OKLAHOMA

APACHE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 748 mots
  •  • 2 médias

Ethnie amérindienne du sud-ouest de l'Amérique du Nord, qui joua un rôle important dans l'histoire de cette région pendant la seconde moitié du xix e  siècle. Menés par des chefs tels que Cochise, Mangas Coloradas, Geronimo et Victorio, les Apache vivaient en Arizona, au Colorado, au Nouveau-Mexique, au Texas, ainsi qu'au nord de Chihuahua et de Sonora, dans l'actuel Mexique. Les ancêtres des Apac […] Lire la suite

ARAPAHO

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 357 mots
  •  • 1 média

Indiens des plaines d'Amérique du Nord qui appartiennent à la famille linguistique des Algonkins, les Arapaho vivaient, au xix e siècle, le long des rivières Platte et Arkansas. Leurs plus anciens mythes laissent penser qu'ils étaient autrefois sédentaires et habitaient des villages établis dans les forêts de l'Est, où ils pratiquaient l'agriculture. Ils émigrèrent peu à peu vers l'ouest et, aprè […] Lire la suite

CADDO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Indiens d'Amérique du Nord qui appartiennent au groupe linguistique caddoan, les Caddo tirent leur nom de la troncation francisée du mot kadohadacho , signifiant « vrai chef » dans la langue caddo. À l'origine, les Caddo vivaient au bord de la rivière Rouge, dans les régions constituant aujourd'hui la Louisiane et l'Arkansas. À la fin du xvii e  siècle, ils étaient environ 8 000 à vivre dans de […] Lire la suite

CHEROKEE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 759 mots

Indiens d'Amérique du Nord de la famille linguistique des Iroquois, les Cherokee habitaient dans l'est du Tennessee et dans l'ouest des deux Carolines. Ils vivaient autrefois dans la région des Grands Lacs, mais ils émigrèrent vers le sud après avoir été vaincus par les Delaware et par les Iroquois. En 1650, on estimait leur population à environ 25 000 personnes vivant sur un territoire de 100 000 […] Lire la suite

CHEYENNE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 677 mots

Indiens des plaines d'Amérique du Nord, les Cheyenne appartiennent au groupe linguistique algonquin. Ils habitaient, avant le xviii e  siècle, dans le Minnesota, cultivaient la terre, chassaient, récoltaient du riz sauvage et faisaient de la poterie. Plus tard, ils s'installèrent dans le Dakota du Nord, le long du fleuve Cheyenne ; ils y construisirent une ville de huttes de terre ; c'est probable […] Lire la suite

COMANCHE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 486 mots

Groupe nomade d'Amérique du Nord qui, aux xviii e et xix e siècles, parcourait les Grandes Plaines du Sud, les Comanche sont une ramification des Shoshone du Wyoming ; avant d'émigrer vers le sud, ils avaient vécu de façon semi-sédentaire de chasse et de cueillette. Ils se dirigèrent vers le sud par étapes successives. Au début du xix e siècle, les Comanche formaient une tribu puissante qui com […] Lire la suite

CREEK

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 855 mots

Tribu indienne d'Amérique du Nord, qui parlait une langue muskogean et occupait à l'origine une très grande partie des plaines de Georgie et d'Alabama. Le mode de subsistance des Creek reposait principalement sur la culture du maïs, des haricots et des courges ; les femmes s'occupaient surtout des cultures, tandis que les hommes de la tribu partaient à la chasse ou à la guerre. Les Creek étaient d […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 925 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Climat des Grandes Plaines »  : […] À partir du 100 e méridien, les Grandes Plaines ou Hautes Plaines, qui s'étendent vers l'ouest, sont protégées des influences occidentales par les chaînes montagneuses, et soumises aux conditions d'appel d'air maritime tropical venu du golfe du Mexique : les chutes de pluie sont donc relativement faibles et diminuent du sud-est au nord-ouest (80 cm au nord-ouest de l' Oklahoma, 45 cm dans le Mont […] Lire la suite

KIOWA

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 278 mots

Indiens d'Amérique du Nord du groupe linguistique kiowa-tano, les Indiens Kiowa vivaient dans le sud des Grandes Plaines de l'Amérique du Nord. Cette tribu fut l'une des dernières à capituler devant les États-Unis. Selon le recensement de 2000, on comptait un peu plus de 12 000 Kiowa sur le territoire américain, principalement en Oklahoma. D'après des récits du xviii e  siècle, leur territoire é […] Lire la suite

OSAGE ou WAZHAZHE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 509 mots

Tribu indienne d'Amérique du Nord qui appartient à la branche dhegiha de la famille linguistique sioux. Comme tous les autres membres de cette sous-famille (les Omaha, les Ponca, les Kansa et les Quapaw), les Osage — déformation du nom par lequel ils s'appellent eux-mêmes ,Wazhazhe (« enfants de l'eau du milieu ») — se sont éloignés de la côte atlantique pour émigrer vers l'ouest. Les Wazhazhe s'i […] Lire la suite

PONCA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 372 mots

Indiens d'Amérique du Nord qui appartiennent à la branche dhegiha du groupe linguistique sioux, les Ponca ne furent jamais très nombreux. Une estimation de 1789 dénombrait 800 personnes. Leur faible population explique peut-être leurs déplacements fréquents au cours des siècles. Ils auraient été implantés à l'origine dans l'actuel État de Virginie, puis auraient migré successivement dans les régi […] Lire la suite

LES RAISINS DE LA COLÈRE, John Steinbeck - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 920 mots
  •  • 2 médias

Le titre du neuvième roman de John Steinbeck (1902-1968), publié en 1939, renvoie à The Battle Hymn of the Republic , hymne antiesclavagiste composé en 1862 par la poétesse américaine Julia Ward Howe, et aussi au livre biblique, le Deutéronome. Son déroulement prend l'allure d'une tragédie nationale qui rappelle l'Exode. C'est un réquisitoire aux accents bibliques concernant les « Okies », fermie […] Lire la suite

SÉISMES ET EXPLOITATION PÉTROLIÈRE

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 494 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Crise de sismicité en Oklahoma »  : […] Bien que situé au cœur du continent américain, c’est-à-dire loin des limites de plaques tectoniques, l’État d'Oklahoma est devenu l’une des zones les plus sismiques des États-Unis. Plus de huit cents séismes de magnitude 3 et plus y ont été recensés en 2015. Même s’il s’agit essentiellement de petits séismes, beaucoup d’entre eux dépassent cependant la magnitude 4 – ce qui n’arrivait auparavant da […] Lire la suite


Affichage 

Tornade en Oklahoma

photographie : Tornade en Oklahoma

photographie

Tornade de force 5, sur l'échelle de Fujita (qui comprend 5 niveaux) dans le centre-ouest de l'Oklahoma, aux États-Unis Cet État se situe sur ce que l'on appelle le « couloir des tornades », qui va du Texas et du Mississippi (au sud) jusqu'au Dakota et en Iowa (au nord) Cette partie centrale... 

Crédits : OAR/ ERL/ NSSL/ NOAA

Afficher

Tornade en Oklahoma

Tornade en Oklahoma
Crédits : OAR/ ERL/ NSSL/ NOAA

photographie