OCÉAN MONDIAL

ATLANTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 8 380 mots
  •  • 7 médias

L'océan Atlantique est le deuxième par la surface des trois grands golfes de l'océan mondial, et le seul à recevoir des eaux froides boréales. Il sépare l'Eurafrique de l'Amérique et du Groenland, et il est né de cassures d'âge secondaire, qui n'ont cessé de s'élargir depuis. Sa surface, sans les mers bordières, est de l'ordre de 82 millions de kilomètres carrés, et sa profondeur moyenne est pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-atlantique/#i_25031

AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 791 mots
  •  • 4 médias

L'océan Austral, autrefois plus couramment appelé océan glacial Antarctique, entoure le continent antarctique, au sud des océans Atlantique, Pacifique et Indien. Il n'a pas de limites géomorphologiques autres qu'arbitraires, et sa véritable individualité est hydrologique ; aussi André Guilcher est-il fondé à dire qu'on « peut considérer le Pacifique, l'Atlantique et l'océan Indien comme trois bai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austral-ocean-glacial-antarctique/#i_25031

INDIEN OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 6 085 mots
  •  • 4 médias

Bordé par les continents africain et asiatique, l'Insulinde et l'Australie, et jouxtant l'océan Austral, avec lequel il n'a de véritable limite qu'hydrologique, l'océan Indien est le plus petit des trois grands golfes de l'océan mondial, et le seul qui n'atteigne pas la zone froide boréale. À la différence de l'Atlantique et du Pacifique, le climat de l'océan Indien est dominé par des caractères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-indien/#i_25031

MODÉLISATION ET PRÉVISION OCÉANOGRAPHIQUES

  • Écrit par 
  • Pascale DELECLUSE, 
  • Claire LÉVY
  •  • 7 846 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Modélisation dynamique ou prédictive »  : […] On peut aussi utiliser le modèle numérique pour prévoir l’évolution dans le temps des processus océanographiques. En effet, les équations de Navier-Stokes et leur pendant en équations discrètes décrivent les variations spatiales et temporelles du mouvement des océans. Toutefois, il faut alors choisir le maillage spatial et temporel adapté, le plus petit possible pour représenter correctement les m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modelisation-et-prevision-oceanographiques/#i_25031

OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Propriétés

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 3 033 mots
  •  • 4 médias

La planète Terre est assez mal nommée, puisqu'elle est couverte, pour 71 p. 100 environ, par l' océan mondial, dont la surface est de l'ordre de 361 millions de kilomètres carrés, pour un volume qui a été évalué à 1 370 × 10 6  kilomètres cubes. La profondeur moyenne par rapport au niveau marin dépasse 3 800 mètres, alors que l'altitude moyenne des terres émergées est à pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-eaux-marines-proprietes/#i_25031

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - L'écosystème marin

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 1 820 mots
  •  • 3 médias

L'océan mondial constitue le plus vaste écosystème de la planète, tant par sa surface (plus de 71 p. 100 de la surface du globe) que par sa profondeur (3 800 m. en moyenne, avec un maximum de quelque 11 000 m) et, par conséquent, son volume (1 370 × 10 6  km 3 , plus de 97 p. 100 de l'eau libre de la planète). Les caractéristiques physiques de l'ea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-l-ecosysteme-marin/#i_25031

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 11 médias

Pendant des siècles, les hommes n’ont eu qu’une connaissance de la mer limitée à ses faibles profondeurs, ses eaux superficielles, suffisante pour la navigation et la pêche. L’étude vraiment scientifique de l’océan, l’océanographie, cherchant à comprendre ce qui se passe sous la surface, rendue possible grâce aux progrès de la navigation, n’a réellement commencé qu’à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_25031

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 710 mots
  •  • 6 médias

La superficie de l'océan Pacifique atteint 181 millions de kilomètres carrés, soit la moitié de tous les océans et plus du tiers de la surface du globe, qui totalise 510 millions de kilomètres carrés. Sa surface est équivalente à celle de tous les continents, y compris l'Antarctique, mais en comptant une seconde fois la surface de l'Afrique. Le volume de l' océan Pacifique, 714,4 millions de kil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_25031


Affichage 

Schéma de la circulation générale des courants océaniques

carte

Les eaux profondes froides, qui se sont formées dans le nord de l'Atlantique nord, envahissent l'ensemble des bassins océaniques (océan Atlantique, océan Pacifique et océan Indien) en formant des courants profonds qui constituent la circulation thermohaline (en bleu) Ces eaux, qui se... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Épaisseur des sédiments

carte

Épaisseur des sédiments déterminée par la sismique-réflexion 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principales fosses dans le monde

dessin

Les principales fosses océaniques dans le monde et leurs équivalents continentaux et insulaires 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma de la circulation générale des courants océaniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Épaisseur des sédiments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Principales fosses dans le monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin