ORGANISATION DU TRAVAIL

LES DÉSORDRES DU TRAVAIL (P. Askenazy)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 995 mots

Pendant longtemps, la pénibilité et la dangerosité du travail ont été analysées largement comme le revers de la médaille du taylorisme et du travail à la chaîne. C'était, pensait-on, la conséquence des « cadences infernales », du travail de nuit, de la monotonie qui va de pair avec la parcellisation du travail : si le Charlot des Temps modernes ou le Tintin de Ti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-desordres-du-travail/#i_10193

AUTOMOBILE - Fabrication

  • Écrit par 
  • Freddy BALLÉ
  •  • 4 936 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La standardisation des tâches et l'amélioration continue »  : […] La qualité du produit et la recherche de productivité exigent qu'une opération soit décomposée en tâches élémentaires à exécuter toujours dans le même ordre et de la même manière. Avant le lancement d'une nouvelle production ou lors d'un changement de cadence entraînant une répartition différente des tâches sur la ligne de montage, les superviseurs et les team leaders (un d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-fabrication/#i_10193

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'entreprise comme organisation »  : […] L'entreprise remplit deux fonctions. Tout d'abord, elle est une instance de coordination du processus de production. Dans La Richesse des nations (1776), Adam Smith présente la firme moderne comme une réponse à la complexité croissante des activités, en particulier à la division du travail. En second lieu, elle repartit la valeur créée entre les parties impliquées dans le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-industrielle/#i_10193

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Dans le chapitre « La théorie de l'équipe de production »  : […] La théorie de « l'équipe de production » considère la firme comme spécialiste du contrôle de la performance. Armen Alchian et Harold Demsetz (1972) rejettent l'idée que le pouvoir disciplinaire associé à la hiérarchie puisse caractériser la firme. Dans la gestion de la ressource travail, ce pouvoir ne serait pas supérieur à celui du marché car, dans les deux cas, l'entreprise est libre d'interrom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-theories-et-representations/#i_10193

ENTREPRISE - Sociologie de l'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Michel MORIN
  •  • 3 535 mots

La sociologie de l'entreprise est enseignée comme telle et fait l'objet de manuels depuis les années 1990. Elle permet de réunir des connaissances accumulées tout au long du xx e  siècle. Auparavant, les pères fondateurs de la sociologie avaient une vision trop large pour s'intéresser de près au fonctionnement des entreprises. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-sociologie-de-l-entreprise/#i_10193

ERGONOMIE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CELLIER
  •  • 3 976 mots

Dans le chapitre « Une ergonomie diversifiée par champs disciplinaires de référence »  : […] En cherchant à comprendre les interactions entre l’homme et son environnement tant physique qu’humain afin d’en optimiser le bien-être et la performance, l’ergonomie est une discipline singulière. Par la diversité de ses terrains d’application, de ses formes d’intervention, ou encore des connaissances et des techniques qu’elle mobilise, elle devient une discipline plurielle et ramifiée en spéciali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ergonomie/#i_10193

FORCE DE VENTE, gestion

  • Écrit par 
  • Christophe FOURNIER
  •  • 5 374 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La structure de la force de vente  »  : […] D'une façon générale, la structure d'une organisation ou d'une fonction traduit « la somme totale des moyens employés pour diviser le travail entre tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ces tâches » (Henry Mintzberg, 1982). Cette définition met en évidence les dimensions horizontale et verticale d'une structure. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/force-de-vente-gestion/#i_10193

GESTION FINANCIÈRE - Contrôle de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 883 mots

Dans le chapitre « La centralisation grâce à la décentralisation »  : […] Pour ces fondateurs, la direction générale devait se concentrer sur la définition de « politiques », terme qui recouvre ce que l'on nomme aujourd'hui stratégie. Comment y parvenir ? En se désengageant du quotidien, de la gestion des opérations, sans pour autant les laisser à l'anarchie et à l'incohérence. Les pionniers savaient que Taylor, qu'ils avaient, pour plusieurs d'entre eux, rencontré, ava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-financiere-controle-de-gestion/#i_10193

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'organisation spécifique du travail »  : […] Des années 1950 aux années 1980, la rapidité de l'expansion économique rend le système de salaires à l'ancienneté très avantageux pour les entreprises grâce à des politiques vigoureuses d'embauche de jeunes peu rémunérés. De plus, un tiers de la rémunération totale des salariés, constitué par les heures supplémentaires et les bonus, est modulable. Cette flexibilité compense la rigidité du marché d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-l-economie/#i_10193

LES LOGIQUES DE L'ENTREPRISE (A. Moutet)

  • Écrit par 
  • André THÉPOT
  •  • 1 665 mots

Les nombreux articles d'Aimée Moutet avaient attiré depuis longtemps l'attention des historiens et des économistes. Sa thèse soutenue en 1992 sur la Rationalisation dans l'économie française au XX e  s. arrivait à point. En effet, ses recherches menées à partir de 1974 s'intégraient dans le mouvement de rem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-logiques-de-l-entreprise/#i_10193

ORGANISATION DES ENTREPRISES

  • Écrit par 
  • Pierre ROMELAER
  •  • 4 951 mots

Dans le chapitre « Avantages et inconvénients des types d'organisations »  : […] Chaque type de structure présente des avantages et des inconvénients qui lui sont spécifiques. Par exemple, les structures mécanistes peuvent faciliter l'expansion géographique de l'entreprise car on peut assez facilement les dupliquer. En revanche, elles peuvent dériver vers un esprit procédurier, et les conflits entre technostructure et hiérarchie opérationnelle y sont fréquents. Le rôle de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-des-entreprises/#i_10193

PRINCIPLES OF SCIENTIFIC MANAGEMENT, Frederick Winslow Taylor - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une définition de l'organisation scientifique du travail »  : […] Les Principles of Scientific Management entendent alors synthétiser cette expérience, faire accéder le grand public à la réflexion sur le management des entreprises et replacer les problèmes de l'atelier dans l'ensemble des problèmes sociaux. Après une introduction consacrée à la lutte contre le gaspillage par la promotion du management scientifique, le livre est divisé en d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principles-of-scientific-management/#i_10193

RESSOURCES HUMAINES GESTION DES

  • Écrit par 
  • Géraldine SCHMIDT
  •  • 4 935 mots

Dans le chapitre « Le développement social »  : […] Cette orientation va se trouver remise en cause dans les années 1970 par le courant socio-technique, initié au Tavistock Institute, un organisme d'études et de conseils en relations humaines créé en 1947 à Londres. Ce courant, qui se développe sous l'impulsion des travaux des psychosociologues Frederick Emery et Erick Trist, prône le « développement social » axé sur une autonomie accrue des organ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-des-ressources-humaines/#i_10193

RIMAILHO ÉMILE (1864-1954)

  • Écrit par 
  • Pascale GRUSON
  •  • 430 mots

Officier et ingénieur français, Rimailho commence sa carrière dans les ateliers militaires de Puteaux où il met au point le frein de tir du canon de 75. Il y crée également un matériel d'artillerie lourde à tir rapide. En 1913, Rimailho quitte l'armée (on le rappellera pendant la Première Guerre mondiale) et entre dans l'industrie privée. Diverses expériences (dans les chemins de fer à Nevers par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-rimailho/#i_10193

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 731 mots

Dans le chapitre « Les services au cœur de l'innovation. La société informationnelle : une nouvelle économie ? »  : […] Les thèses de la nouvelle économie ont connu leur apogée vers 1996-1999. Business Week , dans un article vedette de décembre 1996, annonce « l'émergence d'une nouvelle économie fondée sur les marchés globaux et la révolution électronique ». En 1999, les plus hautes autorités américaines, de Bill Clinton au président de la Fed, Alan Greenspan, n'hésiten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-services/#i_10193

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 169 mots

Dans le chapitre « Interprétations de la crise »  : […] La crise syndicale a vraisemblablement des causes multiples qui peuvent être différentes et plus ou moins nombreuses selon qu'on se réfère pour les recenser à celles qui sont invoquées par les appareils syndicaux ou à celles qui sont proposées par des observateurs extérieurs. Dans une problématique en termes d'acteurs et de système, on peut retenir, d'une part, les raisons qui relèvent de la struc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicalisme/#i_10193

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 463 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les enquêtes sociales »  : […] Cette réflexion théorique a un pendant empirique : les « enquêtes sociales », dont les premières sont mises en œuvre en Angleterre dès la fin du xviii e  siècle, alors que l'industrialisation et l'exode rural font apparaître un paupérisme urbain. En France, l'essor des enquêtes sociales doit beaucoup à l'Académie des sciences morales et politiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-du-travail/#i_10193

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

Dans le chapitre « Réduction ou flexibilité du temps de travail ? »  : […] D'après les enquêtes Conditions de travail de la D.A.R.E.S. (1991, 1998), les horaires des salariés étaient devenus plus irréguliers au cours des années 1980 car les entreprises recourraient à de nouvelles formes d'organisation du travail (adaptation de l'activité à la demande, normes de qualité, etc.), induisant ainsi une plus grande flexibilité du temps de travail. Au cours de la décennie suiva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail-la-fin-du-travail/#i_10193