OBSERVATOIRES ASTRONOMIQUES

AMBARTZOUMIAN VIKTOR AMAZASPOVITCH (1908-1996)

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 1 032 mots

Affirmer que la Terre et les êtres vivants sont « poussières d'étoiles », c’est faire référence aux théories sur la naissance et l'évolution des étoiles et sur leur interaction avec le milieu interstellaire dont elles sont issues et auquel elles restituent une partie de la matière qu'elles ont transformée. Ces théories ont un père : l’astrophysicien arménien Viktor Ambartzoumian, mort le 12 août […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-amazaspovitch-ambartzoumian/#i_24791

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La renaissance de l'astronomie »  : […] Au milieu du xiv e  siècle, la pensée grecque commence à éclairer à nouveau l'Occident. Totalement ignorée pendant de nombreux siècles, à l’exception d’Aristote, elle redevient à la mode parmi les intellectuels. On recherche et on traduit les textes anciens, principalement en Italie. La redécouverte de cette civilisation hellénique entraîne une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_24791

BESSEL FRIEDRICH (1784-1846)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 502 mots

En 1817, Bessel introduit les fonctions qui porteront son nom et qui s’avéreront indispensables à la description de la propagation des ondes. Né le 22 juillet 1784 à Minden en Westphalie, fils d’un petit fonctionnaire, Friedrich Wilhelm Bessel accomplit un début de scolarité si médiocre au lycée de Minden qu’il quitte l’école à quatorze ans pour travailler comme commis dans une entreprise d’impor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-bessel/#i_24791

FONDATION DE L'OBSERVATOIRE DE PARIS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 342 mots

Résolus à s'organiser sur le modèle des académies européennes, des savants français élaborent en 1665 le projet d'une Compagnie des sciences et des arts. L'un d'entre eux, Adrien Auzout, expose dans une épître à Louis XIV la nécessité d'un observatoire astronomique : « Il y va SIRE, de la Gloire de Vostre Majesté, & de la réputation de la France, & c'est ce qui nous fait espérer qu'elle ordonner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-l-observatoire-de-paris/#i_24791

ONDES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La coalescence de systèmes binaires »  : […] Les observations astronomiques montrent que les étoiles sont assez fréquemment en couples serrés, si bien que des systèmes binaires d’astres compacts – des étoiles à neutrons par exemple – apparaissent à la suite de leur évolution. Les forces gravitationnelles entre ces astres massifs, compacts et proches, sont suffisamment intenses pour que des processus catastrophiques de destruction par forces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-gravitationnelles/#i_24791

PLANÈTES

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 3 739 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les planètes du Système solaire »  : […] Les huit planètes connues du Système solaire présentent des caractéristiques très particulières . Tout d’abord, elles sont toutes placées à proximité du plan de l’écliptique, et tournent sur des orbites circulaires autour du Soleil ; le sens de leur révolution est aussi celui de la rotation du Soleil sur lui-même. Cette configuration particulière du Système solaire suggère fortement que les planè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetes/#i_24791

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons cosmiques

  • Écrit par 
  • Lydie KOCH-MIRAMOND, 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 237 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'observatoire Pierre-Auger »  : […] Mesurer les rayons cosmiques d'extrêmement haute énergie est la raison d'être de l'observatoire Pierre-Auger, implanté à proximité de la ville de Malargüe, dans la Pampa Amarilla, vastes plaines de l'ouest de l'Argentine (province de Mendoza). Proposé en 1992, ce laboratoire international, qui rassemble 250 physiciens américains, européens et australiens, doit à terme comporter un second site d'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-cosmiques/#i_24791

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

  • Écrit par 
  • Monique ARNAUD, 
  • Robert ROCCHIA, 
  • Robert ROTHENFLUG
  •  • 6 545 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les galaxies « normales » »  : […] Avec l'avènement de véritables observatoires spatiaux d'astronomie X, la cartographie en rayons X des galaxies est devenue possible. On possède maintenant une connaissance extrêmement détaillée du Grand Nuage de Magellan, galaxie irrégulière satellite de notre propre Galaxie. Une forte concentration de sources X est observée près de la région active 30 Doradus. Le même type d'observation a permis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-x-cosmiques/#i_24791

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

  • Écrit par 
  • François LEBRUN, 
  • Robert MOCHKOVITCH, 
  • Jacques PAUL
  •  • 8 031 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La mission Integral »  : […] Le satellite européen Integral est un observatoire spatial du rayonnement gamma céleste de basse énergie. L'astronomie dans ce domaine est particulièrement difficile : en premier lieu parce que l'utilisation de véhicules spatiaux est indispensable, l'atmosphère étant opaque au rayonnement gamma ; ensuite, parce que les instruments sont dans l'espace soumis en permanence à un bombardement de parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-gamma-cosmiques/#i_24791

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 003 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Vers de nouveaux instruments »  : […] On demande aux instruments astronomiques de déceler des astres aussi faibles que possible et de révéler des détails angulaires aussi fins que possible. L'efficacité énergétique dépend du rendement quantique du récepteur employé et de la surface collectrice. Or, le rendement des meilleurs récepteurs approche désormais l'unité. Quant à la dimension de la surface collectrice, elle se heurte à des co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_24791

TOUR EINSTEIN, Potsdam (E. Mendelsohn)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

La tour Einstein est l'une des œuvres les plus marquantes de l'architecture expressionniste que l'on pourrait caractériser comme une dramatisation de l'espace et des formes. Elle parachève une série de projets imaginaires dessinés par Erich Mendelsohn (1887-1953) pendant la Première Guerre mondiale, dont plusieurs se référaient à des programmes industriels. Cette construction en briques recouverte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-einstein/#i_24791

TROUS NOIRS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LUMINET
  •  • 12 631 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Imagerie directe d’un trou noir supermassif »  : […] Une première étape vers l’obtention d’une image d’un trou noir et de son environnement correspond à la mise en service de l'interféromètre optique Gravity, opérationnel depuis 2018 au Very Large Telescope (VLT) de l'Observatoire européen austral au Chili. Il a pu suivre les orbites d'étoiles gravitant autour du trou noir galactique Sgr A* à seulement quelques centaines de fois le rayon de ce dern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trous-noirs/#i_24791


Affichage 

Erich Mendelsohn, Tour Einstein, Potsdam

photographie

Erich Mendelsohn, Tour Einstein, Potsdam, Allemagne 1920-1924 

Crédits : Erik Bohr/ AKG

Afficher

Tycho Brahe

photographie

L'astronome danois Tycho Brahe (1546-1601) est représenté dans son observatoire d'Uraniborg, qu'il fit construire sur l'île de Hven, près de Copenhague 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Erich Mendelsohn, Tour Einstein, Potsdam
Crédits : Erik Bohr/ AKG

photographie

Tycho Brahe
Crédits : Hulton Getty

photographie