ORIGINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'actuel et l'originaire

L'appel à l'origine ne doit pas être confondu avec une fondation historique : pour ceux qui s'y réfèrent, en effet, le temps n'a pas de force fondatrice ; ils sont au contraire en lutte avec ceux qui se réclament de la force des siècles et du poids de la tradition. La polémique entre Filmer, l'auteur du Patriarcha (posthume, 1680), et Locke est à cet égard révélatrice. Le premier justifie la monarchie de droit divin en faisant remonter le pouvoir des rois au pouvoir paternel d'Adam sur l'ensemble de l'humanité. Locke lui oppose une reconstruction de l'origine de l'État à partir de ceci seulement qu'on peut trouver dans la nature humaine : la propriété que chacun a de son corps et d'où l'on déduit celle des fruits du travail, et les raisons de sûreté et de sécurité qui mènent les individus à s'associer dans le pacte initial qui donnera naissance à la société civile.

À des arguments qui prétendent tirer leur valeur démonstrative de l'histoire – et le fait que cette histoire soit celle de la Bible ne doit pas abuser, la réfutation est anti-historique et non antithéologique –, est donc opposée une démonstration qui va chercher la véritable origine dans les puissances et les actes d'un individu isolé, qui indique, par son exemple, quelles sont les possibilités contenues dans la nature, avant le stade de l'institution. L'institution, précisément, ne sera fondée que sur ces possibilités et tout ce qui les excède sera dès lors réputé hors nature. Ainsi, chez Locke, la démarche originaire exclut la légitimité d'un gouvernement absolu. Le gouvernement ne tirant ses pouvoirs que de ce qui lui a été conféré par les individus au moment du pacte, il n'a nullement le droit d'attenter aux libertés naturelles sur lesquelles il n'a pas acquis de contrôle. Ce qui est censé s'être déroulé au moment de l'originaire sert de norme pour ce qui se déroule maintenant et ce qui n'a pas pu avoir lieu, compte tenu des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  ORIGINE  » est également traité dans :

ADAM

  • Écrit par 
  • André-Marie DUBARLE
  •  • 1 761 mots

Dans le chapitre « De la Bible à la gnose »  : […] Dans la Genèse, un récit plus ancien, bien que placé en second lieu (Gen., ii , 4-25) , décrit la formation de l'homme, modelé avec la glaise du sol, puis animé par le souffle de Dieu, qui en fait un être vivant, placé alors dans un jardin divin planté d'arbres fruitiers luxuriants. Dieu lui interdit de goûter aux fruits de l'arbre de la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam/#i_33859

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La force du raisonnement philosophique »  : […] Tout comme le jour et la nuit, les saisons, les années et les générations semblent se répéter inlassablement. D'un bout à l'autre de la Terre, il en résulta une conception du temps qu’on a qualifié de cyclique. Comme l’a résumé Mircea Eliade dans son classique Mythe de l’éternel retour (1949), « tout recommence à son début à chaque instant. Le passé n’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-de-la-terre/#i_33859

ANTHROPOMORPHISME

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Production d'objets doués de la forme humaine »  : […] Entendons par là tout objet d'une création effective, d'une ποίησις. Les modalités, biologiques ou techniques, les intentions, esthétiques ou non esthétiques, en sont diverses, et la forme, d'ordre plastique ou graphique, se réfère selon un mode figuratif ou symbolique à la forme humaine comme à son modèle. Cela devrait inclure d'abord tant la « reproduction » de l'homme par l'homme que le modela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropomorphisme/#i_33859

BOUTANG PIERRE (1916-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-François DUVERNOY
  •  • 711 mots

Né à Saint-Étienne le 20 septembre 1916, Pierre Boutang avait quarante-huit ans de moins que le maître qu'il s'était choisi dès son adolescence : Charles Maurras. En politique, domaine dans lequel l'adhésion implique une appartenance, c'est beaucoup ; d'autant plus que celle-ci n'était pas insignifiante : il s’agissait de l'Action française. Lorsque, en 1935, Pierre Boutang entre à l'École normal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boutang/#i_33859

