OCYTOCINE ou OXYTOCINE

DU VIGNEAUD VINCENT (1901-1978)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 304 mots

Biochimiste américain né à Chicago (Illinois), décédé à White Plains (New York). Du Vigneaud fait ses études à l'université de l'Illinois puis à l'université de Rochester où il obtient son doctorat en 1927 pour un travail sur la nature chimique de l'insuline. Assistant à l'université de l'Illinois en 1927, il y est nommé maître de conférences en 1930. Il est ensuite professeur de biochimie à l'Éco […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mécanismes d'action et effets physiologiques »  : […] Les effets physiologiques des hormones au niveau des cellules effectrices (par exemple sur la croissance, les capacités de synthèse ou de sécrétion) sont le résultat d'une chaîne d'événements qui débute par l'interaction de la molécule hormonale avec un récepteur spécifique. C'est la présence dans des cellules de récepteurs reconnaissant une « hormone » avec une forte affinité qui confère à ce […] Lire la suite

HYPOPHYSE ou GLANDE PITUITAIRE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Universalis
  •  • 6 568 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le lobe postérieur »  : […] L'infundibulum donne naissance à la tige pituitaire et au lobe postérieur (ou lobe nerveux, posthypophyse, neurohypophyse ou pars nervosa ). Ce lobe est constitué par des fibres nerveuses dépourvues de myéline et par des cellules névrogliques. Les fibres émanent de neurones situés dans la région infundibulo-tubérienne ou hypothalamus et groupés en noyaux, dont les principaux sont les noyaux propre […] Lire la suite

HYPOTHALAMUS

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 696 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Hypothalamus et lactation »  : […] On rapprochera de ce rôle fondamental de l'hypothalamus dans le comportement sexuel son intervention dans la lactation. De nombreux travaux, sur lesquels nous ne pouvons nous étendre ici, ont en effet montré l'intervention hypothalamique à la fois dans la sécrétion de la prolactine, hormone du lobe antérieur, et de l'ocytocine, hormone du lobe postérieur. Nous avons déjà eu l'occasion d'indiquer […] Lire la suite

LAIT

  • Écrit par 
  • Guy CHANTEGRELET, 
  • Charles FLACHAT
  •  • 4 698 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Sécrétion »  : […] La mamelle est une glande richement vascularisée et innervée, dont le développement et le fonctionnement sont placés sous contrôle neuro-hormonal . Lors de la maturation sexuelle, diverses hormones (folliculine ovarienne, progestérone du corps jaune, hormone mammogène hypophysaire) déterminent la croissance mammaire. La folliculine (et elle seule, dans certaines espèces), associée à la progestéro […] Lire la suite

MAMMAIRE GLANDE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 841 mots

Caractéristique des mammifères, la glande mammaire sécrète le lait indispensable à la nutrition des jeunes. Elle se développe à partir de deux crêtes embryonnaires épiblastiques qui s'étendent ventralement de la région axillaire à l'aine. Chez l'homme, cette crête se résorbe ensuite, sauf dans la région pectorale où elle donne naissance à des bourgeons ectodermiques qui se creusent en canaux et en […] Lire la suite

NAISSANCE - Accouchement

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Yves MALINAS
  •  • 4 231 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Doit-on « diriger » le travail ? »  : […] Toutes choses étant égales, l'enfant a d'autant moins de chances de souffrir que la période de dilatation est plus courte : il serait donc précieux de savoir éviter l'apparition des dystocies dynamiques qui l'allongent excessivement. Une multitude de méthodes ont été proposées... puis abandonnées. Certaines techniques cependant se sont révélées capables de régulariser et d'accélérer la dilatation, […] Lire la suite

NEUROSCIENCES SOCIALES

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 3 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le champ d’application des neurosciences sociales »  : […] Longtemps, les neurosciences traditionnelles ont considéré le système nerveux comme une entité relativement isolée, et les chercheurs ont largement ignoré les influences de l’environnement social dans lequel les humains et les autres espèces animales vivent. Or, par définition, les espèces sociales créent des organisations au-delà de leurs propres structures, qui vont des dyades aux ensembles cul […] Lire la suite