O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Alliance atlantique est née de l'échec des plans américains pour l'après-guerre. On peut dire qu'elle a été l'instrument privilégié de la politique de rechange que les États-Unis ont dû improviser pour préserver ce qui pouvait l'être du système que l'O.N.U., le F.M.I., la B.I.R.D. et le G.A.T.T. incarnaient et qui, dans leur esprit, aurait dû être étendu au monde entier. L'échec de leur projet est d'abord résulté du refus de l'U.R.S.S. d'appliquer les règles qui l'inspiraient (élections libres, ouverture commerciale, protection de l'entreprise privée) dans un glacis de sécurité qu'elle s'était constitué en Europe de l'Est et de son recours quasi systématique au veto au Conseil de sécurité de l'O.N.U. Mais il a aussi découlé de l'estimation trop optimiste que les experts américains avaient donnée du niveau de désintégration des économies et des sociétés dans ce qui constituait le vieux noyau des démocraties industrialisées, l'Europe occidentale.

OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

Dessin

Albanie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Tchèque (République),... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Si la diplomatie américaine s'était résignée à ce que Churchill, dès 1946, avait qualifié de « rideau de fer » jeté par l'Union soviétique sur ses satellites, elle ne pouvait risquer de voir les pays qui avaient jusqu'ici échappé au contrôle de l'U.R.S.S. passer sous celui-ci. Or, à l'hiver 1946-1947, non seulement les communistes semblaient devoir remporter la guerre civile grecque, non seulement la Turquie éprouvait les pires difficultés à soutenir l'état de mobilisation permanente que les revendications soviétiques sur les Détroits lui imposaient, mais la crise économique et son corollaire, la misère, menaçaient de plonger dans le désespoir des pays comme la Grande-Bretagne et d'avoir, dans d'autres comme la France ou l'Italie où le Parti communiste jouissait d'une forte popularité, des conséquences d'une immense portée. Aussi, durant l'hiver et le printemps de 1947, les États-Unis adoptaient-ils la politique de l'« endiguement ». Le 12 mars, la « doctrine Truman » proclamait leur détermination à se subst [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages



Médias de l’article

OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Blocus de Berlin, 1948

Blocus de Berlin, 1948
Crédits : National Archives

vidéo

1945 à 1962. La décolonisation

1945 à 1962. La décolonisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Crise de Suez, 1956

Crise de Suez, 1956
Crédits : National Archives

vidéo

Afficher les 11 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)  » est également traité dans :

CRÉATION DE L'O.T.A.N.

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 198 mots
  •  • 1 média

La création, à Washington, de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (O.T.A.N.) est une conséquence du constat de la séparation de l'Europe par ce que le Britannique Winston Churchill avait nommé, en 1946, un « rideau de fer ». Dix États d'Europe de l'Ouest (Belgique, Danemark, France, Islande, Italie, Luxembou […] Lire la suite

VARSOVIE (PACTE DE)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Universalis
  •  • 5 953 mots
  •  • 6 médias

« Il y a aujourd'hui sur la terre deux grands peuples [...] les Russes et les Anglo-Américains [...] chacun d'eux semble appelé par un dessein secret de la Providence à tenir un jour dans ses mains les destinées de la moitié du monde. » Cette prophétie d'une singulière lucidité que prononça Alexis de Tocqueville dans le contexte de politique internationale de 1835 préfigurait la bipolarisation d […] Lire la suite

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « ... à une approche plus démagogique »  : […] La volonté hongroise d'entrer dans l'O.T.A.N. sans nuire aux intérêts des compatriotes installés par-delà les frontières a été mise à rude épreuve lors des guerres yougoslaves. En mars 1999, le conflit du Kosovo et l'intervention aérienne de l'O.T.A.N. ont amené la Hongrie, sitôt entrée dans l'Alliance atlantique, à occuper une place géostratégique de premier plan, elle qui, durant la guerre de B […] Lire la suite

