OEIL, zoologie

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 161 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Organes sensoriels »  : […] Peut-être plus que tous les autres Vertébrés, les Amphibiens possèdent une grande variété d'organes sensoriels. La peau a conservé en général un caractère ichthyen, la ligne latérale , qui intervient dans les réflexes d'équilibration et de posture. Elle est également sensible, grâce à des récepteurs spécialisés, au stimulus d'origine mécanique, chimique, lumineuse, ainsi qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphibiens-batraciens/#i_34339

ARACHNIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 3 667 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Caractères distinctifs des arachnides »  : […] Le corps des arachnides est constitué d’une série de segments, disposés les uns à côté des autres, qui illustre la métamérisation (parfois presque totalement disparue chez certains groupes comme les araignées ou les acariens). La zone céphalique n’est pas individualisée et le corps se divise en deux régions : à l’avant le céphalothorax, ou prosome, qui résulte de l’union de la tête et du thorax ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arachnides/#i_34339

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 363 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Caractères distinctifs des araignées »  : […] Le corps des araignées est divisé en deux parties distinctes (fig. 1 ) : à l'avant, le céphalothorax (fusion de la tête et du thorax) ou prosoma ; à l'arrière, l'abdomen ou opisthosoma. Ces deux régions sont reliées par un fin pédicule (caractère qui les distingue des autres arachnides). Le céphalothorax, qui est recouvert d'une cuticule rigide, porte six paires d'appendices articulés, qui sont r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araignees-araneides/#i_34339

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 838 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « La vision »  : […] Les photorécepteurs sont concentrés dans les yeux, les ocelles et les stemmates, certains insectes possédant également des organes internes sensibles à la lumière. L'œil composé est formé par la répétition d'unités individuelles appelées ommatidies (fig. 18) . Chaque ommatidie est elle-même composée d'une facette cuticulaire transparente qui joue le rôle de cornée et recouvre une lentille cristall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectes/#i_34339

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 059 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'équipement sensoriel »  : […] Les organes sensoriels fondamentaux des Vertébrés existent chez les Poissons. La sensibilité chimique (olfaction et goût) est bien développée chez la plupart d'entre eux. L' odorat est localisé aux sacs nasaux situés en avant ou au-dessus de la bouche, ouverts par un étroit orifice. Son importance est variable, mais il joue généralement un rôle important dans divers types […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poissons/#i_34339

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 924 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « De la photoréception à la vision »  : […] En biologie, le terme de photorécepteur est parfois utilisé pour désigner tout dispositif susceptible de capter l'énergie lumineuse ; en ce sens, les chloroplastes des végétaux ou les chromatophores des bactéries sont des photorécepteurs. Dans une acception plus restreinte, on désigne comme photoréceptrices les structures dont la fonction est de détecter les variations d'éclairement du milieu. Nou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_34339

VISION - Vision et évolution animale

  • Écrit par 
  • Stéphane HERGUETA
  •  • 5 757 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les organisations coordonnées »  : […] Les organisations coordonnées reposent sur la présence de réseaux de coordination, systèmes de contrôle qui régulent le fonctionnement harmonieux de plusieurs systèmes réflexes (fig. 1b). Fonctionnant comme les neurones de liaison, les réseaux de coordination assurent la transmission croisée des informations sensorielles, captées par les différents systèmes réflexes, vers des neurones comparateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-vision-et-evolution-animale/#i_34339


Affichage 

Ommatidie : structure d'un œil

dessin

Structure d'un œil composé et détail d'une ommatidie (d'après : Snodgrass, 1935) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rétine (vue en coupe)

dessin

Schéma d'une coupe transversale de rétine de primate (épaisseur 0,5 mm environ) Les différents types de neurones (cônes, bâtonnets, cellules bipolaires, horizontales, amacrines, ganglionnaires) sont répartis dans des couches cellulaires et synaptiques Le haut de la figure correspond à la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vision : guidage visuel chez la mouche

dessin

Guidage visuel du vol chez la mouche Les informations visuelles issues des 3 000 facettes de l'œil ne servent pas, pour cet animal, à reconstituer une image panoramique Elles sont traitées par un ensemble de neurones qui fonctionnent comme des détecteurs de mouvements Un réseau comparateur... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Œil : perfectionnement chez les mollusques

dessin

Trois étapes dans le perfectionnement de "l'œil" chez les Mollusques : r, cellule photoréceptrice; p, cellule pigmentaire; no, nerf optique (d'après Duke-Elder) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ommatidie : structure d'un œil
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rétine (vue en coupe)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vision : guidage visuel chez la mouche
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Œil : perfectionnement chez les mollusques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin