » répartis à la surface et aisément visibles, ou sous forme de couche mince continue décelable le plus s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-macrographie-et-micrographie-optiques/#i_28433

MÉTHANE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 472 mots

Formule brute : CH 4 Masse moléculaire : 16,04 g Masse spécifique : 0,716 8 g/l Point d'ébullition : — 161,5 0 C Point de fusion : — 184 0 C Le méthane est un hydrocarbure saturé, le plus simple des alcanes. C'est un gaz incolore, d'odeur légèrement alliacée, qui a été découvert en 1778 par A. Volta. Les quatre liaisons C—H du méthane sont de longueur égale et identiques par leurs propriétés physi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/methane/#i_28433

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « L'oxydation des acides gras »  : […] Dans le cytoplasme, les acides gras sont tout d'abord estérifiés en acyl-CoA avant de former un complexe covalent avec la carnitine qui leur sert de vecteur pour le transport au travers des membranes mitochondriales. Dans la matrice mitochondriale, les acides gras seront retransformés en acyl-CoA avant d'être dégradés par les réactions de la β-oxydation (fig. 5). À chaque « tour » du cycle, gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_28433

MOLYBDÈNE

  • Écrit par 
  • Fernand MARATRAY
  •  • 2 650 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Résistance à la corrosion »  : […] Le molybdène métallique résiste à la corrosion de nombreux produits chimiques, en particulier à celle des acides chlorhydrique, fluorhydrique, sulfurique, phosphorique, pour une large gamme de températures et de concentrations. Il est rapidement attaqué par les acides oxydants, tels que l'acide nitrique et l'eau régale, par les sels oxydants fondus, tels que le nitrate de potassium, et par les alc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/molybdene/#i_28433

NITRIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Jean ROUXEL
  •  • 1 618 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Propriétés chimiques de l'acide nitrique »  : […] Les propriétés chimiques peuvent se classer en trois groupes : HNO 3 est un acide fort, c'est un oxydant et un agent de nitration. Les propriétés acides se trouvent directement illustrées par l'équilibre de dissociation en milieu dilué (réaction 4 ). Toutefois, si de l'acide pur est ajouté à un autre acide, il se comportera comme un donneur protonique si ce second acide est le plus faible, mais po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-nitrique/#i_28433

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie dans les grandes profondeurs

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  La vie dans les grandes profondeurs »  : […] Les peuplements des profondeurs ne comportent évidemment pas de végétaux. Parmi les micro-organismes, l'existence de formes chimiolithotrophes libres ou symbiotiques est très remarquable : elle permet le développement de peuplements originaux dont la survie est indépendante des apports trophiques venant des couches éclairées et repose sur l'énergie libérée par l'oxydation, par des bactéries, de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-dans-les-grandes-profondeurs/#i_28433

OXALIQUE ACIDE ou ACIDE ÉTHANEDIOÏQUE

  • Écrit par 
  • Guy FOURNET
  •  • 634 mots

HOOC—COOH, 2 H 2 O Masse moléculaire : 126,07 g Masse spécifique : 1,68 g/cm 3 Point de fusion : 189,5  0 C Point de sublimation : 150,0  0 C. Solide cristallin, incolore et translucide, l'acide oxalique ou acide éthanedioïque est le plus simple des diacides carboxyliques. Il a été découvert en 1776 par le chimiste suédois Carl Wilhelm Scheele dans l'oxydation du sucre. Présent à l'état naturel, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxalique-acide-ethanedioique/#i_28433

OXYCHLORATION

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 166 mots

La réaction d'oxydation de l'acide chlorhydrique, 4 HCl + O 2  → 2 H 2 O + 2 Cl 2 , se produit à une température de 400  0 C environ en présence de catalyseurs (sulfate ou chlorure de cuivre déposé sur de la pierre ponce, et calciné). Elle se fait en partant d'un mélange de 70 p. 100 d'air et 30 p. 100 d'acide chlorhydrique gazeux. La réaction est réversible, et, en pratique, le rendement maximum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxychloration/#i_28433

