OPHTALMOLOGIE

AUTO-IMMUNITAIRES MALADIES ou AUTO-IMMUNES MALADIES

  • Écrit par 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 2 600 mots

Dans le chapitre « Les M.A.I. de type I »  : […] Les plus représentatives des maladies de ce type sont endocriniennes, neuro (ou para-) neurologiques ou autres. Les atteintes endocriniennes peuvent toucher la thyroïde comportant atrophie ou hypertrophie (goitre) de l'organe et hyperfonctionnement avec hyperthyroxinémie (maladie de Basedow ou de Graves : parfois vraie thyrotoxicose avec exophtalmie, tachycardie, nervosité, perte de poids) ou hyp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-auto-immunitaires/#i_59666

COLLYRES

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 139 mots

Préparations pharmaceutiques liquides qu'on instille dans le cul-de-sac conjonctival et qui sont destinées au traitement des affections des yeux. Le support est en principe constitué par un soluté minéral isotonique aux larmes. Additionné d'antiseptiques faibles (acide borique), ce liquide peut être utilisé couramment pour nettoyer les culs-de-sac conjonctivaux et les voies lacrymales, à des fins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collyres/#i_59666

DALTONISME

  • Écrit par 
  • Philippe LANTHONY
  •  • 1 590 mots
  •  • 2 médias

Le terme « daltonisme » désigne, dans le langage courant, une déficience de la vision des couleurs, ou dyschromatopsie. Le daltonisme est ainsi nommé en hommage au célèbre chimiste anglais John Dalton (1766-1844) qui le décrivit en 1794 en analysant sa propre vision colorée. Le daltonisme est congénital, existant dès la naissance et n'évoluant pas au cours de la vie. Il est aussi héréditaire, se t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daltonisme/#i_59666

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Médecine et chirurgie »  : […] Médecins et chirurgiens disposent de nombreux types de lasers dans leur arsenal thérapeutique. La très grande variété des lasers permet un choix de longueur d'onde et de mode d'irradiation parfaitement adaptés à la pathologie à traiter. Schématiquement, les lasers continus induisent préférentiellement des effets thermiques et photochimiques, tandis que les lasers impulsionnels sont préférés po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_59666

LENTILLES DE CONTACT ou LENTILLES CORNÉENNES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 367 mots

Les lentilles de contact sont de fines lentilles artificielles portées à la surface de l'œil pour corriger des défauts de réfraction oculaire qui rendent la vision défectueuse. Les premières d'entre elles furent fabriquées en verre par Adolf Fick en 1887 afin de traiter un astigmatisme. Elles n'étaient pas confortables et ne pouvaient être portées longtemps. Jusqu'à la mise au point d'instruments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lentilles-de-contact-lentilles-corneennes/#i_59666

MALFORMATIONS CONGÉNITALES

  • Écrit par 
  • Jean de GROUCHY
  •  • 2 934 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Malformations des yeux »  : […] Elles comptent parmi les plus fréquentes. L' anophtalmie - microphtalmie s'accompagne souvent d'une encéphalopathie. Sa fréquence est de l'ordre de 2 p. 10 000. Elle fait partie du syndrome de la trisomie 13. La cataracte congénitale est un des principaux accidents de l'infection par le virus de la rubéole. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malformations-congenitales/#i_59666

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Pathologie »  : […] On classera les maladies de l'œil selon le lieu qu'elles atteignent : paupières, appareil lacrymal, conjonctive, cornée, sclère, uvée, rétine, cristallin, vitré, humeur aqueuse, orbite, voies optiques, musculature extrinsèque. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_59666

OPTIQUE ADAPTATIVE

  • Écrit par 
  • Daniel ROUAN
  •  • 3 721 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les recherches en ophtalmologie »  : […] L'humeur vitrée de l'œil constitue un milieu suffisamment hétérogène et dynamique (ne serait-ce que par les mouvements réflexes dont il est le siège) pour que la focalisation d'un faisceau lumineux ne puisse se faire de façon parfaite. Il serait pourtant important de pouvoir réaliser une telle concentration de la lumière, que ce soit à des fins thérapeutiques en chirurgie ou à des fins de recherch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-adaptative/#i_59666

PATZ ARNALL (1920-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 324 mots

Ophthalmologiste américain né de parents juifs lituaniens, Arnall Patz découvrit dans les années 1950 que la cause principale de la cécité chez les prématurés était l'hyperoxygénation des couveuses. Il fut ensuite l'un des premiers à utiliser le laser à argon pour soigner la rétinopathie diabétique et d'autres pathologies oculaires caractérisées par une vasodilatation menant à une augmentation du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnall-patz/#i_59666

RÉTINE RÉPARATION DE LA

  • Écrit par 
  • José-Alain SAHEL
  •  • 764 mots

Parallèlement au développement de greffes de neurones, dans le cadre de la maladie de Parkinson ou d'autres maladies neurodégénératives, les greffes de cellules rétiniennes ont fait l'objet de multiples recherches expérimentales depuis le milieu des années 1980. L'œil, et en particulier l'espace situé sous la rétine, bénéficie d'un « privilège immunologique », c'est-à-dire que les phénomènes de re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reparation-de-la-retine/#i_59666

TÉLÉMÉDECINE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 015 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Téléradiologie, télédialyse, télérythmologie : les secteurs les plus avancés »  : […] Certains actes de télémédecine sont devenus courants. Ce sont ceux qui utilisent des images (radiologie par exemple et communication visuelle et orale entre personnes) ou des signaux faciles à acquérir (cardiologie, constantes biologiques). C’est le cas de la télédialyse , qui permet à des malades présentant une insuffisance rénale de bénéficier d’une hémodialyse dans un établissement de santé l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telemedecine/#i_59666

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Organes des sens »  : […] La situation superficielle du vestibule des fosses nasales ou nez rend compte de la fréquence des traumatismes, la fracture des os nasaux en particulier. Véritable labyrinthe de cavités pneumatiques souvent mal drainées, revêtues d'une muqueuse sécrétante hypervascularisée, directement exposée aux agressions extérieures, la fosse nasale est le siège de prédilection de mala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-et-cou/#i_59666

TRACHOME

  • Écrit par 
  • Jean LEVADITI, 
  • Armand TIBI
  •  • 1 138 mots

Le trachome est une conjonctivite folliculaire endémique humaine à évolution aiguë, puis chronique, causée par Chlamydia trachomatis , et pouvant même aboutir à la cécité. Maladie contagieuse, très fréquente dans les régions chaudes du globe et connue depuis l'Antiquité en Chine, en Égypte et en Grèce, elle reste l'infection oculaire la plus répandue dans le monde et sévit p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trachome/#i_59666

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Incidences pathologiques »  : […] Au-delà de soixante-dix ans, rares sont les sujets en parfaite santé, ne présentant aucun handicap physique ou psychique. Différentes maladies chroniques plus ou moins invalidantes se manifestent. L'avancement en âge étant la source d'altérations cytologiques et métaboliques qui rendent l'organisme plus vulnérable, de nouvelles maladies qu'on peut qualifier d'opportunistes, par exemple infectieus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_59666

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Optométrie et lunetterie »  : […] On améliore la vision à l'aide de verres, dits correcteurs, qui sont en fait des compensateurs de l'excès Δ P (positif ou négatif) de la puissance oculaire P . Pour pallier la myopie, l'hypermétropie et la presbytie, ces verres sont en général à faces sphériques. Quand deux lentilles minces de même axe sont au contact, leurs puiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_59666


Affichage 

Album d'Ishihara

photographie

Les couleurs du chiffre et du fond sont confondues par le daltonien, qui ne peut lire le chiffre Vu à travers un filtre rouge, le chiffre devient foncé sur le fond clair et le sujet peut le lire Ayant été réalisée selon une technique différente de l'original, la planche ici présentée n'est... 

Crédits : D.R.

Afficher

Contraste : sensibilité de l'œil

graphique

Courbe de sensibilité au contraste de l'œil pour différentes luminances (d'après Van Meeteren et Vos) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Correction de la presbytie

diaporama

Correction de la presbytie ; le proximum P, trop éloigné, est amené en P1 (a) ; le remotum R (à l'infini pour un emmétrope est amené en R1 (b) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Diamètres pupillaires

graphique

Variations du diamètre pupillaire ω pour l'œil moyen, en fonction de la luminance L du champ observé, un seul œil ouvert (a) ; les deux yeux ouverts (b) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Échelle optométrique

dessin

Exemple d'échelle optométrique (Lissac) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Électrorétinogramme

graphique

Schéma de l'ERG en lumière rouge orangé d'un œil adapté à l'obscurité depuis environ 12 minutes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Kératoplasties

dessin

Les deux types essentiels de greffe de cornée (kératoplastie) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Micro-robot médical Octomag

photographie

Ce prototype de micro-robot, de forme ovoïde et de très petite dimension (0, 95 × 0,45 mm), a été développé pour agir au niveau de la rétine Il est introduit dans l'œil sans vitrectomie (technique chirurgicale qui consiste à retirer la substance transparente et gélatineuse ou corps... 

Crédits : Institute of Robotics and Intelligent Systems, ETH Zurich

Afficher

Non-accommodation : œil emmétrope

diaporama

Un œil emmétrope n'accommodant pas : on ne voit pas nettement un point rapproché (a) ; l'accommodation (b) ramène A' sur la rétine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Non-accommodation : œil hypermétrope

diaporama

Œil hypermétrope n'accommodant pas ; l'image d'un point à l'infini se forme en arrière de la rétine (a) ; le remotum est virtuel (b) ; la vision à l'infini est corrigée par une lentille convergente (c) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Non-accommodation : œil myope

diaporama

Œil myope n'accommodant pas ; l'image d'un point à l'infini se forme en avant de la rétine (a) ; la remotum R est à distance finie (b) ; la vision à l'infini est corrigée par une lentille divergente (c) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Album d'Ishihara
Crédits : D.R.

photographie

Contraste : sensibilité de l'œil
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Correction de la presbytie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Diamètres pupillaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Échelle optométrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Électrorétinogramme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Kératoplasties
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Micro-robot médical Octomag
Crédits : Institute of Robotics and Intelligent Systems, ETH Zurich

photographie

Non-accommodation : œil emmétrope
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Non-accommodation : œil hypermétrope
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Non-accommodation : œil myope
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama