ECCLÉSIASTIQUES OFFICES & MINISTÈRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme « office » utilisé traditionnellement par le droit canonique désigne les principales fonctions, publiques et stables, exercées en vue des fins spirituelles de l'Église catholique. Aujourd'hui, on préfère parler de ministère (ministères de la parole, de la sanctification et du gouvernement pastoral). Dans un sens plus précis, le ministère sert à désigner l'office qui se distingue des simples charges. Jusqu'à une époque récente, les offices étaient l'apanage des clercs. Paul VI a accordé à des non-clercs la faculté d'assumer des fonctions publiques au nom de l'Église (motu proprio Ministeria quaedam du 15 août 1972).

D'une manière générale, on distingue les offices divins, qui ont pour origine la mission fondamentale confiée à l'Église par Jésus-Christ, et les offices ecclésiastiques, créés par l'Église selon les besoins pastoraux. Dans le droit canonique, l'office ecclésiastique est surtout la fonction pour laquelle une détermination juridique a été portée. Héritage du passé, de nombreux offices sont liés à des bénéfices qui avaient pour fin d'assurer la subsistance de leur titulaire (par exemple, les paroisses). L'aspect patrimonial de l'office tend à disparaître au profit d'un statut financier ou temporel plus souple et mieux adapté aux circonstances. Les offices consistoriaux sont concédés par le pape (par exemple, les évêchés), tandis que les autres le sont en principe par l'évêque dans son diocèse.

La distinction qui paraît la plus importante actuellement est plutôt celle qu'on fait entre les ministères ordonnés et les ministères institués. Les premiers sont fondés sur l'ordination (au diaconat, au presbytérat, à l'épiscopat), les seconds sur un mandat public confié par l'Église à des religieux non clercs, à des religieuses ou à des laïcs. Seuls, pour le moment, les premiers jouissent non seulement du pouvoir d'ordre (reposant sur l'ordination), mais aussi du pouvoir de juridiction. En p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ECCLÉSIASTIQUES OFFICES & MINISTÈRES  » est également traité dans :

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 001 mots

Dans le chapitre « Le droit des communautés »  : […] Le droit organise le statut de deux sortes de communautés, les communautés hiérarchiques et les communautés associatives. Ces dernières sont constituées par les fidèles eux-mêmes et structurées comme ils l'entendent. Ils ont un droit d'y appartenir librement. Les liens de l'autorité à ces communautés sont distincts selon les cas. Habituellement, les associations jouissent d'une grande autonomie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-canonique/#i_48129

DIACRE

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 792 mots

Depuis le début de l'Église, le diaconat est, avec l'épiscopat et le presbytérat, l'un des trois ministères conférés par ordination sacramentelle. Il est difficile de lui assigner un texte de fondation dans l'Écriture. On ne voit pas que Luc ait interprété en ce sens l'institution des « sept » dans Actes  vi . D'ailleurs, le mot diacre (du grec diaconos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diacre/#i_48129

ORDINATION & SACREMENT DE L'ORDRE

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 555 mots

Par le sacrement de l'ordre, des baptisés reçoivent dans l'Église des fonctions déterminées au service du peuple chrétien. Ces ministères existent depuis les origines, bien qu'on ignore quelle en fut l'organisation précise à cette époque ; mais, depuis une très haute antiquité (saint Ignace d'Antioche l'affirme, au début du ii e  siècle), il s'agi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordination-et-sacrement-de-l-ordre/#i_48129

PRESBYTRE

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 652 mots

Le mot grec presbutéros (l'« ancien » ou l'« aîné ») n'est souvent qu'un qualificatif, mais il revêt aussi un sens plus technique et devient un substantif. Du grec classique il passe dans la littérature judéo-chrétienne, où le presbytre joue un grand rôle. En Asie Mineure et en Grèce, il garde un sens ordinaire même lorsque l'on confie le gouvernement des cités à des personn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presbytre/#i_48129

PRÊTRE, christianisme

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 1 460 mots

Pour le christianisme ancien, comme pour les Églises orthodoxe, catholique et anglicane d'aujourd'hui, le presbytérat est, avec l'épiscopat et le diaconat, l'un des trois ministères conférés par une ordination sacramentelle pour exercer une responsabilité originale à l'égard de la parole de Dieu, de la célébration liturgique et, plus spécialement encore, de la construction de l'Église. Le vocabula […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pretre-christianisme/#i_48129

SCHILLEBEECKX EDWARD (1914-2009)

  • Écrit par 
  • Raymond WINLING
  •  • 1 130 mots

Théologien catholique dominicain dont les travaux ont souvent inquiété le Vatican, Edward Schillebeeckx est mort à Nimègue (Pays-Bas), le 23 décembre 2009. Né en 1914 à Anvers, il avait été admis à la maison des dominicains de Gand à l'âge de dix-neuf ans. Ordonné prêtre en 1941, licencié en théologie de l'université de Louvain, il approfondit sa formation au centre d'études dominicain du Saulchoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-schillebeeckx/#i_48129

Pour citer l’article

Jean PASSICOS, « ECCLÉSIASTIQUES OFFICES & MINISTÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/offices-et-ministeres-ecclesiastiques/