OTHELLO, William ShakespeareFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'inquiétude, le soupçon, la mort

La tragédie s'ouvre sur le mariage secret entre les deux amants que tout oppose et sur la vision d'un amour sublime qui fait fi de toutes les conventions. S'il est une pièce maîtresse dans le dispositif défensif de ce fragile bastion de la civilisation qu'est Venise, Othello, général des armées vénitiennes, mais ancien esclave devenu mercenaire, n'en incarne cependant pas les valeurs par la naissance ; sa présence n'est tolérée que tant qu'il n'enfreint aucune des lois de la bienséance. Brabantio, père de Desdémone, s'oppose au mariage de sa fille et crie à la trahison, avant de se résigner devant la raison d'État qui exige le départ d'Othello pour Chypre – où se déplace l'action à partir de l'acte II –, possession de Venise menacée par les Turcs ; reniant sa fille, il lance un avertissement prophétique dont saura se souvenir le Maure : « Surveille-la, Maure, si tu as des yeux pour voir :/ Elle a trompé son père, elle peut bien te tromper. » Or, dès la fin de l'acte I, celui qu'Othello nomme l'« honnête, honnête Iago », son enseigne et homme de confiance, discerne dans le jeu des contingences les contours d'un monstrueux complot, qui lui permettra de mettre en œuvre sa vengeance, gratuite, contre un général trop chanceux : « le plan est engendré ; à la Nuit, à l'Enfer/ De porter cette monstrueuse naissance à la lumière ». Improvisateur hors pair, metteur en scène des désirs et des fantasmes des autres, l'envieux Iago, à l'aide de sa dupe Roderigo (lui-même amoureux malheureux de Desdémone), manigance à l'acte II la perte de Cassio, lieutenant et ami de Desdémone et d'Othello, pour la seule raison qu'il possède « une quotidienne beauté dans sa vie/ Qui [le] rend laid » (V, 1). Une fois Cassio tombé en disgrâce auprès du Maure pour atteinte à l'ordre public, il ne reste plus à Iago qu'à inciter le lieutenant à plaider sa cause auprès de la belle Desdémone et, dans le même instant, à jeter le soupçon auprès d'Othello sur la nature de leur relation. La scène 3 de l'acte III, exactement au centre de la pièce, en représente le tournant : [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégée d'anglais, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, maître de conférences à l'université de Paris-VIII-Saint-Denis

Classification

Autres références

«  OTHELLO, William Shakespeare  » est également traité dans :

SHAKESPEARE WILLIAM

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 8 220 mots
  •  • 3 médias

Il serait passionnant de tracer la courbe de la réputation de Shakespeare , car aucune œuvre, la Bible mise à part, n'a suscité autant de commentaires, sollicité autant de chercheurs, donné lieu à autant de controverses. Mais le consensus sur la grandeur et la profondeur de l'œuvre est universel. Depuis le Folio qui a révélé cette œuvre au monde, sa gloire n'a cessé de grandir, si bien établie qu' […] Lire la suite

Pour citer l’article

Line COTTEGNIES, « OTHELLO, William Shakespeare - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/othello/