O.S.T. (organisation scientifique du travail)

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 774 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Crise du capitalisme ou crise de l'État »  : […] Le retour de la crise surprend des économistes qui s'étaient habitués à une croissance indéfinie ; les keynésiens en particulier sont déroutés mais aussi, fait plus surprenant, les marxistes. La crise économique provoque ainsi une crise de la pensée économique dont émergent deux grandes écoles : la théorie de la régulation et le renouveau libéral. Les théoriciens de la régulation partent de la cr […] Lire la suite

ENTREPRISE - Gestion d'entreprise

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 6 974 mots

Dans le chapitre « Gestion de la production »  : […] La gestion de la production a longtemps constitué le cœur du système de gestion des entreprises dans des économies où la réalisation de biens matériels exigeait d'abord une combinaison efficace de capital matériel, de matières premières, d'énergie et de travail humain. Dès lors, l'organisation de l'activité productive a pu être longtemps confondue avec le contenu même de la gestion dans des théor […] Lire la suite

FAYOL HENRI (1841-1925)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 307 mots

Élève de l'École des mines, puis ingénieur, Fayol devient, en 1888, directeur général d'un grand groupe minier et métallurgique. Frappé par les insuffisances que présente l'organisation du travail dans ce groupe, il s'attache à définir de nouvelles règles de gouvernement de l'entreprise et livre, en 1916, ses réflexions dans Administration industrielle et générale, prévoyance, organisation, comma […] Lire la suite

FORD MOTOR COMPANY

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

En 1903, après deux échecs dans sa tentative de créer une firme automobile, Henry Ford, fils d'émigrés irlandais, crée la Ford Motor Compan y avec 28 000 dollars apportés par une douzaine de capitalistes. Ford croit à la production de masse et non à l'artisanat élitiste. Une fabrication de 1 500 véhicules par an lui paraît encore confidentielle dans les premières années. En 1908, il rachète les p […] Lire la suite

PRINCIPLES OF SCIENTIFIC MANAGEMENT, Frederick Winslow Taylor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une définition de l'organisation scientifique du travail »  : […] Les Principles of Scientific Management entendent alors synthétiser cette expérience, faire accéder le grand public à la réflexion sur le management des entreprises et replacer les problèmes de l'atelier dans l'ensemble des problèmes sociaux. Après une introduction consacrée à la lutte contre le gaspillage par la promotion du management scientifique, le livre est divisé en deux parties. La premiè […] Lire la suite

RIMAILHO ÉMILE (1864-1954)

  • Écrit par 
  • Pascale GRUSON
  •  • 430 mots

Officier et ingénieur français, Rimailho commence sa carrière dans les ateliers militaires de Puteaux où il met au point le frein de tir du canon de 75. Il y crée également un matériel d'artillerie lourde à tir rapide. En 1913, Rimailho quitte l'armée (on le rappellera pendant la Première Guerre mondiale) et entre dans l'industrie privée. Diverses expériences (dans les chemins de fer à Nevers par […] Lire la suite

TAYLOR FREDERICK WINSLOW (1856-1915)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 386 mots
  •  • 1 média

Ingénieur de formation, mais ayant successivement occupé tous les postes de la hiérarchie d'une usine, Taylor a d'abord été employé par la Bethlehem Steelwork avant de consacrer sa vie, en tant que consultant, à la propagation de ses idées. Il est le créateur de l'organisation scientifique du travail, couramment désignée par le sigle O.S.T. Ses vues ont été exprimées dans Shop Management , 1904, […] Lire la suite

TRAVAIL DIVISION DU

  • Écrit par 
  • B. BREVAN
  •  • 936 mots
  •  • 1 média

Platon est un des premiers philosophes à avoir remarqué qu'« on fait plus et mieux et plus aisément, lorsque chacun ne fait qu'une chose, celle à laquelle il est propre » ( La République ). Sur ce point, philosophes, économistes, sociologues et anthropologues semblent s'accorder. Il n'est guère de sociétés, aussi restreintes soient-elles, qui ne connaissent une division des tâches. À commencer par […] Lire la suite

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 463 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'organisation du travail à l'organisation scientifique du travail »  : […] L'idée d'« organisation » est issue du saint-simonisme ; l'expression « organisation du travail » est popularisée par Louis Blanc qui, dans un opuscule portant ce titre, régulièrement réédité entre 1839 et 1848, promouvait un ordre social du travail en lieu et place de l'anarchie marchande (ce qui inspira en partie l'expérience malheureuse des Ateliers nationaux de 1848). Au début du xx e  sièc […] Lire la suite


Affichage 

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

vidéo : États-Unis : la prospérité, 1920-1929

vidéo

C'est la révolution aux États-Unis dans les années 1920, une révolution fondée sur le progrès technique : la diffusion des chaînes de montage et d'assemblage, apparues à la veille de la Première Guerre mondiale, prolonge les réflexions de l'ingénieur Taylor sur l'organisation... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Les débuts de l'automobile

vidéo : Les débuts de l'automobile

vidéo

En 1769, la réalisation du fardier du Français Joseph Cugnot constitue la première tentative avérée pour s'affranchir de la traction animale Au siècle suivant, les perfectionnements du moteur à vapeur améliorent les performances de ces premiers véhicules Le tricycle du Français Albert de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

États-Unis : la prospérité, 1920-1929
Crédits : The Image Bank

vidéo

Les débuts de l'automobile

Les débuts de l'automobile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo