ORIENT HELLÉNISTIQUE

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La période irano-hellénistique »  : […] Des céramiques, des petites terres cuites, des objets de bronze sont également découverts dans les villes construites par les satrapes achéménides pour servir de bases à leur organisation politique et financière ; mais en dehors de ces objets, ces capitales de la Drangiane, de la Bactriane et de l'Arachosie livrent peu d'informations ; leurs murs d'argile crue, séchée au soleil du désert, se sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_38194

AÏ KHANOUM

  • Écrit par 
  • Paul BERNARD
  •  • 1 291 mots

Aï Khanoum (Tépé) est le nom local (« butte de Dame Lune ») du site d'une grande ville coloniale grecque dans l'Afghanistan du Nord, que fouille la Délégation archéologique française en Afghanistan (P. Bernard, C.R. Adadémie inscriptions et belles-lettres , 1966, pp. 127-133 ; 1967 ; pp. 306-324 ; 1968, pp. 263-279 ; 1969, pp. 313-355 ; 1970, pp. 301-349 ; 1971, pp. 385-453 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ai-khanoum/#i_38194

APOGÉE DE PERGAME

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Simple fortin perché sur un piton rocheux jusqu'à la fin du iv e  siècle, Pergame est encore une petite ville d'Asie Mineure au iii e  siècle. Elle ne devient une ville d'art qu'avec les grandes offrandes sculptées dédiées par son premier roi, Attale I er (— 241-— 197), a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apogee-de-pergame/#i_38194

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • Henri-Paul FRANCFORT, 
  • Frantz GRENET
  •  • 9 676 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les royaumes hellénisés (IIIe-IIe s. avant notre ère) »  : […] En Asie centrale comme au Proche-Orient, l'héritage d'Alexandre avait été recueilli par les Séleucides. Vers 250 avant notre ère, deux monarchies firent sécession : en Parthyène-Margiane celle des Parthes, noyau de l'empire du même nom ; à l'est celle des Grecs de Bactriane, destinée à s'étendre en direction de l'Inde. Les rois parthes, bien qu'issus du milieu iranien de la steppe, se proclamèren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-centrale/#i_38194

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Adoption des dieux de l'Orient »  : […] Depuis longtemps, depuis même les origines de la religion hellénique, l'influence exercée sur elle par l'Orient était déterminante. Mais les contacts entre les deux mondes sont beaucoup plus étroits, maintenant que les Grecs, héritiers des conquérants perses, sont installés sur place. Ils sont sensibles au prestige de cultes millénaires, à la noble grandeur des édifices religieux, à la dignité d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_38194

HAḌḌA

  • Écrit par 
  • Zémaryalai TARZI
  •  • 1 953 mots
  •  • 1 média

Site archéologique d' Afghanistan, rendu célèbre par la découverte d'innombrables statues bouddhiques modelées en stuc, caractérisé par un art d'inspiration nettement hellénique, Haḍḍa et son école sont considérés comme un maillon indispensable dans l'histoire des relations entre l'Occident et le monde indien. Situé dans la plaine fertile de Nangarhār, à une dizaine de kilomètres au sud de la vill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadda/#i_38194

HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 8 767 mots

Entré dans l'usage dans la seconde moitié du xix e  siècle, l'adjectif « hellénistique » est appliqué par convention à la période de trois siècles séparant la mort d'Alexandre le Grand (— 323) de celle de la dernière reine macédonienne, Cléopâtre (— 30). Les découvertes archéologiques (en particulier les fouilles de Délos, de Pergame et de Priène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-hellenistique/#i_38194

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le second Temple »  : […] L'essor du nouvel Empire perse mit fin à l'exil du peuple juif. En 538, Cyrus II, ayant conquis Babylone, autorisa les Juifs à rentrer en Judée et à reconstruire le Temple. Le compte rendu des travaux (Esdras, v-vi) ne donne aucune information concernant l'aspect du nouvel édifice. On suppose qu'il était beaucoup plus modeste que celui qu'il devait remplacer. L'inaugurat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_38194

PERGAME

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • Roland MARTIN
  •  • 2 886 mots
  •  • 1 média

Pergame, la capitale des Attalides, donne l'image la plus brillante et la mieux conservée du cadre urbain et architectural dans lequel se sont épanouies, après la mort d'Alexandre, les royautés hellénistiques. Puisant dans le répertoire architectural de la Grèce classique, les rois en adaptèrent les structures et les formes à leur volonté d'exprimer par la ville et par ses monuments les caractère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame/#i_38194

PERGAME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 164 mots

vii e  siècle avant J.-C. Plus anciennes traces d'occupation sur la colline de l'acropole. — 330-— 320 Fondation du sanctuaire d'Athéna sur l'acropole. — 300-— 250 Remparts sans tours délimitant « la ville de Philétairos » (21 hectares), au sud de l'acropole. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame-reperes-chronologiques/#i_38194

PERGAME ROYAUME DE

  • Écrit par 
  • André LARONDE
  •  • 556 mots

État de l'Asie Mineure occidentale, formé autour de la ville de Pergame (~ iii e et ~ ii e  s.), et placé sous le gouvernement de la dynastie des Attalides. L'origine de cet État est liée à la malhonnêteté de Philétairos, préposé par le roi Lysimaque à la garde de son trésor. En ~ 282, Philétairo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-pergame/#i_38194

PÉTRA

  • Écrit par 
  • Laïla NEHMÉ
  •  • 8 198 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'époque hellénistique : les Nabatéens nomades »  : […] L'occupation de Pétra à l'époque hellénistique n'a sans doute pas succédé directement à celle de l'Âge du fer. Comme sur d'autres sites de la Jordanie tels que Buseirah ou Khirbet Dharīh, il y a sans doute eu un hiatus de plusieurs siècles entre la fin de l'occupation édomite et l'arrivée des Nabatéens. On trouve la première mention de ces derniers chez Diodore de Sicile, qui relate les campagnes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petra/#i_38194

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La conquête de l'Orient grec »  : […] Entraînée par ses victoires, Rome se lança, au ii e siècle avant J.-C., à la conquête de l'Orient méditerranéen . Les intérêts des capitalistes, les ambitions des généraux se mêlaient aux craintes de voir se former un empire macédonien qui aurait pu constituer une nouvelle menace. Une victoire décisive remportée en 197 à Cynoscéphales sur Philipp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_38194

SARCOPHAGE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 801 mots
  •  • 3 médias

L'épithète sarkophagos , qui signifie « mange-chair », était attribuée aux animaux carnivores et à certaines divinités, telle Hécate. Par une dérivation curieuse, elle semble s'attacher un jour à la pierre d'Assos en Troade, dont la particularité est de consumer rapidement les corps. En fait, le nom de sarcophage paraît désigner dans l'Antiquité tous les réceptacles funéraire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcophage/#i_38194

SÉLEUCIDES

  • Écrit par 
  • André LARONDE
  •  • 2 786 mots

Issue du démembrement de l'empire d'Alexandre, la monarchie séleucide, qui a duré de 312 à 64 avant J.-C., se range parmi les monarchies hellénistiques : l'épithète insiste sur la propagation de la civilisation grecque parmi des peuples encore « barbares », grâce à l'action de familles royales gréco-macédoniennes. Les Séleucides occupent cependant une place originale à plus d'un titre. Du Bospho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seleucides/#i_38194


Affichage 

Asie centrale : principaux sites

carte

Principaux sites de la période grecque à la conquête islamique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Asie centrale : principaux sites
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte