OURS BRUN EN EUROPE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une présence ancienne

L'ours brun provient d'une lignée de mammifères vieille de 40 à 50 millions d'années dont sont issus la plupart des mammifères carnivores, en particulier les ursidés (famille regroupant tous les ours). Ursus arctos serait apparu en Asie il y a 600 000 ans et aurait migré progressivement vers l'Europe puis l'Amérique du Nord. La souche américaine de l'ours brun, le grizzli (Ursus arctos horribilis), serait à l'origine de l'ours polaire (Ursus maritimus), ces deux espèces connaissant même des phénomènes périodiques d'hybridation. L'ours brun fait partie de l'ordre des Carnivores, mais il a un régime alimentaire omnivore, souvent dominé par les végétaux.

Après avoir étudié un échantillonnage ADN d'ours bruns européens, Pierre Taberlet et Jean Bouvet ont élaboré en 1994 un arbre phylogénétique. Deux lignées principales, l'une occidentale et l'autre orientale, auraient divergé il y a environ 85 000 ans, lors des premières glaciations du Quaternaire. La lignée occidentale est elle-même divisée en deux branches : l'une correspond à des populations d'ours isolées dans les Balkans lors des derniers épisodes glaciaires (lignée occidentale balkanique), l'autre est composée des ours de la péninsule Ibérique et du sud de la Scandinavie (lignée occidentale ibérique). Il est vraisemblable que le sud de la Scandinavie ait été peuplé à partir d'ours ibériques qui ont pu, par la terre ferme, remonter vers le nord durant la période postglaciaire. Par ailleurs, les glaciers couvraient encore les Alpes et la lignée orientale se développait. Cette situation peut expliquer l'isolement des ours balkaniques. En effet, ceux-ci, à la fonte des glaciers, n'ont pu étendre leur territoire vers l'ouest, le nord ou l'est puisque le terrain était déjà occupé par les deux autres lignées d'ours. La pression anthropique a aussi été vraisemblablement à l'origine de ces lignées : elle a influencé, du fait de la destruction de cette espèce et de son habitat, la répartition et la formation des sous-populations d'ours.

Aujourd’hui, dans les régions où les deux lignées d’ours brun sont proches géographiquement – c’est-à-dire en Roumanie, en Suède et en Norvège –, les populations seraient en train de se métisser du fait de l’augmentation des effectifs dans ces zones depuis les années 2000.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Ours brun en Finlande

Ours brun en Finlande
Crédits : Rémy Marion/ Poles d'images

photographie

Localisation des ours bruns en Europe

Localisation des ours bruns en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Les ours dans les Pyrénées du XIXe siècle à 1990

Les ours dans les Pyrénées du XIXe siècle à 1990
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Localisation des ours bruns dans les Pyrénées

Localisation des ours bruns dans les Pyrénées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : géographe, chercheur associé au laboratoire Ruralités de l'université de Poitiers, enseignant en classes préparatoires aux grandes écoles
  • : docteur ès sciences, retraité de l'enseignement supérieur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Farid BENHAMMOU, Jean-Pierre RAFFIN, « OURS BRUN EN EUROPE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ours-brun-en-europe/