ORRORIN TUGENENSIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Orrorin tugenensis

Orrorin tugenensis
Crédits : Brigitte Senut

photographie

Phalange de pouce d’Orrorin tugenensis

Phalange de pouce d’Orrorin tugenensis
Crédits : Dominique Gommery

photographie


Orrorin tugenensis est une espèce d’hominidés fossiles dont les premiers fragments ont été mis au jour en octobre et novembre 2000 au Kenya (région des Tugen Hills). Tout d’abord nommé Millenium ancestor (l'ancêtre du millénaire) du fait de la date de sa découverte, il est daté d’environ 6 millions d’années (Ma), ce qui en fait l’un des plus anciens hominidés à bipédie avérée. Le nom de genre – Orrorin – est un mot tugen (langue parlée dans la région de sa découverte) signifiant « premier ancêtre » et désignant par ailleurs la classe d’âge de cette société composée des plus anciens, les sages. Le nom de l’espèce – tugenensis – fait référence au lieu de mise au jour des premiers restes fossiles.

Orrorin tugenensis

Orrorin tugenensis

Photographie

Cette photographie rassemble les premiers restes d'Orrorin tugenensis qui ont été découverts en 2000 au Kenya. Cette espèce d'hominidés est vieille d'environ 6 millions d'années. Elle est représentée ici à la fois par des dents isolées et des fragments d'une mandibule (centre de la... 

Crédits : Brigitte Senut

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ORRORIN TUGENENSIS  » est également traité dans :

DÉCOUVERTE D'ORRORIN TUGENENSIS

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 186 mots

C'est dans les Tugen Hills, au cœur du rift Gregory au Kenya, que Martin Pickford et Brigitte Senut ont découvert, en 2000, les restes d'un nouvel hominidé vieux de quelque 6 millions d'années dans le gisement de Lukeino. Treize pièces osseuses et dentaires – dont deux mandibules et deux fémurs très fragmentaires –, représentant au moins cinq individus, semble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-d-orrorin-tugenensis/#i_30864

COPPENS YVES (1934- )

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 326 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Eldorado du triangle de l'Afar »  : […] Alors que l'expédition de l'Omo venait de commencer, un géologue du CNRS, Maurice Taieb, découvre de nouveaux affleurements plio-pléistocènes très fossilifères, à quelques centaines de kilomètres plus au nord. Dès 1972, Yves Coppens, Maurice Taieb et deux Américains, Donald Johanson et John Kalb, mettent sur pied un programme de recherches dont l'envergure rivalise avec celle des expéditions de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-coppens/#i_30864

DE TOUMAÏ À SAPIENS, LA RUÉE VERS L'HOMME (exposition)

  • Écrit par 
  • Dominique GOMMERY
  •  • 1 479 mots
  •  • 1 média

À l'occasion du bicentenaire de la naissance du naturaliste anglais Charles Robert Darwin (1809-1882) et des 150 ans de sa publication de l' Origine des espèces (1859) mais aussi des 200 ans de la Philosophie zoologique (1809) du Français Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829), la Cité des sciences et de l'industrie a présenté, du 12 février au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-toumai-a-sapiens-la-ruee-vers-l-homme/#i_30864

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le premier bipède avéré, « Orrorin tugenensis » »  : […] La découverte en 2000 d' Orrorin tugenensis , dans la formation de Lukeino, collines Tugen (comté de Baringo au Kenya), a bouleversé les conceptions classiques d'évolution linéaire des Hominidés. Cet Hominidé, vieux de 6 Ma, possède un mélange de caractères humains et simiesques. Il est toutefois plus humain que les Australopithèq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hominides/#i_30864

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique GOMMERY, « ORRORIN TUGENENSIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orrorin-tugenensis/