Orfeo ed Euridice, GLUCK (Christoph Willibald von)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre - Opera seria «réformé»

Avec Orfeo, Gluck rompt avec les conventions de l'opera seria classique, trop structuré avec ses 20 ou 30 scènes, où le compositeur s'efface derrière les caprices de l'interprète, où l'action repose sur les récitatifs, où les émotions sont confiées aux airs et dont les livrets sont d'une rare complexité avec leurs nombreuses intrigues secondaires. Gluck introduit la continuité dramatique, construit de longues scènes élaborées en fonction de la psychologie des personnages et opère une synthèse entre l'opéra italien et l'opéra français.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Orfeo ed Euridice, GLUCK (Christoph Willibald von) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo-ed-euridice-gluck-christoph-willibald-von/