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Rôle des oxydoréductions »  : […] Les composés organiques dont sont constitués les êtres vivants sont en général des substances réduites par rapport aux composés oxydés du monde minéral. L'assimilation de ces derniers implique donc globalement une réduction, alors que le retour à l'état minéral traduit une oxydation. Mais l'un et l'autre processus ne peuvent se faire que par paliers. La synthèse d'une mole de glucose à partir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxydoreductions-biologie/#i_28433

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Réactions spécifiques du dioxygène gazeux »  : […] Dans le tableau périodique, l'oxygène occupe la tête de la colonne VI des éléments dits chalcogènes (générateurs de métaux). À ce titre, il présente, dans la majorité de ses combinaisons, le degré d'oxydation — 2, notion qui caractérise un gain de deux électrons et qui a été étendue à de nombreuses réactions. Lorsque les réactions ont lieu avec un fort dégagement de chaleur, on les qualifie de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_28433

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Composition des principales particules secondaires »  : […] Les particules secondaires sont, par définition, le résultat de la conversion au sein de l’atmosphère d’espèces gazeuses en particules. Leur production est l’une des manifestations les plus visibles de la chimie atmosphérique. Selon le nombre d’espèces mises en jeu et leurs caractéristiques de réactivité, la nature chimique des particules qui en résultent est très variée. Les plus petites particu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-atmospheriques/#i_28433

PHÉNOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 377 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Oxydation »  : […] L 'oxydation des phénols est complexe, et il est assez arbitraire de lui assigner un processus précis ; dans le cas du phénol lui-même, on passerait par l'intermédiaire de la quinone, qui est ensuite dégradée par oxydation en acide oxalique : et en acide maléique dont c'est l'une des préparations ; mais lui-même peut s'oxyder en deux molécules d'acide oxalique, et, s'il s'agit d'une oxydation perm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenols/#i_28433

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 971 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Procédés par destruction sélective de colorants au contact d'une image argentique (Cibachrome, Ilfochrome) »  : […] Ce support de tirage trouve son origine dans un procédé de cinéma en couleurs introduit en 1934, le Gasparcolor, qui reposait sur le blanchiment sélectif de matières colorantes, généralement issues de la famille des diazoïques, au contact d'une image argentique (procédé SDB, silver dye bleach ). Des recherches visant à adapter ce procédé à la production d'épreuves photographiques sont menées ving […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_28433

PHOTORESPIRATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 920 mots

L'influence de la lumière sur la respiration des plantes vertes a longtemps été tenue pour négligeable. Depuis 1955 cependant, un grand nombre de travaux ont montré que, pour la plupart des plantes vertes, le dégagement de gaz carbonique était deux ou trois fois plus intense à la lumière qu'à l'obscurité. On réserve le nom de photorespiration sensu stricto à l'ensemble des processus métabolique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photorespiration/#i_28433

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] Le métal s'oxyde rapidement dans l'air humide en dioxyde PuO 2 . À l'état divisé, il est pyrophorique. Il réagit à température modérée avec les halogènes pour former le composé trivalent correspondant. Le plutonium métallique se dissout rapidement dans l'acide chlorhydrique, lentement dans l'acide sulfurique. En revanche, l'acide nitrique à toutes concentrations ne l'attaque pas par suite d'une pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_28433

RÉFRACTAIRES MATÉRIAUX

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre TRAVERSE
  •  • 2 085 mots

Dans le chapitre « Stabilité »  : […] La stabilité est une propriété essentielle pour les applications à haute température, et le problème ne peut être dissocié de celui du comportement du matériau par rapport à l'atmosphère gazeuse coexistante. Celle-ci joue un rôle capital, tant par sa nature que par la valeur de sa pression. Dans le vide, les métaux, le graphite et un bon nombre de composés interstitiels des éléments de transition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiaux-refractaires/#i_28433