CRÉATION - Les mythes de la création

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 5 086 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Chaos »  : […] Selon Hésiode ( Théogonie , 116), le Chaos était avant toutes les choses. Il consistait en brumes et ténèbres, et donna naissance à Erebos et Nuit, à Éros et Désir. Dans les cosmogonies orphiques, Aither et Chaos furent engendrés par Chronos (le Temps) ; du Chaos se forma un œuf d'argent duquel sortit Phanes (Éros). Ces deux conceptions cosmogoniques trahissent une origine o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-les-mythes-de-la-creation/#i_33859

CRÉATION - La création dans les synthèses philosophico-religieuses

  • Écrit par 
  • Stanislas BRETON
  •  • 4 051 mots

Les spéculations, philosophiques ou théologiques, sur les « origines » sont à la fois en rupture et en continuité avec les mythes cosmogoniques. Elles s'en écartent par deux traits majeurs : accentuation du rationnel ; réflexion sur l'idée de principe. Ce type de réflexion s'oppose aux traditions légendaires en ce qu'elle réduit le détail des descriptions cosmogoniques qui prolifèrent dans les réc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-la-creation-dans-les-syntheses-philosophico-religieuses/#i_33859

ÉLÉMENTS THÉORIES DES

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 8 234 mots

Dans le chapitre « Les Ioniens »  : […] Vers 600 avant J.-C., Thalès de Milet, le fondateur de l'école ionienne, semble avoir été le premier philosophe qui ait tenté de dégager une théorie cosmologique préscientifique des systèmes magico-religieux babyloniens et égyptiens. En effet, la conception centrale de la cosmologie de Thalès, selon laquelle l'Eau était l'élément primordial de l'Univers, ne doit pas être interprétée littéralement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theories-des-elements/#i_33859

ELIADE MIRCEA (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Maurice OLENDER
  •  • 1 263 mots

Né à Bucarest, Mircea Eliade part pour l'Inde après avoir obtenu, à l'âge de vingt et un ans une licence de philosophie. De ce voyage, véritable initiation qui marque toute son œuvre, il rentre en décembre 1931 et commence à rédiger sa thèse sur le yoga. Dans le même temps, il poursuit une carrière d'écrivain et obtient au printemps de 1933 un prix pour son roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mircea-eliade/#i_33859

GENÈSE LIVRE DE LA

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 596 mots
  •  • 1 média

Dans la Bible juive (texte massorétique), le Livre de la Genèse a pour titre son premier mot, Bereshit (« au commencement »). Dans la version des Septante, c'est Genesis (« origine »), terme immortalisé par sa latinisation dans la Vulgate. D'une manière large, le titre « Genèse » s'explique par le fait que le livre débute par le récit des origines du m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-la-genese/#i_33859

INDO-EUROPÉENS (archéologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « De l'Inde à la mer Noire »  : […] Pendant une bonne partie du xix e  siècle, les données archéologiques font défaut, d'autant que l'on recherche la patrie primitive des Indo-Européens très loin en Asie. En effet, dès le xviii e  siècle, l'Inde nouvellement découverte fascine, de Voltaire à Fichte, les intellectuels occidentaux, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeens/#i_33859

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 748 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du transformisme, l'apparition en diverses régions du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_33859

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'hindouisme »  : […] Dans le brahmanisme, qui a suivi l'époque védique, et jusqu'à l'hindouisme (vers les débuts de l'ère chrétienne), les spéculations sur les mantras semblent relativement peu développées. Pourtant, dans les Brāhmaṇa et les Upaniṣad anciennes, la valeur symbolique de certaines syllabes est proclamée, comme l'est leur fonction cosmique. On les décrit aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_33859

MANU

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 296 mots

Le substantif sanskrit manu – qu'il soit apparenté ou non à la racine man , penser, car cette étymologie indienne quoique possible n'est pas certaine – signifie « homme ». Manu, comme nom de personne, est celui de l'homme par excellence, le premier être humain, ce sens étant en liaison étroite avec la croyance aux manifestations et disparitions alternan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manu/#i_33859

MÉTEORITE ALLENDE

  • Écrit par 
  • Frances WESTALL
  •  • 1 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Importance de la météorite Allende »  : […] Les chondrites carbonées ont une importance primordiale pour l’origine de la vie sur Terre. En effet, une grande partie de l’inventaire de la matière organique primordiale, qui a participé aux processus prébiotiques (précédant l’apparition de la vie) et conduit à l’émergence des premières cellules vivantes, provenait de ce type de météorites. Cependant, le groupe des chondrites carbonées est vaste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorite-allende/#i_33859

MYSTÈRES, théâtre médiéval

  • Écrit par 
  • Henri REY-FLAUD
  •  • 1 544 mots

Dans le chapitre « Un théâtre de communion »  : […] La disposition du lieu dramatique du théâtre médiéval est capitale : faute de la définir avec précision, l'on ne saurait comprendre la fonction et le sens du mystère dans l'évolution de la société de la fin du Moyen Âge. Tandis que l'Italie du Nord, la Flandre et l'Allemagne se tournent résolument vers de nouvelles techniques, aussi bien commerciales et financières qu'artistiques, et préparent ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mysteres-theatre-medieval/#i_33859

MYTHE - L'interprétation philosophique

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 830 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mythe comme récit des origines »  : […] Si le mythe est un discours, c'est-à-dire une suite d'énonciations ou de phrases qui portent sens et référence, il faut admettre que le mythe dit quelque chose sur quelque chose. C'est ce dit du dire qu'il faut maintenant isoler. On adoptera ici l'hypothèse de travail selon laquelle le mythe est un « récit des origines ». Ce caractère n'a pas été dégagé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-l-interpretation-philosophique/#i_33859

NATURE PHILOSOPHIES DE LA

  • Écrit par 
  • Maurice ÉLIE
  •  • 6 379 mots

Dans le chapitre « La « Naturphilosophie » »  : […] Les thèmes de la Naturphilosophie se mettent donc en place, et l'on peut aussitôt donner l'une des définitions qui ont été proposées de ce type de philosophie. Elle est due à Heinrich Schmidt, dans son Philosophisches Wörterbuch  : « Ensemble des tentatives philosophiques d'interprétation et d'explication de la nature, que ce soit directement à partir d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-de-la-nature/#i_33859

NOSTALGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 5 257 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nostalgie et renoncement »  : […] « Ils ne sont pas heureux, ils souffrent de langueur [ Sehnsucht ] mais ils ne sont pas malades », affirme Freud dans la vingt-deuxième de ses Conférences à propos des individus qu'il estime capables de supporter une privation libidinale. Et la nostalgie, loin de se trouver réduite à un processus pathologique, offrirait peut-être, au contraire, matière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nostalgie/#i_33859

PARENTÉ SYSTÈMES DE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 8 724 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Fondements de la parenté »  : […] On peut affirmer que les systèmes de parenté n'ont pas le même rôle dans toutes les sociétés : pour certaines, la parenté semble le principe fondamental qui commande l'ensemble des relations sociales ; pour d'autres, au contraire, comme pour la société occidentale, la parenté voit son rôle réduit à fort peu de chose. Si, pour C. Lévi-Strauss, « le système de parenté est un langage, ce n'est pas u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-de-parente/#i_33859

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les antipodes »  : […] Le mythe de l' origine égyptienne de l'humanité sera essentiel dans les rêveries linguistiques du xviii e siècle : l'espoir des grammairiens est de retrouver une langue originelle, celle qu'Adam parla, antérieure au déluge et à la confusion de Babel. La passion linguistique se transforme en remontée du temps vers un illo tempore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_33859

SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 9 280 mots

Dans le chapitre « La question du commencement »  : […] L'objet étudié par le sociologue, que ce soit un système de relations, un groupe ou même une société globale, est construit à partir d'un horizon qui, pour n'être pas précisément dessiné ni peut-être même aperçu, n'en est pas moins la condition transcendantale de sa constitution. Et c'est cet horizon que vise la question : « Qu'est-ce que la société ? » Éluder cette question ou, ce qui revient au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe/#i_33859

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-François MOREAU, « ORIGINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine/