SENSORIELS ORGANES

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 633 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Communication chimique »  : […] Chez les acariens, la première paire de pattes est fréquemment utilisée pour palper l'environnement à la manière des antennes des insectes. Cependant, chez Eatoniana plumipes , c'est la dernière paire de pattes qui joue ce rôle. Les poils sensoriels impliqués, nommés sensilles, perçoivent des odeurs (substances volatiles) ou des goûts. Ces émanations peuvent provenir de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acariens/#i_26754

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 161 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Organes sensoriels »  : […] Peut-être plus que tous les autres Vertébrés, les Amphibiens possèdent une grande variété d'organes sensoriels. La peau a conservé en général un caractère ichthyen, la ligne latérale , qui intervient dans les réflexes d'équilibration et de posture. Elle est également sensible, grâce à des récepteurs spécialisés, au stimulus d'origine mécanique, chimique, lumineuse, ainsi qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphibiens-batraciens/#i_26754

ANNÉLIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 7 458 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Appareils et fonctions »  : […] Le trait le plus frappant que présente une coupe transversale dans la région moyenne du corps d'une Sangsue est l'absence de cavité cœlomique. Présent chez la larve, le cœlome, au cours du développement, est envahi par un tissu conjonctif d'origine mésodermique, creusé de cavités contenant les organes génitaux, et un système compliqué de sinus. Ce tissu particulier est appelé tissu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annelides/#i_26754

ARACHNIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 3 667 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Caractères distinctifs des arachnides »  : […] Le corps des arachnides est constitué d’une série de segments, disposés les uns à côté des autres, qui illustre la métamérisation (parfois presque totalement disparue chez certains groupes comme les araignées ou les acariens). La zone céphalique n’est pas individualisée et le corps se divise en deux régions : à l’avant le céphalothorax, ou prosome, qui résulte de l’union de la tête et du thorax ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arachnides/#i_26754

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 363 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Caractères distinctifs des araignées »  : […] Le corps des araignées est divisé en deux parties distinctes (fig. 1 ) : à l'avant, le céphalothorax (fusion de la tête et du thorax) ou prosoma ; à l'arrière, l'abdomen ou opisthosoma. Ces deux régions sont reliées par un fin pédicule (caractère qui les distingue des autres arachnides). Le céphalothorax, qui est recouvert d'une cuticule rigide, porte six paires d'appendices articulés, qui sont r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araignees-araneides/#i_26754

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'oreille externe »  : […] L'oreille externe comprend le pavillon dont la partie centrale, la conque, donne accès au conduit auditif externe fermé par le tympan. Chez l'Homme, ce conduit a une longueur de 25 à 30 mm et un diamètre moyen de 7 mm. Du fait de sa géométrie et de la nature de ses parois l'oreille externe ne transmet pas également toutes les fréquences. L'ensemble de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_26754

CHARLES SHERRINGTON : CONCEPT D'INTÉGRATION NERVEUSE

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET, 
  • Yves LAPORTE
  •  • 303 mots

La parution en 1906 d'un important ouvrage de sir Charles Scott Sherrington fait date en neurophysiologie. Dans Integrative Action of the Nervous System , il interprète l'unification du comportement d'un organisme comme l'expression ultime d'un processus d'intégration nerveuse. Sous sa forme la plus élémentaire, celui-ci consiste, pour un neurone sur lequel convergent de mul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-sherrington-concept-d-integration-nerveuse/#i_26754

CRUSTACÉS

  • Écrit par 
  • Jacques FOREST
  •  • 7 669 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Système nerveux et organes des sens »  : […] Le système nerveux comprend une masse ganglionnaire supraœsophagienne, ou cerveau, qui innerve les appendices préoraux. Une masse ganglionnaire sous-œsophagienne, reliée à la précédente par des connectifs, innerve les pièces buccales et se prolonge par une chaîne nerveuse ventrale qui a conservé une disposition métamérique, avec une paire de ganglions plus ou moins fusionnés correspondant à chaqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crustaces/#i_26754

GÉRONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Claude BALIER, 
  • François BOURLIÈRE, 
  • Martine DRUENNE-FERRY, 
  • Paul PAILLAT, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 9 273 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sénescence physiologique »  : […] La mise au point de tests fonctionnels de vieillissement a permis de mesurer, avec beaucoup plus de précision que ne le faisaient les méthodes anatomiques, l'importance et la vitesse des processus de sénescence au niveau des principaux organes dont certains paraissent plus sensibles que d'autres aux effets de l'âge. C'est le cas, en particulier, de l'appareil locomoteur, de l'appareil respiratoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerontologie/#i_26754

GUSTATION

  • Écrit par 
  • Matty CHIVA
  •  • 4 811 mots
  •  • 3 médias

La gustation – ou, au sens restreint, le goût – est la fonction de l'un des trois systèmes de sensibilité chimique externe. Ce système sensoriel partage, en effet, avec l'appareil olfactif et les terminaisons de la sensibilité chimique commune la propriété de répondre à la stimulation par certaines molécules du milieu externe et d'en opérer, par des réponses différenciées, une analyse, en fonctio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustation/#i_26754

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 838 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Les organes des sens »  : […] Les Insectes sont recouverts d'une cuticule rigide qui les isole de l'environnement, et cela pose le problème de leur perception sensorielle, même tactile. La solution repose sur le développement de nombreuses modifications cuticulaires qui permettent la détection de stimuli externes. Ces organes sensoriels (sensilles) émergent de la cuticule sous forme de soies, courtes ou longues, ou sont inclu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectes/#i_26754

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Organes des sens »  : […] L' olfaction occupe une place privilégiée dans l'ensemble de la classe : son plus ou moins grand développement conduit à diviser les Mammifères en macrosmatiques , où l'odorat est très développé, microsmatiques , où il l'est moins, et anosmiques , où il a complètement disparu. Parmi les os turbinaux des fosses nasales, l'un d'entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_26754

NARVAL

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 1 709 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les différentes fonctions attribuées à la défense des narvals »  : […] Pour bien des auteurs, la défense du narval est une arme offensive. Aujourd’hui encore les documentaires qui racontent la vie de ces animaux montrent des scènes de robustes mâles se livrant, semble-t-il, à des duels au ras des vagues. Charles Darwin et Jules Verne se sont tous deux intéressés au rôle que pouvait jouer cette défense. Ils concluent qu’elle assure un avantage sélectif aux plus forts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narval/#i_26754

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

L'œil est l'organe de la vision (cf.  vision -Neurophysiologie) ; récepteur des phénomènes lumineux, l'œil les focalise pour projeter l'image sur la rétine qu'il renferme . Celle-ci, à son tour, analyse cette image, commence à la coder et, par l'intermédiaire du nerf optique puis des voies optiques intracrâniennes, adresse le message visuel au cerveau. L'importance physio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_26754

OLFACTION ou ODORAT

  • Écrit par 
  • André HOLLEY, 
  • Jacques LE MAGNEN
  •  • 3 993 mots
  •  • 2 médias

L'olfaction ou odorat est la fonction de l'un des organes sensoriels qui, dans la plupart des espèces animales et chez l'homme, opèrent une analyse chimiosensorielle de l'environnement . Depuis les bactéries et à travers toute la série animale, on observe des réponses sélectives à l'égard des agents chimiques du milieu externe et, par conséquent, l'existence d'une chimioréception. Dans l'échelle z […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olfaction-odorat/#i_26754

OREILLE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER, 
  • Michel NEVEU
  •  • 5 973 mots
  •  • 5 médias

L 'oreille a deux fonctions majeures qu'exercent deux parties anatomiques de l'oreille interne : le labyrinthe antérieur, ou cochléaire, qui sert à l' audition, et le labyrinthe postérieur, qui intervient dans l'équilibration. L' appareil cochléaire ou auditif est un sens toujours en éveil, même pendant le sommeil : il constitue alors le meilleur signal d'alarme contre un da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oreille-humaine/#i_26754

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 059 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le tissu électrogène »  : […] L'élément fondamental du « tissu électrogène » est une structure syncitiale aplatie, l' électroplaque , dérivée de la fibre musculaire. Les électroplaques sont groupées suivant un montage en série pour former des prismes eux-mêmes montés en parallèles . Le nombre d'électroplaques est considérable. Ainsi, chacun des deux organes électriques d' Electrophorus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poissons/#i_26754

PROTHÈSES

  • Écrit par 
  • Pierre RABISCHONG
  •  • 4 293 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] De nombreuses classifications des organes artificiels ont été proposées, tenant compte de la fonction à remplacer, du mode de fonctionnement ou de la localisation à l'extérieur ou à l'intérieur du corps. On peut également reprendre le regroupement correspondant aux quatre sous-programmes de la machine humaine pour établir ce catalogue. Les prothèses de communication concerne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protheses/#i_26754

ROBOTS

  • Écrit par 
  • Philippe COIFFET
  •  • 14 020 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Réalité virtuelle »  : […] Le principe de la technique dite de réalité virtuelle s'appuie sur la simulation interactive de scènes. Ce sont, là encore, les progrès en matière d'informatique qui ont permis son émergence après 1990, sa maîtrise n'étant pas encore totale aujourd'hui. Si le principe de la simulation informatique d'une scène ou d'un processus et de sa visualisation pour un utilisateur est relativement ancien, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robots/#i_26754

SENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 8 919 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le phénomène de recrutement »  : […] Fréquemment, la fibre afférente qui conduit le message sensoriel vers le système nerveux central concerne plusieurs transducteurs, les ramifications multiples de cette fibre pouvant soit constituer chacune un transducteur (cas des terminaisons tactiles), soit faire synapse chacune avec une cellule réceptrice. Si l'on admet que les probabilités d'excitation sont réparties à l'intérieur de la popul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sensibilite/#i_26754

TAXIES

  • Écrit par 
  • Gaston RICHARD
  •  • 5 868 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les organes sensoriels et l'intégration nerveuse »  : […] Pour répondre de façon orientée aux stimuli en provenance de l'environnement, l'animal doit posséder des mécanismes recevant et codant les informations du milieu extérieur, des mécanismes permettant de modifier sa position spatiale dans l'environnement et des mécanismes assurant la liaison entre les deux premiers. Les mécanismes récepteurs d'information ne peuvent être analysés ici dans leur fonct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxies/#i_26754

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

L'article sur l' œil humain donne des détails sur l'anatomie de cet organe ; on pourra se reporter aussi à optique  - Images optiques , où se trouvent définis divers vocables (foyers, points principaux, longueurs focales, puissance, dioptrie, astigmatisme, aberrations) employés dans le présent article. On compare parfois, assez grossièrement, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_26754

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 924 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « De la photoréception à la vision »  : […] En biologie, le terme de photorécepteur est parfois utilisé pour désigner tout dispositif susceptible de capter l'énergie lumineuse ; en ce sens, les chloroplastes des végétaux ou les chromatophores des bactéries sont des photorécepteurs. Dans une acception plus restreinte, on désigne comme photoréceptrices les structures dont la fonction est de détecter les variations d'éclairement du milieu. Nou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_26754

VISION - Vision et évolution animale

  • Écrit par 
  • Stéphane HERGUETA
  •  • 5 757 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les organes de perception visuelle »  : […] La perception visuelle repose sur la spécialisation de certaines cellules qui, situées à la surface du corps, sont capables de réagir aux changements de l'intensité de la lumière. Ces cellules photosensibles constituent des capteurs visuels ou photorécepteurs. La réaction de ces photorécepteurs aux changements de la lumière se fait par l'intermédiaire d'une molécule chimique (par exemple, la rhodo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-vision-et-evolution-animale/#i_26754


Affichage 

Bourgeon du goût

dessin

Coupe schématique dans un bourgeon du goût 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Différents types de sensilles

dessin

Différents types de sensilles à partir d'une base cellulaire identique (d'après : Steinbrecht, 1992, modifié) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sens : goût

vidéo

Perception des saveurs Récepteurs sensoriels du corps humainLe goût est le sens qui permet la perception des saveursLes substances introduites dans la bouche stimulent des récepteurs sensoriels disposés sur les papilles gustatives de la langue ainsi que sur la paroi postérieure du pharynxCes... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Sens : odorat

vidéo

Perception olfactive humaine Description et physiologieL'olfaction est le sens grâce auquel se perçoivent les odeurs Quoique secondaire par rapport aux fonctions humaines vitales, il est essentiel dans les relations que l'homme établit avec son milieuPar inspiration, les particules volatiles... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Sens : ouïe

vidéo

Perception des sons Description et physiologie de l'ouïe humaineLes oreilles assurent l'audition et l'équilibre Situées de part et d'autre de la tête, elles ont une partie visible, tandis que l'essentiel de leurs organes est protégé par les os crâniensLes ondes sonores pénètrent dans le... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Sens : vue

vidéo

Perception visuelle humaine Description et physiologieLes yeux sont les organes de la vision, le sens qui apporte le plus d'informations sur le monde extérieur, par le jeu des perceptions de la lumière, des couleurs et des formesLorsqu'un objet est regardé, la lumière qu'il réfléchit... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Statorhabde

dessin

Deux types d'Hydroméduses 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système sensoriel latéral

dessin

Le système sensoriel latéral 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Voies gustatives

dessin

Les voies gustatives 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bourgeon du goût
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Différents types de sensilles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sens : goût
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Sens : odorat
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Sens : ouïe
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Sens : vue
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Statorhabde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système sensoriel latéral
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Voies gustatives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin