ORGANODYNAMISME

EY HENRI (1900-1977)

  • Écrit par 
  • Charles MELMAN
  •  • 1 513 mots

Né à Banyuls-dels-Aspres dans les Pyrénées-Orientales, Henri Ey est mort le 6 novembre 1977, peu après une ultime journée de travail à la bibliothèque de l'hôpital Sainte-Anne à Paris, lieu qu'il privilégiait pour l'avoir dirigé, aménagé et enrichi. Dans un pays où titre universitaire vaut renommée, le docteur Ey domina la psychiatrie contemporaine sans autre parchemin que celui de médecin-directe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ey/#i_45929

MOREAU DE TOURS JACQUES (1804-1884)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 665 mots

Psychiatre français. Moreau fit ses études de médecine à Tours puis à Paris, où il apprit la psychiatrie dans le service d'Esquirol dont il fut l'interne. Il soutient sa thèse en 1830 sur « L'Influence du physique relativement au désordre des facultés intellectuelles et en particulier dans cette variété de délire désignée par M. Esquirol sous le nom de monomanie ». Après un voyage de trois ans en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-moreau-de-tours/#i_45929

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

Dans le chapitre « L'organodynamisme de Henri Ey »  : […] Les conceptions d'ensemble concernent surtout le champ des structures névrotiques et psychotiques. La théorie organo-dynamique de Henri Ey y fournit la vue exhaustive la plus ambitieuse et la plus complète. Elle considère que le domaine de la psychiatrie comporte les dissolutions globales, alors que celui de la neurologie se trouve constitué par les dissolutions partielles. Ces dissolutions globa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie/#i_45929

PSYCHOSE

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 030 mots

Dans le chapitre « Les conceptions psychanalytiques »  : […] On rappellera seulement que, dès ses premiers écrits, Sigmund Freud entreprit de caractériser la psychopathologie des psychoses en fonction de ses théories successives de l'appareil psychique. Le concept de schizophrénie développé par Eugen Bleuler (1911) subit partiellement cette influence (avec celle de l'associationnisme). Très schématiquement, les psychiatres se référant à la psychanalyse ret […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychose/#i_45929