ORBITE, mécanique spatiale

ACCÉLÉROMÈTRES SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Raphaël F. GARCIA, 
  • Pierre TOUBOUL
  •  • 4 870 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La mission Goce »  : […] Goce est l'acronyme de Gravity field and steady-state Ocean Circulation Explorer, que l'on pourrait traduire par « Explorateur du champ de gravité et de la circulation océanique ». Ce satellite , d'une masse de 1 050 kilogrammes au lancement, est remarquable à bien des égards. Sa forme, tout d'abord, est presque aérodynamique : sa longueur, supérieure à 5 mètres, semble disproportionnée par rappor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accelerometres-spatiaux/#i_50891

CASSINI-HUYGENS (MISSION)

  • Écrit par 
  • Athéna COUSTENIS
  •  • 4 170 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le vaisseau spatial et sa charge utile »  : […] L’orbiteur Cassini, avec à son bord la sonde Huygens, est le plus massif et le plus complexe des vaisseaux spatiaux construits à ce jour. Lors de son lancement, Cassini avait une masse totale de 5 712 kilogrammes (dont 2 950 de carburant) et Huygens pesait 348 kilogrammes. Cassini mesurait 6,7 mètres de hauteur et 4 mètres de largeur. La complexité de l'engin spatial est justifiée par le programm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassini-huygens-mission/#i_50891

GALILEO, système européen de navigation par satellite

  • Écrit par 
  • Bernard BONHOURE, 
  • Jonathan CHENAL
  •  • 3 067 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Description du système Galileo »  : […] Le projet Galileo est composé de plusieurs parties appelées « segments », comme le segment spatial, les segments de contrôle et de mission au sol, etc. Le segment spatial réunit les satellites. Chaque satellite embarque quatre horloges atomiques extrêmement stables : deux masers à hydrogène (elles ne dérivent que de 0,45 nanoseconde par tranche de douze heures) et deux horloges au rubidium (elles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galileo-systeme-europeen-de-navigation-par-satellite/#i_50891

GÉODÉSIE

  • Écrit par 
  • Anny CAZENAVE, 
  • Pascal WILLIS
  •  • 7 311 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mesures des déformations des trajectoires des satellites artificiels »  : […] Le satellite sur orbite autour de la Terre est soumis à diverses forces, dont l'attraction gravitationnelle de notre planète. Il subit aussi l'attraction de la Lune, du Soleil et des autres planètes. Il est soumis au freinage aérodynamique de l'atmosphère et à la pression de radiation du Soleil, qu'elle en provienne directement ou qu'elle soit rediffusée par la Terre, pour ne citer que les forces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodesie/#i_50891

GRAVIMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 6 112 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'interprétation des trajectoires observées »  : […] L'étude des satellites artificiels proches de la Terre a conduit à reposer le problème de l'étude du champ de gravité de la Terre en des termes nouveaux. Leur mouvement est profondément influencé par le fait que la Terre n'est pas une sphère homogène ; les éléments caractéristiques de l'orbite keplérienne (plan de l'orbite, direction et grandeur du grand axe, excentricité) se modifient constammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravimetrie/#i_50891

LANCEMENT DE SPOUTNIK-1

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 290 mots
  •  • 1 média

Le 4 octobre 1957, le premier satellite artificiel de la Terre, Spoutnik-1, est lancé par l'U.R.S.S. Depuis 1955, la compétition pour la conquête de l'espace était engagée entre les États-Unis et l'Union soviétique. Contre toute attente chez les Occidentaux, les Soviétiques seront les premiers à disposer d'une fusée suffisamment puissante pour lancer un satellite. Celle-ci est issue du missile bal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancement-de-spoutnik-1/#i_50891

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 406 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Des débuts mouvementés »  : […] Plusieurs étapes ont marqué le début de la mission Mars Global Surveyor, placée avec succès, le 11 septembre 1997, sur une orbite martienne très elliptique (apogée : 54 000 km, périgée : 262 km). Le 17 septembre 1997 marque le début de la phase dite de circularisation, délicate manœuvre destinée à rendre l'orbite moins elliptique et plus circulaire, le but étant d'atteindre une altitude constante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-planete/#i_50891

MÉCANIQUE SPATIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CARROU
  •  • 6 668 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'extrapolation d'orbite »  : […] Par extrapolation d'orbite, on entend la connaissance au cours du temps de l'évolution des paramètres d'orbite en fonction des perturbations qui agissent sur les satellites. Plusieurs méthodes sont utilisées. Les méthodes analytiques permettent de représenter et d'interpréter chaque cause des perturbations, de connaître directement, suivant  t , paramètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-spatiale/#i_50891

PREMIER CHINOIS DANS L'ESPACE

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 281 mots

Après l'U.R.S.S. en 1961 et les États-Unis en 1962, la Chine est devenue, le 15 octobre 2003, la troisième nation à réaliser un vol habité par ses propres moyens. À 9 heures locales (1 heure G.M.T.), le vaisseau spatial Shenzhou-5 (« Vaisseau des esprits ») décolle de la base de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine, avec un lanceur Longue-Marche-2 F ; à son bord, le lieutenant-colonel Yang Liwe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-chinois-dans-l-espace/#i_50891

PREMIER HOMME DANS L'ESPACE

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 291 mots
  •  • 2 médias

De 1957 à 1965, l'U.R.S.S. devancera ses adversaires américains en accomplissant la plupart des grandes premières spatiales : après le premier satellite artificiel (Spoutnik-1, 4 octobre 1957), le premier animal dans l'espace (la chienne Laïka à bord de Spoutnik-2, 3 novembre 1957), les premières sondes lunaires (Luna-1 à 3 en 1959), un nouvel exploit va être accompli, celui de l'envoi du premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-homme-dans-l-espace/#i_50891

STATIONS ORBITALES

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 8 616 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le projet »  : […] La station spatiale internationale, dont la responsabilité industrielle est confiée par la N.A.S.A. au Boeing Space and Communications Group, se présente alors sous la forme d'un ensemble modulaire qui dépasse par la taille les stations soviétiques : avec une « envergure » de 108 mètres, une « longueur » de 74 mètres, et une « hauteur » de 40 mètres, elle est quatre fois plus grande que Mir. Sa ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stations-orbitales/#i_50891


Affichage 

Paramètres orbitaux képlériens

dessin

Les paramètres orbitaux képlériens L'espace est rapporté à trois axes de coordonnées rectangulaires d'origine C : Cx, Cy, Cz (à gauche) Le choix de ces axes est lié à l'étude entreprise : le plan fondamental (Cx, Cy) est celui de l'écliptique si l'on étudie le mouvement d'une planète... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paramètres orbitaux képlériens
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin