OSSÈTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pays des Ossètes

Les territoires ossètes ont été jadis plus étendus qu'ils ne le sont actuellement, à en juger d'après les hydronymes et notamment ceux qui comportent l'élément don, « fleuve » (ainsi Saudon, de l'ossète saudon, « fleuve noir »), d'après d'autres toponymes ou des emprunts de langues caucasiennes. Actuellement, l'Ossétie est divisée politiquement et administrativement en deux parties recouvrant à peu près les divisions dialectales. Au nord-est, la république autonome d'Ossétie du Nord, d'abord érigée en Territoire autonome en 1924, devint une république autonome en 1936, faisant partie de l'actuelle Fédération de Russie, tandis que la Région autonome du Sud, créée en 1922, fut rattachée à la république socialiste soviétique de Géorgie. Elle s'est proclamée indépendante unilatéralement en décembre 1991, au moment de la disparition de l'U.R.S.S. et demande depuis lors son rattachement à la Russie. Au début du xxie siècle, la langue ossète est parlée par presque un demi-million de personnes. D'après le recensement russe de 2002, il y avait dans la Fédération de Russie 500 000 Ossètes, localisés principalement dans la république d'Ossétie du Nord (capitale Vladikavkaz). On compte, par ailleurs, 100 000 habitants en Ossétie du Sud (capitale Tskhinvali) et 450 000 Ossètes pour l'ensemble de la Géorgie.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : docteur en philosophie et lettres, professeur ordinaire à l'université de Louvain

Classification

Autres références

«  OSSÈTES  » est également traité dans :

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 748 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De la dissidence à l'indépendance »  : […] Les turbulences de la perestroïka n'épargnent pas la Géorgie. En octobre 1987, des intellectuels nationalistes fondent l'association Ilya-Chavtchavadzé et organisent, pour la première fois depuis la soviétisation du pays, une manifestation célébrant le soixante-dixième anniversaire de l'indépendance. D'autres nationalistes fondent le Parti national démocratique. Ainsi, dès l'origine, l'opposition […] Lire la suite

KARATCHAÏ

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 577 mots

Jusqu'à la révolution d'Octobre, les Karatchaï habitaient la Karatchaïlie, une partie de la région de Batal-Pachin, délimitée par les hauteurs du Kouban. En 1943, les Karatchaï sont déportés en masse avec d'autres peuples caucasiens sur ordre de Staline. Ils sont autorisés à rentrer chez eux en 1957. La plupart des Karatchaï habitent les régions de Karatchaïevsk et de Malo-Karatchaïevsk, dans la […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-24 octobre 2008 Géorgie – Russie. Retrait des troupes russes

ossètes et abkhazes alliés de Tbilissi. Le 24, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, rappelle aux observateurs européens que leur mission consiste à protéger l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie de « nouvelles provocations » de la part de la Géorgie.  […] Lire la suite

7-26 août 2008 Géorgie – Russie. Offensive militaire géorgienne contre l'Ossétie du Sud et riposte russe

sud-ossètes et russes pour le contrôle de Tskhinvali, la capitale de la république séparatiste. Le président sud-ossète, Edouard Kokoïty, annonce la mort de « plus de mille quatre cents civils » dans l'offensive géorgienne; des milliers d'autres fuient les combats. Tandis que l'O.T.A.N., qui doit examiner la candidature de la Géorgie en décembre, prône […] Lire la suite

1er-22 septembre 2004 Russie. Prise d'otages à Beslan et renforcement des pouvoirs

ossètes, d'autres le retrait des troupes russes de Tchétchénie. Le 3, des explosions retentissent dans l'école, suivies de fusillades. Les forces spéciales donnent l'assaut avec l'appui de chars. Des otages tentent de fuir ou sont évacués au milieu des combats qui durent près de 3 heures. Les secours s'avèrent insuffisants et désorganisés. Selon les […] Lire la suite

11-19 août 2004 Géorgie. Regain de tension en Ossétie du Sud

ossètes. Le 19, l'armée géorgienne lance une attaque en Ossétie du Sud. À l'issue des combats qui font plusieurs morts de part et d'autre, elle conquiert des positions autour de la capitale régionale, Tskhinvali, qu'elle cède ensuite aux forces de maintien de la paix.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guy JUCQUOIS, « OSSÈTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ossetes/