ROCHES (Formation) - Diagenèse

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 2 022 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les étapes de la diagenèse »  : […] Les divers paramètres et processus responsables de l'évolution des sédiments ne sont pas réunis de façon aléatoire. Certains paramètres (pression, température) varient d'une manière à peu près linéaire avec la profondeur, mais d'autres, comme le potentiel d'oxydo-réduction, définissent des limites nettes (surface limite Eh = 0 entre la zone d'oxydation et la zone réductrice dans la diagenèse préco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-diagenese/#i_28433

SIDÉROBACTÉRIALES ou FERROBACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jacques POCHON
  •  • 1 123 mots

Les Sidérobactériales, appelées aussi bactéries ferrugineuses, ou ferrobactéries, constituent un groupe de bactéries du sol et des eaux dont la classification et la place dans la systématique ne sont pas encore sûres. L'étude de leur morphologie, souvent très différenciée, a fait de grands progrès grâce au microscope électronique. Leur physiologie et leur bioénergétique posent encore des problème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siderobacteriales-ferrobacteries/#i_28433

SODIUM

  • Écrit par 
  • Luc AUFFRET, 
  • Albert HÉROLD, 
  • André METROT, 
  • Bernard PIRE
  •  • 4 688 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Réactions avec les éléments non métalliques »  : […] En raison du caractère très électropositif du sodium, les réactions, souvent fort vives, conduisent à des combinaisons ioniques contenant le cation incolore Na + . L' oxydation se produit à l'air dès la température ambiante ; vers 350  0 C, il y a combustion vive avec formation du peroxyde Na 2 O 2 , hydrolysable en soude NaOH et peroxyde H 2 O 2 . Le superoxyde NaO 2 est plus difficile à prépar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sodium/#i_28433

SOUFRE

  • Écrit par 
  • Fernande CHATAGNER, 
  • René LECLERCQ, 
  • Noël LOZAC'H, 
  • Serge MASSON
  •  • 6 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Oxydation des sulfures en sulfates »  : […] L' oxydation chimique des sulfures soit naturels, soit produits par l'utilisation domestique ou industrielle de divers combustibles (charbon, gaz, dérivés du pétrole) a lieu essentiellement dans l'atmosphère . C'est une transformation lente mais dont l'importance est considérable. Les sulfates ainsi formés sont entraînés par les pluies et répandus sur les sols des continents, dans les fleuves et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soufre/#i_28433

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Altérations cellulaires »  : […] Les altérations de la vie cellulaire associées au vieillissement, (souvent difficiles à distinguer d'effets proprement pathologiques), concernent, d'une part, les fonctions liées aux activités métaboliques de la cellule, d'autre part, les activités liées au patrimoine génétique nucléique (ADN [acide désoxyribonucléique] et ARN [acide ribonucléique] ). Dans l'organisme vivant, les cellules peuvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_28433

ZINC

  • Écrit par 
  • Noël DREULLE, 
  • Paule DREULLE, 
  • Jean-Louis VIGNES, 
  • Bernard WOJCIEKOWSKI
  •  • 5 307 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Propriétés »  : […] Les principales caractéristiques physiques du zinc sont fournies dans le tableau . Le zinc cristallise dans le système hexagonal compact ( a  = 0,2660 nm, c  = 0,4937 nm). Les isotopes stables qui composent le zinc sont : 64 Zn (48,9 p. 100), 66 Zn (27,8 p. 100), 67 Zn (4,1 p. 100), 68 Zn (18,6 p. 100), 70 Zn (0,5 p. 100). Le coefficient de dilatation à l'état laminé est égal à 0,22 × 10 —4 par d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinc/#i_28433


Affichage 

Acide gras : bêta-oxydation

dessin

Étapes du « tour » de ß-oxydation d'un acide gras 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Oxydation des substrats dans une cellule

dessin

Schéma général de l'oxydation des principaux substrats dans une cellule 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Acide gras : bêta-oxydation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Oxydation des substrats dans une cellule
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin