NUCLÉOTIDES

ADÉNOSINE TRIPHOSPHORIQUE ACIDE (ATP)

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 203 mots

L'adénosine triphosphorique (ATP) est un mononucléotide diphosphorylé du métabolisme intermédiaire découvert en 1929 par Lohmann. Véritable « monnaie énergétique de la cellule », ce composé assure la fourniture ou la mise en réserve d'énergie dans la plupart des réactions biochimiques. Son rôle dans le transport de radicaux phosphoriques est par ailleurs essentiel. L'ATP est constitué d' adénine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-adenosine-triphosphorique/#i_19345

ARN (acide ribonucléique) ou RNA (ribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 2 763 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les coenzymes, vestiges d'un métabolisme passé ? »  : […] Le rôle des cofacteurs dans toutes les étapes du métabolisme cellulaire et leur distribution dans les trois domaines du vivant suggèrent la présence d'une grande variété de nucléotides dans l'ancêtre commun à toutes les formes de vie. De nombreux auteurs ont souligné la présence possible des coenzymes avant l'apparition de l'appareil de traduction. Les protéines ne seraient apparues que secondair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arn-rna/#i_19345

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un échangeur d'énergie : la molécule d'adénosine triphosphate »  : […] L'adénosine triphosphate (ATP) est un mononucléotide diphosphorylé du métabolisme intermédiaire découvert en 1929 par Lohmann. Véritable « monnaie énergétique de la cellule », ce composé assure la fourniture ou la mise en réserve d'énergie dans la plupart des réactions biochimiques. Son rôle dans le transport de radicaux phosphoriques est d'autre part essentiel. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_19345

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Transcription, traduction, réplication »  : […] L'information portée par un gène s'exprime par la synthèse de molécules d'ARN simple brin dont la séquence des bases des ribonucléotides est complémentaire de celle des bases d'un des brins de l'ADN du gène. La mise en œuvre de l'information est la transcription du gène et selon le gène l'ARN transcrit ce sera soit un ARN messager (ARNm), soit un ARN ribosomien (ARNr), soit un ARN de transfert (A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_19345

CODE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 1 384 mots
  •  • 1 média

On a coutume de remarquer l'extraordinaire variété du vivant, et d'oublier ce qui est commun à tout ce qui vit. D'abord, l'atome de vie, la cellule. Ensuite, un mécanisme incroyablement simple de transmission de l'hérédité, la réplication, qui passe par la reproduction à l'identique d'une molécule, l'ADN – à un inévitable taux d'erreur près, dû à la nature physique des objets en cause. L'ADN (po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-genetique/#i_19345

DÉCRYPTAGE DU CODE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Au début des années 1960, l'Américain Marshall W. Nirenberg découvre que l'addition d'un acide ribonucléique messager (ARNm) constitué uniquement d'uridine (U, un des quatre nucléotides) à un extrait bactérien suffit à déclencher la synthèse d'une protéine composée uniquement de phénylalanine. Tout se passe donc comme si la suite de trois nucléotides (appelée codon) UUU codait pour la phénylalani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decryptage-du-code-genetique/#i_19345

ÉPIGÉNÉTIQUE ET THÉORIE DE L'ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON, 
  • Francesca MERLIN
  •  • 3 641 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Pluralité du concept d’épigénétique »  : […] L’épigénétique est, depuis la fin des années 1990, un domaine de recherche florissant impliqué dans l’étude de phénomènes biologiques divers tels que la différenciation cellulaire et le développement, le métabolisme, les mécanismes d’hérédité, l’évolution, les rapports hôtes-pathogènes, le cancer et d’autres maladies comme le diabète ou des maladies neurodégénératives. Cependant, le terme « épigé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigenetique-et-theorie-de-l-evolution/#i_19345

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Détermination de la séquence nucléotidique de l'ADN »  : […] Il est extrêmement aisé de déterminer l'enchaînement des nucléotides constituant un brin d'ADN. Deux techniques – dont les descriptions valurent le prix Nobel à leurs auteurs – sont couramment utilisées. La méthode de Maxam et Gilbert fait appel à des réactions chimiques clivant l'ADN au niveau de bases particulières. La méthode de Sanger est quant à elle fondée sur l'arrêt de l'allongement d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_19345

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 3 922 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Premières mutations ciblées »  : […] Il faut donc chercher à créer des mutations ciblées, c’est-à-dire non plus au hasard, mais à un endroit du génome choisi par l’expérimentateur. L’équation de départ est la suivante : un gène est une longue séquence issue de l’enchaînement des quatre nucléotides constitutifs de l’ADN (adénine, A ; thymine, T ; cytosine, C ; guanine, G) ; une mutation ciblée est un événement moléculaire, perte ou a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-des-genomes/#i_19345

GÉNOMIQUE - Le séquençage des génomes

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 4 700 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Analyse par électrophorèse »  : […] La méthode employée aujourd'hui est celle de Sanger, publiée dès 1977, qui a fait l'objet de multiples améliorations et d'une automatisation partielle mais dont le principe est resté le même (cf. acides nucléiques ). Le séquençage d'un segment d'ADN contenant quelques dizaines de milliers de bases commence en général par sa fragmentation en de nombreux morceaux plus petits qui sont alors « sous-c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-le-sequencage-des-genomes/#i_19345

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 646 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Synthèse des polyholosides »  : […] Lorsque le glucose doit être transformé en glycogène ( glycogénogenèse), le glucose-6-phosphate (provenant par exemple de la gluconéogenèse) est isomérisé par la phosphogluco-mutase en glucose-1-phosphate ; ce dernier, en présence d'une enzyme du groupe des transférases, réagit avec l'UTP pour donner l'uridine-diphosphate de glucose (UDP-glucose : nucléotide constituant une forme générale de tran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glucides/#i_19345

INFORMATION GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN
  •  • 6 223 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Codage génétique et biosynthèse des protéines »  : […] Les caractères héréditaires « visibles », mais aussi toutes les propriétés d'un organisme sont déterminés, au niveau de la biochimie cellulaire, par des réseaux de réactions physico-chimiques, dont chacune est catalysée par une enzyme spécifique. Telle ou telle réaction est« branchée » ou « débranchée » suivant que l'enzyme responsable est ou non présente sous une forme active. Les enzymes sont de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/information-genetique/#i_19345

KILOBASE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 98 mots

La kilopaire de bases est la longueur d'une molécule d'ADN bicaténaire constituée par 1 000 paires de bases, autrement dit 1 000 barreaux nucléotidiques de la structure scalariforme de cette molécule. L'espacement de ces barreaux étant constant et égal à 0,34 nm, un millier de kilopaires de bases représente 340 nanomètres. On abrège kilopaire de bases en kilobase, terme qui risque de prêter à conf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kilobase/#i_19345

MACROMOLÉCULES

  • Écrit par 
  • Michel FONTANILLE, 
  • Yves GNANOU, 
  • Marc LENG
  •  • 13 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les acides nucléiques »  : […] Deux familles d' acides nucléiques, l'acide désoxyribonucléique (ADN) et l'acide ribonucléique (ARN), sont présentes dans les cellules. L'ADN et l'ARN résultent de l'enchaînement linéaire régulier de nucléotides. Chaque nucléotide est constitué d'une base hétérocyclique azotée (adénine, guanine, cytosine ou thymine dans le cas de l'ADN ; adénine, guanine, cytosine et uracile dans le cas de l'AR […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macromolecules/#i_19345

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Nucléotides puriques et pyrimidiques »  : […] Les nucléotides jouent un rôle important dans l'organisme puisqu'ils entrent dans la constitution des coenzymes telles que l'ATP, le NAD  + , le FAD. Suivant la nature de la base qui les constitue, on distingue deux types de nucléotides : – Les nucléotides puriques sont synthétisés dans la cellule par une série complexe de réactions qui impliquent l'incorporation d'atomes émanant de sources diver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_19345

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 449 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les systèmes enzymatiques de réparation »  : […] Au cours des années 1960, des mutants sensibles aux agents génotoxiques ont été isolés à partir de la bactérie Escherichia coli et de la levure Saccharomyces cerevisiae . La caractérisation cellulaire et moléculaire des mutants, comparativement au type sauvage, a permis de préciser la notion de réparation de l'ADN lésé et de son contrôle génétique, puis de définir l'existence de voies métabolique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_19345

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Les acides nucléiques »  : […] L'information génétique qui permet la formation d'une cellule fille identique à la cellule mère est contenue actuellement dans les acides nucléiques. Ce sont des chaînes très longues, constituées par la répétition de nucléotides. Chaque nucléotide se compose d'un sucre (le ribose pour l'ARN, doté d'un groupe OH, et le désoxyribose pour l'ADN), d'une base (purine ou pyrimidine) et d'un groupe phos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-de-la-vie/#i_19345

POLICE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Robert GAURENNE, 
  • Bertrand LUDES, 
  • Hélène PFITZINGER
  • , Universalis
  •  • 10 061 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Analyse des empreintes génétiques »  : […] Les méthodes d'identification cliniques ou biologiques étant souvent peu discriminatives, inconstantes dans leurs résultats et de réalisation délicate sur les échantillons médico-légaux, l'identification génétique, appelée improprement « empreintes génétiques » par analogie aux empreintes digitales, représente, en criminalistique, un progrès majeur. Ce progrès est dû à Jeffreys, qui, en 1985, déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-scientifique/#i_19345

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le transfert d'information génétique au sein de la cellule »  : […] Concrètement, le génome est un ensemble de molécules d'acide désoxyribonucléique, ou ADN (quarante-six molécules chez l'homme). L'ADN est une macromolécule constituée par l'enchaînement de nucléotides, lesquels sont composés d'un sucre, le désoxyribose, et d'une base . Il n'existe que quatre bases différentes : l'adénine, la thymine, la guanine et la cytosine, notées A, T, G et C. C'est l'ordre d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programme-genetique/#i_19345

SÉQUENCE, biochimie

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 150 mots

Les acides nucléiques et les protéines sont des molécules organiques comparables à des chaînes dont les maillons, ou sous-unités, sont respectivement des nucléotides et des acides aminés. L'existence de plusieurs types de nucléotides et de nombreuses espèces d'aminoacides détermine au long des chaînes qu'ils constituent une hétérogénéité structurale, dite séquentielle. Elle est comparable à celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sequence-biochimie/#i_19345

STRUCTURE EXONS-INTRONS DES GÈNES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 654 mots

La découverte en 1978 de la structure discontinue des gènes marque une étape importante dans l’histoire de la génétique. Auparavant, on avait démontré que la mémoire génétique d’un organisme était inscrite dans son ADN et plus précisément codée par la suite linéaire de ses molécules constitutives, les nucléotides : un gène codant pour une protéine était donc réductible à une séquence de nucléotid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-exons-introns-des-genes/#i_19345

TODD ALEXANDER ROBERTUS (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 680 mots

Chimiste et biochimiste écossais, né à Glasgow le 2 octobre 1907, Alexander Robertus Todd est décédé à Cambridge (Grande-Bretagne) le 10 janvier 1997. Après avoir suivi les cours de l'université de sa ville natale, il part pour Francfort étudier la structure des acides biliaires et il y soutient une thèse de doctorat sur ce sujet en 1931. Il passe ensuite deux années à Oxford dans le laboratoire d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-robertus-todd/#i_19345

XÉNOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 134 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un code génétique à six lettres »  : […] Chez tous les organismes étudiés jusqu’à présent – virus, archées, bactéries, plantes et animaux –, l’information génétique est codée dans un acide nucléique, de l’ADN dans l’écrasante majorité des cas, parfois de l’ARN. Le codage repose sur l’usage de quatre molécules, ou bases nucléiques : adénine, thymine (remplacée par de l’uracile dans l’ARN), cytosine et guanine (A, T[U], C et G). L’ordre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenobiologie/#i_19345


Affichage 

ADN

vidéo

Structure et composition de l'ADN La double hélice et les quatre bases azotéesL'ADN, acide désoxyribonucléique, porte le message génétique de l'individu Il se charge de transmettre, de génération en génération, toute une série de caractères morphologiques et physiologiquesL'ADN se... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Code génétique

tableau

Tableau du code génétique Pour chaque acide aminé existent un ou plusieurs codons qui se définissent, à partir, consécutivement, des colonnes de gauche, du centre et de droite, comme des triplets nucléotidiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Information cellulaire

diaporama

Information cellulaire En a, transcription, traduction Un brin d'ADN est une chaîne de nucléotides qui sont de quatre types caractérisés chacun par une base purique : adénine A ou guanine G, ou par une base pyrimidique : thymine T ou cytosine C Le brin a une polarité indiquée par les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Molécules constitutives des nucléotides

dessin

Tableau des molécules constitutives des nucléotides 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structure en double hélice de l'ADN

dessin

Structure tridimensionnelle en double hélice de l'ADN, proposée par J Watson et F Crick Cette molécule est constituée d'un enchaînement de nombreux motifs simples appelés nucléotides Chacun d'eux comporte une base azotée – adénine (A), thymine (T), guanine (G) ou cytosine (C) –, un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

ADN
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Code génétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Information cellulaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Molécules constitutives des nucléotides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure en double hélice de l'ADN
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin