OBSIDIENNES

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - L'archéométrie

  • Écrit par 
  • Loïc LANGOUET
  •  • 3 102 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'analyse »  : […] Les premiers outils de l'homme préhistorique ont été des pierres dont la dureté permettait d'entamer des matériaux plus tendres. Avec l'apparition du feu, il sut utiliser les argiles, les dégraisser avec d'autres minéraux, pour obtenir des poteries. Des pierres lui servirent à confectionner les foyers, élever des monuments, bâtir des édifices. À l'époque historique, divers minéraux servirent à l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-traitement-et-interpretation-l-archeometrie/#i_20902

CYCLADES ART ET ARCHÉOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude POURSAT, 
  • René TREUIL
  •  • 4 763 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des origines au Cycladique ancien ( ?  - 1950 av. J.-C.) »  : […] L'absence de peuplement paléolithique s'explique très probablement par l'incapacité où se trouvent les populations du continent de franchir les distances qui les séparent des îles. L' obsidienne de Mélos apparaît pourtant à la fin de la période en Argolide, ce qui implique nécessairement la connaissance de la navigation : l'île elle-même, malgré cela, ne semble pas encore peuplée. C'est à Kythnos, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-archeologie-des-cyclades/#i_20902

GEMMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POIROT, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 6 256 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Roches assimilées aux gemmes »  : […] Le lapis-lazuli , roche bleue formée principalement de lazurite et d'autres feldspathoïdes, est très recherché pour l'ornementation depuis la plus haute antiquité. Les gisements les plus connus se trouvent en Afghanistan, en ex-U.R.S.S. (Baïkal), au Chili. L' obsidienne , roche vitreuse acide, de vert à noir, est également employée en ornementation (Mexi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gemmes/#i_20902

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Constitution minéralogique »  : […] Le quartz peut se présenter en cristaux bien visibles (quelques millimètres) ; il offre alors une forme bipyramidée et des aspects typiques de corrosion et de croissance irrégulière (quartz « rhyolitique »). Il contient fréquemment des inclusions vitreuses (reliquats magmatiques), emprisonnées dans des lacunes de croissance au cours de la cristallisation du minéral. Les feldspaths sont le plus sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_20902

HELLADIQUE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TREUIL
  •  • 4 118 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines à l'Helladique ancien ( ?-1950 av. J.-C.) »  : […] La première occupation humaine bien attestée, en Thessalie et surtout en Élide et en Épire, date du Paléolithique moyen (44 000-35 000 B.P.). Au Paléolithique supérieur (26 000-10 000 B.P.), le peuplement s'étend à l' Argolide, probablement aussi au Magne, aux îles Ioniennes et à l'Eubée ; dès la fin de la période, la navigation semble connue, puisque l'obsidienne de Mélos apparaît à Franchthi en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-helladique/#i_20902

L'ARMÉNIE, DES ORIGINES AU IVe SIÈCLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Anahide TER MINASSIAN
  •  • 1 567 mots

En faisant découvrir au grand public les trésors de l'Arménie ancienne, l'exposition L'Arménie des origines au IV e   siècle organisée à Nantes du 23 mars au 15 septembre 1996, au musée Dobrée, a été l'une des manifestations les plus originales de l'année 1996. Le projet de l'expositio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-armenie-des-origines-au-ive-siecle/#i_20902

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les traditions des hautes terres »  : […] Dans la vallée de Tehuacán, comme dans les abris secs de la vallée de Oaxaca, une alternance saisonnière en microbandes et macrobandes s'établit progressivement, les périodes de regroupements s'allongeant en fonction de la proportion croissante des produits issus de l'agriculture. Les groupes chassent des animaux de moyenne ou petite taille et collectent de nombreux végétaux sauvages, puis en voi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_20902

VERRE ART DU

  • Écrit par 
  • James BARRELET
  •  • 7 306 mots
  •  • 8 médias

Le verre est une des matières les plus fragiles, qui a pu pourtant, depuis 3 500 à 4 000 ans, alliant l'utile à l'agréable, renaître ici ou là, pour reprendre une grande importance, après des éclipses dues probablement plus à des événements historiques qu'à une réelle désaffection. Dans cette longue histoire, certaines périodes sont encore peu connues, voire inconnues, et il faut s'attendre à ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-du-verre/#i_20902

VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Gérard POUPEAU
  •  • 2 094 mots

Dans le chapitre « Verres acides »  : […] Les verres acides, dont la composition est généralement proche de celle des granites, comprennent les obsidiennes , pratiquement anhydres, et les rétinites (ou pechsteins ), qui peuvent contenir à l'analyse jusqu'à 5 p. 100 d'eau en proportions pondérales. On peut y rattacher les ponces plus ou moins vacuolaires et les tufs acides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitreuses-verres-naturels/#i_20902

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 38 médias

Dans le chapitre « Coulées de laves »  : […] Il est évident que la vitesse des coulées et leurs dimensions horizontales sont d'autant plus grandes que la fluidité de la lave est plus élevée (ou, ce qui revient au même, que sa viscosité est plus basse). L'épaisseur des coulées est, en revanche, fonction directe de la viscosité. Ainsi, les basaltes, émis à des vitesses pouvant dépasser, exceptionnellement toutefois, 80 km/h, coulent généralem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_20902