ODES, HoraceFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sphère publique et domaine privé

La diversité des odes est particulièrement forte dans le livre I, qui révèle une palette lyrique très étendue, à la différence notamment du troisième livre composé de six « Odes romaines », dans lesquelles Horace chante la grandeur d'Auguste, empereur des Romains. Or le tour de force d'Horace, qui se place sous la triple protection du riche Mécène, de Virgile et d'Auguste, est d'avoir su renouveler le genre de l'ode, en interprétant différentes influences : si les Odes empruntent au Grec Pindare (518-438 av. J.-C.) l'art solennel de rendre hommage aux grands personnages, elles s'inspirent également du lyrisme grec d'Alcée et de Sappho (viie siècle av. J.-C.) et chantent l'amour et le désir. Poésie civique et poésie personnelle s'entremêlent ici : Horace vante aussi bien la gloire d'Auguste qu'il évoque ses amours avec Lydie ou Hélène.

L'empereur Auguste

L'empereur Auguste

Photographie

Auguste, statue romaine, Ier siècle, marbre. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Cette poésie s'appuie également sur une peinture très précise de la nature : les « plaines verdoyantes » et les « ruisseaux » foisonnent dans ces strophes – le plus souvent de quatre vers – qui font également apparaître tout un bestiaire de « lions », d'« agneaux » et de « faons ». La postérité et notamment les poètes de la Renaissance se montreront très sensibles à cette dimension picturale et bucolique d'Horace.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ODES, Horace  » est également traité dans :

HORACE (65-8 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacques PERRET
  •  • 3 197 mots

Dans le chapitre « Le lyrisme comme style de vie »  : […] De catastrophes en convulsions, l'antique république romaine s'acheminait cependant à une métamorphose. Chacun comprit que l'essentiel était acquis le jour où le jeune Octave remporta sur les forces d'Antoine et de Cléopâtre une victoire décisive (bataille d'Actium, 2 septembre 31). Il est peu d'événements historiques qui, dans la littérature, dans la sensibilité commune, aient défini aussi nettem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horace/#i_25635

Pour citer l’article

Marie-Gabrielle SLAMA, « ODES, Horace - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/odes-horace/