NUMÉRO ATOMIQUE ou NOMBRE ATOMIQUE (Z)

ATOMIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe BOUYER, 
  • Georges LÉVI
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La structure dite « grossière ». Le tableau périodique »  : […] Le premier problème auquel ont été confrontés les physiciens atomistes a été de chercher à résoudre l'équation de Schrödinger pour un système formé de N électrons soumis à la force coulombienne attractive du noyau et à la force coulombienne répulsive qui s'exerce entre chaque paire d'électrons. Il n'existe pas de solution exacte à un aussi formidable problème, et toute l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-atomique/#i_29543

BOHR NIELS (1885-1962)

  • Écrit par 
  • Léon ROSENFELD
  •  • 3 126 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théorie de la constitution des atomes »  : […] La découverte des électrons, particules environ 2 000 fois plus légères que l'atome d'hydrogène et portant toutes la même quantité de charge électrique négative, avait conduit les physiciens, dès le début de ce siècle, à concevoir l'atome comme un système complexe, formé d'une distribution de masse et de charge positive et d'un certain nombre d'électrons liés à cette masse par l'attraction électr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niels-bohr/#i_29543

CHIMIE - La nomenclature chimique

  • Écrit par 
  • Nicole J. MOREAU
  •  • 5 112 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Outils »  : […] Les outils qui servent à la nomenclature systématique sont : – les noms des éléments, et les radicaux en dérivant ; – les noms des squelettes hydrocarbonés ; – des préfixes numériques, mis avant un nom, et reliés par un tiret ; des infixes, mis à l'intérieur d'un nom, et généralement séparés par des tirets ; des suffixes, mis après un nom ; – des entités servant à localiser un élément (numéros, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-nomenclature-chimique/#i_29543

MENDELEÏEV DMITRI IVANOVITCH (1834-1907)

  • Écrit par 
  • René BIMBOT
  •  • 2 160 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La classification périodique des éléments »  : […] L'établissement de la classification périodique exigeait la connaissance des propriétés chimiques des éléments et celle de leur poids atomique, puisque cette classification traduit la relation existant entre ces notions apparemment distinctes. Si les propriétés d'un bon nombre d'éléments étaient relativement bien connues, il n'en était pas de même des poids atomiques. Les importants travaux d'ana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitri-ivanovitch-mendeleiev/#i_29543

MOSELEY HENRY GWYN-JEFFREYS (1887-1915)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 461 mots

Physicien britannique, né à Weymouth, dans le Dorset, qui a démontré expérimentalement (par l'analyse des spectres de rayons X) que les propriétés physiques et chimiques des éléments sont déterminées par le nombre atomique, et non par la masse atomique, établissant ainsi la notion de nombre atomique (proposée un an auparavant par le Néerlandais Van den Broeck). Ce nombre est égal au nombre des pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-gwyn-jeffreys-moseley/#i_29543

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 108 mots
  •  • 2 médias

On connaît actuellement des centaines de noyaux atomiques. Chacun est représenté par son nombre atomique Z , c'est-à-dire le nombre de protons qu'il contient, et par son nombre de masse A , qui correspond au nombre total de ses nucléons (protons ou neutrons). Des éléments contenant le même nombre de protons mais possédant des nombres de masse différents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-les-principes-physiques/#i_29543

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Noyau atomique

  • Écrit par 
  • Luc VALENTIN
  •  • 10 308 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Ligne de stabilité »  : […] Si la formule de Bethe et Weizsäcker ne comportait que ces trois termes, les noyaux stables ne seraient faits que de neutrons, puisque le maximum de B ( A Z ), pour A fixé, serait pour Z  = 0. Avec le terme d'asymétrie, la condition ∂ B /∂ Z  = 0 fournit en fait : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-noyau-atomique/#i_29543

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Le noyau est la partie centrale de l'atome autour de laquelle se déplacent les électrons. Le noyau est constitué de Z  protons (chargés positivement) et de N neutrons (neutres électriquement). La masse atomique  A du noyau est égale à la somme de N et de Z . Le nombre Z caractérise l'él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-isotopes/#i_29543

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 422 mots
  •  • 4 médias

La radioactivité désigne un vaste ensemble de phénomènes physiques, dont le dénominateur commun consiste en une modification du noyau atomique des éléments. Il existe dans la nature une centaine de type d'atomes. Ils ont été regroupés par Mendeleïev en 1869 sur un tableau montrant les analogies chimiques. Un atome (dimension environ 10 —10  m) est lui-même constitué d'un n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioactivite/#i_29543

RAYONS X

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 5 996 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Absorption des rayons X dans la matière »  : […] L' absorption des rayons X dans la matière se traduit par la diminution de l'intensité du faisceau traversant un écran. Les photons disparus du faisceau transmis ou bien ont été déviés par diffusion ou bien ont été transformés par choc sur les atomes, donc réellement absorbés par la matière par effet photoélectrique. Le cœfficient massique μ d'absorption d'un écran est défin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayons-x/#i_29543