B.B.C. ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondé à Londres en 1930 pour donner des concerts diffusés en direct sur l'antenne de la B.B.C., l'Orchestre symphonique de la B.B.C. (B.B.C. Symphony Orchestra) voit son profil d'activité se diversifier avec l'essor du disque, et il commence à donner régulièrement des concerts publics après la Seconde Guerre mondiale.

Son principe de fonctionnement est devenu comparable à celui des autres grands orchestres londoniens (Orchestre philharmonique de Londres, Orchestre symphonique de Londres, Royal Philharmonic Orchestra, The Philharmonia). Mais, grâce à son financement public, il n'est pas tributaire, comme ses homologues, d'un autofinancement important, ce qui lui permet de consacrer une certaine part de ses programmes à la musique contemporaine et à des œuvres moins souvent jouées.

Pendant plus de trente ans, il a été dirigé par des chefs britanniques : Adrian Boult (1930-1950), Malcolm Sargent (1950-1957) et Rudolf Schwarz (1957-1963). L'arrivée d'Antal Dorati (1963-1967) correspond au début d'une nouvelle période : ce bâtisseur d'orchestres parvient à hisser l'ensemble à un niveau international ; il lutte contre la routine et les exécutions préparées à la hâte et laisse à son successeur, Colin Davis (1967-1971), une formation capable de s'adapter à tous les répertoires. L'orchestre assure déjà depuis plusieurs années l'essentiel des Promenade Concerts, au Royal Albert Hall, véritable marathon festival que seul peut assumer un orchestre doté d'une telle souplesse et d'une telle efficacité. La direction de Pierre Boulez (1971-1975) est marquée par une assimilation totale du répertoire du xxe siècle. Rudolf Kempe meurt un an après avoir pris ses fonctions (1975-1976). Ses successeurs sont Guennadi Rojdestvenski (1978-1981), [...]

Antal Dorati

Antal Dorati

Photographie

Le compositeur et chef d'orchestre américain d'origine hongroise Antal Dorati (1906-1988) dirige l'Orchestre symphonique de la B.B.C. le 25 septembre 1962. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « B.B.C. ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-symphonique-de-la-b-b-c/