ORBITALES MOLÉCULAIRES

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 677 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Formule générale, structure et isomérie »  : […] De formule générale C n H 2 n , l'alcène contient deux hydrogènes de moins que l'alcane de même chaîne. Cela résulte de la présence, dans son enchaînement carboné, de deux atomes de carbone adjacents, hybrides sp 2 , tricoordinés et qui échangent entre eux deux liaisons. Aux isoméries de structure qu'ils ont en commun avec les alcanes, les alcènes présentent deux autres modes d'isomérie : l'isom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcenes-olefines/#i_27484

ALCYNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 321 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure électronique de la liaison acétylénique »  : […] La liaison acétylénique résulte du recouvrement longitudinal des orbitales hybrides sp des deux atomes de carbone, formant une orbitale moléculaire liante de symétrie σ, et du recouvrement latéral des deux couples d'orbitales p y et p z formant deux orbitales moléculaires liantes de symétrie π y et π z . Cet ensemble de trois orbitales moléculaires (σ, π y , π z ) présente une symétrie cylind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcynes/#i_27484

CHIMIE - La chimie aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 10 832 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Chimie quantique »  : […] Les formules de structure qu'écrivent les chimistes dérivent d'une aporie, la localisation des électrons, par paires, entre les atomes. Tout électron est au contraire délocalisé sur l'ensemble d'une molécule. La chimie quantique a comme objectif de déterminer cette distribution électronique, de définir la géométrie nucléaire qui minimise l'énergie électronique totale. Par exemple, le choix de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-chimie-aujourd-hui/#i_27484

CHIMIE THÉORIQUE

  • Écrit par 
  • Lionel SALEM, 
  • François VOLATRON
  •  • 4 284 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le paramagnétisme de la molécule d'oxygène »  : […] En très grande majorité, les molécules sont neutres au point de vue magnétique. Placées dans un champ magnétique externe, elles développent seulement un petit moment magnétique induit qui s'oppose à la direction du champ. Cependant, certaines molécules se comportent comme de véritables petits aimants : elles possèdent un moment magnétique permanent. C'est le cas de la molécule d'oxygène O 2  : un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-theorique/#i_27484

COORDINATION (chimie) - Composés de coordination

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Jean-Pierre SCHARFF
  •  • 5 019 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Théorie du champ de coordinats »  : […] La notion d' orbitales moléculaires permet l'approche la plus complète et la plus rationnelle de la liaison de coordination. En effet, la théorie du champ cristallin est fondée sur l'hypothèse peu réaliste de coordinats assimilés à des charges ponctuelles alors que leurs orbitales se recouvrent avec celles de l'ion métallique. Les orbitales moléculaires peuvent être obtenues suivant différents mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coordination-chimie-composes-de-coordination/#i_27484

DYNAMIQUE MOLÉCULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean RIESS
  •  • 5 165 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Libre rotation autour d'une liaison »  : […] L'un des premiers types de mouvements intramoléculaires qui ait été reconnu est la libre rotation du carbone dans une molécule organique. Elle se produit lorsque deux groupes ne sont liés que par une liaison simple entre deux atomes, et que ces groupes peuvent tourner l'un par rapport à l'autre autour de cette liaison . En réalité, cette rotation n'est pas tout à fait libre, mais est freinée cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-moleculaire/#i_27484

HOFFMANN ROALD (1937- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 323 mots

Chimiste américain d'origine polonaise né le 18 juillet 1937 à Złoczów (Pologne). Rescapé des massacres antisémites nazis, Roald Hoffmann peut, avec sa mère, quitter la Pologne en 1946 ; il arrive finalement aux États-Unis en 1949. Il effectue ses études supérieures à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts), où il obtient, en 1962, un doctorat préparé sous la direction de William Nunn Lips […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roald-hoffmann/#i_27484

LIAISONS CHIMIQUES - Liaison et classification

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 8 330 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Méthode des orbitales moléculaires »  : […] La méthode des orbitales moléculaires pose a priori pour fonction d'onde totale un déterminant de Slater construit sur des fonctions d'espace ϕ monoélectroniques. Au voisinage de chaque noyau, le champ agissant sur un électron dans une molécule est pratiquement le même que dans l'atome correspondant isolé, si bien que, localement, les diverses orbitales atomiques constituent des solutions appr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liaisons-chimiques-liaison-et-classification/#i_27484

MÉTAUX - Métaux de transition

  • Écrit par 
  • André CASALOT
  •  • 2 160 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés atomiques »  : […] Les éléments de transition se caractérisent par une participation des orbitales  d à la liaison chimique. Cette définition englobe donc tous les atomes et les ions qui possèdent une sous-couche  d incomplète : 3 d du scandium au cuivre, 4 d de l'yttrium à l'argent et 5 d du lanthane à l'or. Le remplissage progressif des sous-couches 4 f et 5 f conduit aux séries des « éléments de transitio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-metaux-de-transition/#i_27484

MULLIKEN ROBERT SANDERSON (1896-1986)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 334 mots

Chimiste américain né à Newburyport (Massachusetts) et décédé à Arlington (Virginie). Robert Sanderson Mulliken commence ses études de chimie en 1913 au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) et les poursuit à l'université de Chicago où il obtient son doctorat en 1921. De 1923 à 1925, il est chercheur au sein du Conseil national de la recherche à l'université de Chicago, puis à celle de H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-sanderson-mulliken/#i_27484

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Structure de la molécule d'oxygène »  : […] Si la configuration 1 s 2  2 s 2  2 p 4 est la plus stable qui soit pour les huit électrons de l'oxygène atomique, la structure électronique du dioxygène n'a été définie qu'en 1931 par Linus Pauling. En effet, la répartition des électrons doit tenir compte de l'énergie de dissociation (491,15 kJ/mole), de la distance interatomique (0,1207 nm), de la forte réactivité chimique et surtout du param […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_27484

POPLE JOHN ANTHONY (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 940 mots

Le théoricien britannique John Anthony Pople fut un des pionniers de la chimie quantique. Après des études à l'université de Cambridge, il a développé des modèles mathématiques dans le but de calculer les fonctions d'onde quantiques des molécules. Malgré le prix Nobel de chimie qu'il reçut tardivement en 1998, Pople s'est toujours plutôt considéré comme un mathématicien. Né le 31 octobre 1925 à Bu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-anthony-pople/#i_27484

STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie et liaison chimique

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 2 056 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Localisation des paires d'électrons »  : […] Pour étudier la localisation des paires d'électrons dans les molécules, on se placera dans le cadre de la méthode des orbitales moléculaires . Dans cette dernière, les électrons sont associés par paires, de spins antiparallèles, sur des niveaux moléculaires décrits par des fonctions d'onde, appelées orbitales moléculaires . Pour ces fonctions, on utilise des combinaisons linéaires orthonormées de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereochimie-stereochimie-et-liaison-chimique/#i_27484


Affichage 

Benzène

dessin

Le benzène 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chimie théorique

dessin

Fondée sur les travaux de nombreux scientifiques parmi lesquels de Broglie, Schrödinger ou encore Pauling, la chimie théorique est née en 1930 Depuis 1960, elle s'épanouit, en raison des capacités croissantes des ordinateurs Devenue une discipline à part entière, son champ d'application... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Composés aromatiques

dessin

Composés aromatiquesAromaticité et règle de Hückel : orbitales moléculaires 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Niveaux d'énergie d'orbitales moléculaires pour un complexe octaédrique

dessin

Diagramme qualitatif des niveaux d'énergie des orbitales moléculaires pour un complexe octaédrique formé entre un ion de la première série de transition et six coordinats ne présentant pas d'orbitale ? 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Benzène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chimie théorique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Composés aromatiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Niveaux d'énergie d'orbitales moléculaires pour un complexe octaédrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin