HEAVISIDE OLIVER (1850-1925)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien et physicien britannique. Né le 18 mai 1850 à Camden Town, près de Londres (Grande-Bretagne), Oliver Heaviside quitte l'école à l'âge de seize ans pour devenir télégraphiste après un séjour au Danemark. De retour en Angleterre en 1871, employé par la Great Northern Telegraph Company à Newcastle-upon-Tyne, il étudie l'électricité et publie des résultats originaux dès 1872. Fasciné par le traité d'électricité et de magnétisme de Maxwell, il abandonne sa profession et se consacre à la recherche. Il réécrit les vingt équations de Maxwell reliant vingt variables sous la forme, communément enseignée depuis lors, de quatre équations reliant deux quantités fondamentales. Il introduit, entre 1880 et 1887, un calcul en termes d'opérateurs qui transforme une équation différentielle en équation algébrique (par exemple en remplaçant l'opérateur différentiel d/dx par une variable p). Bien que couronnée de succès impressionnants, cette méthode nouvelle fut le sujet de nombreuses controverses. Heaviside se souciait d'ailleurs fort peu de démontrer avec rigueur sa cohérence. En 1887, il détermine les conditions nécessaires à la transmission sans distorsion d'un signal électromagnétique et propose l'emploi de bobines le long d'une ligne téléphonique pour accroître l'induction, idée reprise par Michael Pupin (1858-1935) de l'université Columbia de New York et brevetée en 1904. En 1902, Heaviside prédit l'existence d'une couche conductrice dans l'atmosphère terrestre qui pourrait permettre aux signaux radio de se propager en suivant la courbure terrestre ; découverte en 1923, elle porte désormais son nom. Affecté d'une mauvaise ouïe dès son enfance, ermite amer souffrant d'un violent complexe de persécution, Heaviside passe les dernières années de sa vie à Torquay (Grande-Bretagne), dans une étrange demeure meublée de blocs de granit. Il y meurt le 3 février 1925.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  HEAVISIDE OLIVER (1850-1925)  » est également traité dans :

SYMBOLIQUE CALCUL

  • Écrit par 
  • Robert PALLU DE LA BARRIÈRE
  •  • 2 457 mots
  •  • 3 médias

Le calcul symbolique est né au xix e  siècle d'une succession de démarches heuristiques et il a été particulièrement développé par Heaviside pour l'étude des circuits électriques. Si l'on désigne par p la dérivation, p 2 désignera naturellement la double dérivation, 1/ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcul-symbolique/#i_40933

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « HEAVISIDE OLIVER - (1850-1925) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-heaviside/