ORGANISATION, économie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hiérarchie, coopération, contrats

Nonobstant leurs différences, ces approches convergent sur des points cruciaux, au cœur de l’analyse moderne des organisations. D’abord, quelle est la nature du mécanisme de coordination mis en œuvre ? L’analyse économique classique s’intéressait quasi exclusivement à l’allocation des ressources par le système des prix, qui caractérise les marchés. Mais, toute organisation formelle réaffecte sans cesse les ressources physiques et humaines en interne, sans ajustement des prix. Par exemple, la modification des tâches ne donne pas lieu à d’incessantes renégociations des salaires. C’est même là l’essence du contrat de travail. Le dispositif de coordination sous-jacent est évidemment celui de la hiérarchie. Compte tenu de l’importance de celle-ci, il est étonnant que sa nature et son rôle restent aussi mal connus et si peu intégrés aux modèles économiques existants. Mais la théorie des organisations nous apprend que la coordination hiérarchique a aussi ses insuffisances et peut même devenir contre-productive en raison des distorsions qu’elle introduit dans l’information et dans les motivations des agents. Aussi les organisations formelles complètent-elles le pouvoir hiérarchique par la coopération. Bien qu’essentiel au bon fonctionnement des organisations, le concept de coopération reste difficile à cerner, en partie parce que le postulat central de l’analyse économique dominante suppose des comportements égoïstes et non coopératifs. Les apports de l’économie expérimentale, dans la lignée des travaux de Vernon Smith (distingué en 2002 par le prix Nobel d’économie), confirment l’insuffisance de ce postulat et le rôle des motivations résultant des interdépendances entre agents au sein de l’organisation.

Les contrats peuvent aider à implanter ces comportements coopératifs. Ils contribuent en effet à articuler les préférences différenciées des membres de l’organisati [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude MÉNARD, « ORGANISATION, économie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-economie/