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le retour à la démocratie »  : […] Le nouveau gouvernement est composé essentiellement de personnalités ayant appartenu aux formations politiques d'avant 1967. Il prend un certain nombre de mesures : abolition des institutions de la dictature et remise en vigueur provisoire de la Constitution de 1952, à l'exception des dispositions relatives à la monarchie, la question du régime devant être définitivement tranchée par référendum (a […] Lire la suite

MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE

  • Écrit par 
  • Maria BEZANOVSKA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Blaze KONESKI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 7 435 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Macédoine dans le conflit kosovar »  : […] La situation se détériore le 24 mars 1999, quand l'OTAN entre en guerre contre la Serbie et bombarde la région. Près de 300 000 Albanais kosovars se réfugient chez leurs « cousins » albano-macédoniens. Le pouvoir à Skopje s'inquiète de ce déséquilibre démographique entre les albanophones et les autres ethnies, d'autant que la police découvre d'importantes caches d'armes de l'UÇK en Macédoine même […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un occidentalisme déçu »  : […] L'Accord de partenariat et de coopération entre la Russie et l'Union européenne, signé en juin 1994, et l'entrée de la Russie au Conseil de l'Europe, en 1996, constituent certes des succès indéniables pour la diplomatie russe et une reconnaissance européenne des changements démocratiques engagés dans le pays. Mais ce sont les relations avec l'OTAN et les États-Unis qui focalisent l'attention en R […] Lire la suite

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une intégration euro-atlantique au prix fort  »  : […] Pour la Bulgarie, comme pour ses anciennes consœurs de l'ex-camp socialiste, l'entrée dans l'UE et dans l'OTAN constitue les deux facettes d'un même objectif de « normalisation occidentale et démocratique ». Inaugurée en mars 1993 avec la signature d'un accord d'association, sa coopération avec l'UE franchit un pas décisif lorsque, au Conseil européen d'Helsinki des 10-11 décembre 1999, cette der […] Lire la suite

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le retour d'Iliescu et l'entrée dans l'O.T.A.N. »  : […] Les élections de décembre 2000 opposent, au second tour, Ion Iliescu et un candidat, Corneliu Vadim Tudor (Parti de la Grande Roumanie), qui tient à la fois de l'extrême droite et de l'extrême gauche, en ce qu'il rappelle le « national-communisme » de l'époque de Ceauşecu dont il fut un chantre. Iliescu est élu, comme un moindre mal, par une majorité d'intellectuels, de démocrates de droite et de […] Lire la suite

WÖRNER MANFRED (1934-1994)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 991 mots

Le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (O.T.A.N.), Manfred Wörner, est décédé le 13 août 1994 des suites d'un cancer. Très éprouvé par plusieurs opérations, il n'en est pas moins resté présent au sein de son organisation, jusque dans les derniers jours de sa vie, lorsque se discutaient les conditions d'intervention des troupes de l'O.T.A.N. en Bosnie. Il avait sui […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La « grande initiative » diplomatique »  : […] Celle-ci domina l'année 1954, que les historiens de la R.D.A. appellent l'« année de la grande initiative ». Il s'agissait en fait de s'opposer au réarmement de l'Allemagne occidentale, prévu depuis 1952 par le projet de C.E.D. La conférence des quatre ministres des Affaires étrangères, à Berlin, du 21 janvier au 8 février 1954 , vit de nouveau s'opposer thèses soviétiques et thèses occidentales. […] Lire la suite

EUROPE - Histoire de l'idée européenne

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste DUROSELLE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 10 490 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une défense européenne incertaine »  : […] Simultanément, ces accords donnaient naissance à l'Union de l'Europe occidentale (U.E.O.), l'une des causes de l'échec de la C.E.D. ayant été l'absence de la Grande-Bretagne. On découvrit alors l'équation 5 + 2 = 6 + 1. Si l'on prenait les cinq du traité de Bruxelles de 1948 (France, Grande-Bretagne, Benelux) pour leur adjoindre l'Italie et la République fédérale allemande, cela revenait à ajouter […] Lire la suite

INTERNATIONALES ORGANISATIONS

  • Écrit par 
  • Patrick RAMBAUD
  •  • 11 230 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Organisations à compétences générales et organisations à compétences spéciales »  : […] Qu'elles soient universelles ou régionales, les organisations internationales disposent de compétences plus ou moins larges. Certaines ont pour mission de promouvoir une coopération de caractère très général, d'autres de gérer une activité déterminée (services publics internationaux). Entre les unes et les autres existe une gamme de solutions intermédiaires qui rend difficile toute systématisatio […] Lire la suite

LITUANIE

  • Écrit par 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS, 
  • D.A. SEALEY
  •  • 8 111 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'option euro-atlantique »  : […] L'affirmation européenne de la Lituanie au lendemain de la restauration de l'indépendance a été grandement facilitée par son passé étatique, sa taille et son poids démographique. La marche vers l'Union européenne, couronnée par l'adhésion du 1 er  mai 2004, s'y est dès lors déroulée de façon peut-être moins crispée qu'en Estonie ou en Lettonie, où la question de la survie de la nation était alors […] Lire la suite

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 631 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le coup d'État militaire du 12 septembre 1980 »  : […] Cette intervention ne constitua pas vraiment une surprise, dans la mesure où dès janvier 1980 les chefs militaires avaient mis les politiciens civils très sérieusement en garde. Devant l'incapacité de la classe politique de réagir efficacement aux périls qui menaçaient le pays, les militaires passèrent à l'action le 12 septembre 1980. La junte se constitua en un Conseil national de sécurité, comp […] Lire la suite

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La lente évolution des partis »  : […] La détente internationale qui suit la fin de la guerre de Corée et la mort de Staline ouvre pour les partis politiques italiens des marges de manœuvre interdites durant l'ère la plus aiguë de la guerre froide. Sociaux-démocrates et républicains retrouvent leur vocation de centre gauche. Ils exercent des pressions de plus en plus fortes sur la D.C. en vue de l'élargissement de la majorité et de la […] Lire la suite

MONTÉNÉGRO

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA, 
  • Renaud DORLHIAC
  •  • 5 218 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Monténégro indépendant »  : […] L’indépendance ayant été acquise grâce au soutien massif des minorités albanaise, bosniaque et croate (la communauté dominante slavo-orthodoxe a majoritairement voté contre lors du référendum), sa mise en œuvre rend nécessaire l’élaboration d’un nouveau consensus interne. Les autorités s’attellent sans tarder à cet objectif délicat, lequel anime aussi bien l’adoption de la nouvelle Constitution mo […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 66 médias

Dans le chapitre « Une politique étrangère volontaire et dynamique  »  : […] En matière de politique étrangère, les orientations dévoilées au début du mandat de Tony Blair par le titulaire du Foreign Office, Robin Cook, ne constituent pas un changement majeur par rapport à l'ère conservatrice : consolidation des liens avec le Commonwealth, maintien de la « relation spéciale » avec les États-Unis, politique de rayonnement international sur le plan diplomatique, commercial […] Lire la suite

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La tentation de faire cavalier seul »  : […] Pour Václav Klaus, Premier ministre de 1992 à 1997, à la tête d'une coalition de conservateurs, de libéraux et de chrétiens-démocrates, la République tchèque pouvait se permettre d'agir seule, une conviction qu'il traduisit immédiatement dans les faits en rompant unilatéralement l'union douanière avec la Slovaquie dès février 1993, et en prenant ses distances avec les pays voisins du groupe de Vi […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'Allemagne unie

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LE GLOANNEC
  •  • 7 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'affirmation de l'Allemagne sur la scène internationale »  : […] En termes de politique étrangère, le chancelier Kohl a su s'imposer sur la scène internationale, ce qui lui permet d'obtenir l'assentiment et le soutien du président américain George Bush et du dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev pour réunifier l'Allemagne au sein de l' O.T.A.N. et de l U.E. L'approbation pour ce projet n'allait pourtant pas de soi pour le pouvoir soviétique ; le chancelier Ko […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

13 février 2020 • Irak • Reprise par l’Alliance d’une partie des missions de la coalition internationale contre l’EI.

Les ministres de la Défense des pays membres de l’OTAN, réunis depuis la veille à Bruxelles, décident, avec l’accord du gouvernement irakien, le transfert à l’Alliance d’une partie des missions exercées en Irak par la coalition internationale contre l’organisation État islamique (EI) dirigée [...] Lire la suite

3-29 février 2020 • Syrie - Turquie • Escalade militaire dans la province d’Idlib.

réunion d’urgence de l’OTAN – qui se tient le lendemain. Les 28 et 29, alors que de nombreux pays et organisations occidentaux réagissent vivement au risque d’escalade militaire, les forces turques bombardent les forces syriennes en représailles des pertes subies.  [...] Lire la suite

3-4 décembre 2019 • Sommet de l’Alliance atlantique à Londres.

Les 3 et 4 se tient à Watford, près de Londres, le sommet des chefs d’État et de gouvernement des vingt-neuf pays membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), qui fête ses soixante-dix ans. Le président américain Donald Trump juge « très insultants » les propos du président [...] Lire la suite

7-21 novembre 2019 • France - Turquie • Remise en cause du rôle de l’OTAN par le président français Emmanuel Macron.

Le 7, dans un entretien publié par l’hebdomadaire britannique The Economist, le président français Emmanuel Macron dénonce la « mort cérébrale » de l’OTAN, évoquant le désengagement des États-Unis de la scène [...] Lire la suite

6-29 octobre 2019 • Syrie • Intervention turque dans le Nord-Est.

de sécurité qui pourra permettre le retour des réfugiés syriens » – au nombre de trois millions six cent mille en Turquie. L’OTAN, dont fait partie la Turquie, exprime ses réserves face à l’intervention que les pays occidentaux membres de la coalition internationale contre l’EI dénoncent. Le 10, Moscou [...] Lire la suite

12-16 juillet 2019 • Turquie • Livraison des systèmes de défense anti-aériens russes S-400.

Le 12, les premiers systèmes de défense anti-aériens S-400, commandés à la Russie en septembre 2017, sont livrés sur la base militaire de Mürted, proche d’Ankara. L’acquisition de matériels russes, incompatibles avec le système de défense aérienne de l’OTAN, met en cause la cohésion de l’Alliance [...] Lire la suite

19-20 mars 2019 • Kazakhstan • Démission du président Noursoultan Nazarbaïev.

du puissant Conseil de sécurité, ainsi que la direction du parti Nour Otan, au pouvoir, qu’il conserve, et son statut de « père de la nation » lui garantissent le maintien d’une forte influence sur les affaires du pays. Le 20, le Parlement adopte la proposition de Kassym-Jomart Tokaïev de rebaptiser [...] Lire la suite

25-29 novembre 2018 • Russie - Ukraine • Affrontement en mer Noire.

2019 est confirmée. Les 27 et 28, un tribunal de Simferopol inculpe les marins ukrainiens de franchissement illégal de frontière avec utilisation ou menace d’utilisation de la force, et ordonne leur placement en détention préventive pour deux mois. Le 29, Petro Porochenko demande le déploiement en mer d’Azov de navires de pays membres de l’OTAN. Le 26 décembre, Petro Porochenko annoncera la levée de la loi martiale.  [...] Lire la suite

25 octobre - 7 novembre 2018 • Vastes manœuvres militaires en Europe.

Du 25 au 7 novembre, l’OTAN organise en Norvège les plus importantes manœuvres militaires depuis la fin de la guerre froide. L’exercice « Trident Juncture », qui mobilise cinquante mille soldats, dix mille véhicules, deux cent cinquante aéronefs et soixante-cinq navires de trente et un pays – dont la Suède et la Finlande, non membres de l’OTAN –, est destiné à figurer la défense d’un État membre agressé.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

André FONTAINE, Pierre MELANDRI, Guillaume PARMENTIER, « O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/