OVOVIVIPARITÉ

CŒLACANTHE

  • Écrit par 
  • Daniel ROBINEAU
  •  • 2 661 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Biologie et écologie »  : […] Latimeria chalumnae est ovovivipare : les embryons se développent en effet dans l'oviducte de la femelle et leur source principale de nourriture est constituée par les réserves contenues dans les œufs (ovocytes). Ces derniers atteignent une taille considérable (9 cm de diamètre) pour un poids qui varie de 300 à 345 g. Dix-neuf œufs de cette grosseur, de couleur rouge sombre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coelacanthe/#i_7160

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'embryogenèse »  : […] L' œuf fécondé est donc une cellule totipotente, organisée en une unité morphologique et physiologique, dont la transformation en un individu différencié constitue l'embryogenèse. Malgré l'extraordinaire diversité des moyens mis en œuvre par la nature pour tirer un animal d'une cellule, les premiers stades du développement de l'œuf offrent des aspects voisins pour toutes les classes d'animaux. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_7160

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 838 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Oviparité ou viviparité ? »  : […] Les Insectes, en général, pondent des œufs (oviparité) mais on connaît de nombreux exemples où ils donnent naissance à des larves (viviparité). Dans le cas de la viviparité, qui s'accompagne d'une réduction importante du nombre des ovocytes arrivant à maturité, on distingue : – Une ovoviviparité, comme chez les blattes, où les œufs se développent à l'intérieur de la femelle à partir de leurs prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectes/#i_7160

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 304 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Oviparité et viviparité »  : […] Chez les Poissons comme chez les autres animaux, les relations entre les œufs fécondés et le géniteur maternel se présentent selon deux situations fondamentales. Dans l'oviparité, les œufs pondus sont fécondés et se développent hors de l'organisme maternel. Dans la viviparité, les œufs sont conservés dans l'organisme maternel ; ils y sont fécondés (fécondation interne) et leur développement s'y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teleosteens-et-holosteens/#i_7160