VILLAS-BÔAS ORLANDO (1914-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Explorateur brésilien. Dernier survivant de quatre frères qui se sont rendus célèbres par leur exploration de zones vierges de la forêt amazonienne au cours des décennies 1940-1960, Orlando Villas-Bôas reste le plus haut en couleur. Petit bureaucrate promis à l'oubli, il prend avec ses frères, en 1943, la décision de se joindre à l'expédition Roncador-Xingu, décrétée par le président brésilien Vargas pour assurer la mise en valeur d'une région d'Amazonie jusqu'alors complètement fermée aux non-Indiens. L'expédition dure vingt-quatre ans, dans la forêt orientale du Mato Grosso, pour ouvrir des pistes à la machette, repérer des fleuves inconnus, établir des contacts avec des tribus hostiles. Les Villas-Bôas, sans formation préalable, deviennent sur le terrain des sertanistas, des spécialistes du contact avec les aborigènes, partageant leur vie, défendant leurs droits. Ils président à l'ouverture, en 1961, du Parc national du Xingu, peuplé de six mille Amérindiens. Outre une quinzaine de publications plus techniques, Orlando a cosigné avec son frère Claúdio Marche vers l'Ouest, le récit intégral de leurs expéditions.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« VILLAS-BÔAS ORLANDO - (1914-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orlando-villas-boas/